Le Bison

Le Bison

Messagepar Réjean Auger » 2006-09-19, 14:19

LA VIANDE DE BISON


Dans les plaines l'existances des INDIENS est centré sur le Bison ; animal sacre et protèger par tous les INDIENS .
Le style de vie des tribus INDIENNES est centré sur la viandes de Bison ; tout le Bison est utilisé .............................
< viandes , peau , os , etc , etc . >
Les Bisons furent presque anéantis par les colons , qui abataient par centaines , pour leur peau et laisser la viandes
sur place . Cet animal etait respecté par les INDIENS sans oublier l' AIGLE .


FRAIS
viandes , abats , sang , langues .

HIVER
viandes sèchés , graisse , möelle .

CUIR
sacs , tambours , raquettes , canoé , boucliers .

PEAU
tepee , mocassins , vêtements , carquois , robes , étuis , jambières

CORNES
coiffes , jouets enfants , couverts .

OS
pointes de flèches , couteaux , racloirs , objets de cèrémonie .

FOURRURE
coiffures , cordes , ornements , couvertures .

QUEUE
fouet , sorcier , ornements .

TENDONS
corde , couture , corde pour arc .

BOUSE
combustible , cérèmonial médecine .
Réjean Auger
Métis
Réjean Auger
Membre
 
Messages: 842
Inscrit le: 2005-08-20, 10:34
Localisation: La Sarre

le bison

Messagepar loutre- » 2006-09-20, 08:46

Les indiens d'Amérique

De l'Artique au Mexique, plus de 300 tribus ont peuplé L'Amérique du Nord avant l'arrivée des Européens. Guerriers, artisans, chasseurs ou agriculteurs, sédentaires ou nomades, les Indiens ont laissé au monde un héritage inestimable.

Comment les indiens sont arrivés en Amérique.

Les archéologues disent que les indiens sont venus de Sibérie à l’époque glaciale (ils ne sont pas sûrs de la date exacte) alors que le détroit de Béring était gelé entre l’Alaska et la Sibérie.

Les premiers habitants se sont adaptés au climat et à l’environnement.

Les maisons indiennes

Si les indiens vivaient toujours au même endroit (ils étaient alors sédentaires), ils habitaient des huttes rondes faites de branches, de troncs, recouvertes de boue et d’écorce.

S’ils étaient chasseurs et devaient se déplacer( c'étaient alors des nomades), ils habitaient dans des tipis. Le tipi est une tente que l’on peut transporter. Il est constitué d’une vingtaine de perches d’environ 7,50 mètres de long placées en cône, et recouvertes de peaux de bison cousues entre elles. Le tipi était décoré de dessins d’animaux vus en rêve, de soleil, de la lune... Pour se protéger du vent, les indiens orientaient l’entrée du tipi.

dessin d'anthony M

La chasse

Avant pour chasser le bison quand il n’y avait pas de cheval, les Indiens poussaient les bisons dans des précipices ou, pour tuer un bison, un homme se déguisait en loup, s’approchait et le tuait.
Plus tard les Indiens s’approchaient et leur envoyaient des flèches.
Au nord les Chipewyans et les Ojibwas chassaient le caribou, l’élan et le castor.
Plus au nord encore les Inuits, et les Esquimaux chassaient le phoque, les morses, la baleine, le caribou.
Les Indiens utilisaient la peau de bison pour recouvrir le tipi, pour faire des boucliers, des canoës ,des lanières et les habits. Les cornes et les os servaient aux outils et aux armes et la chair pour manger.

Les armes

Pour chasser ou pour faire la guerre, l’indien fabriquait lui-même ses armes.
Les armes étaient en bois, en silex, en os et plus tard en métal, en cuivre et en fer.

Les différentes armes :
Des arcs en bois dur, longs de 1 mètre environ, les flèches mesuraient 60 centimètres. Les pointes des flèches étaient en silex, en os puis en métal. L’étui des flèches, le carquois, était en peau de bison.
Le casse-tête, dont le manche était en bois et l’extrémité en pierre.
La lance : le manche en bois était décoré de peintures et de plumes et la pointe était en fer.
Il y avait aussi le couteau qui était très utilisé et aussi le lasso, une longue corde avec un nœud coulant.

La guerre

Dans les plaines, la guerre faisait partie de la vie, mais les affrontements étaient limités. En général, plusieurs petits groupes d'hommes faisaient des raids éclairs pour voler des armes ou des chevaux.
Plusieurs tribus avaient des sociétés guerrières dont les membres étaient braves au combat. Mais ces oppositions entre les tribus ont été un désavantage contre les Européens.
Leur arrivée provoqua des catastrophes pour les indiens: vol des territoires, meurtre des indiens, maladies apportées d'Europe...

Les esprits

Pour les Indiens habitant les plaines, le monde était habité par des esprits qui avaient des pouvoirs et qui entraient dans les lieux, les personnes, les animaux et même les objets. D’autres tribus ne croyaient qu’à un grand esprit unique. En chantant, un homme pouvait obtenir l’aide des esprits.

Les danses

Les danses exécutées rappelaient les liens entre les ancêtres et les esprits. Le but de chaque danse était de rendre grâce aux grands esprits et prier pour obtenir leur protection.

dessin de Matthieu G.

Les masques

Les masques, lors des danses, symbolisaient le pouvoir et la présence permanente du monde spirituel (monde des esprits). Les masques des indiens étaient souvent construits avec un système de ficelles qui permettait d’ouvrir le masque.

Les totems

Les totems étaient des statues en forme d’animaux comme le corbeau, l’ours ou l’aigle rappelant le rang et l'histoire des familles. Sculpter ces statues était un devoir familial.

Anthony, Matthieu, Mathieu, Benjamin, Erwan et Emeline, classe de CM1 CM2 de l'école Chanteraine de Savigny le Temple

pour écrire aux aueurs mailto:chantera@infonie.fr

Sources:
Grands chefs indiens de Jean Robert Masson et Jean Marcellin chez Nathan. Sur la piste des Indiens de David Murdoch, collection "les yeux de la découverte" chez Gallimard
Les Indiens d'Amérique du Nord BTJ n° 385 PEMF
Les Indiens BTJ n° 28 PEMF

http://cyberechos.creteil.iufm.fr/cyber ... ndiens.htm
Métisse en liberté
loutre-
Membre
 
Messages: 198
Inscrit le: 2006-07-13, 19:39

Rituel en l'honneur du bison

Messagepar loutre- » 2006-09-20, 09:02

La danse du soleil - The Sundance
La Danse du Soleil était la cérémonie religieuse la plus spectaculaire chez les indiens des plaines. Elle avait lieu une fois par an pendant le solstice d'été. La célébration pouvait durer quatre à huit jours. Elle voulait démontrer qu'il existait une continuité entre la vie et la mort, que la mort n' était pas une fin en soit mais faisait partie d'un cycle.

Danse du soleil Tribus qui pratiquaient la Danse du Soleil
Les tribus nord-américaines qui pratiquaient la Danse du soleil étaient les suivantes: Arapaho, Arikara, Assiniboine, Cheyenne, Crow, Gros Ventre, Hidutsa, Sioux, Cree des plaines, Ojibway des plaines, Sarasi, Omaha, Ponca, Ute, Shoshone, Kiowa et Blackfoot.
Le rituel de la Danse du Soleil pouvait varier d'une tribu à l'autre. Pour celles qui subsistaient par la chasse au bison, la Danse du Soleil était la cérémonie religieuse la plus importante. Ce rite célébrait la renaissance des participants et de leurs familles ainsi que le renouveau du monde terrestre. Le rituel comprenait sacrifices et souffrances afin de garantir l' harmonie entre les êtres vivants. Ce rituel est encore pratiqué de nos jours.
La préparation de la cérémonie
Un chaman était chargé de la cérémonie. Il donnait ses instructions pour la construction de la loge de la danse. Les hommes les plus importants de la tribu devaient se mettre en quête d'un arbre dont la cime se terminait en forme de fourche. Cet arbre servait de mât central. Des guerriers devaient ensuite l' attaquer avec leurs fusils et leurs arcs et une fois qu'il était "mort", il était coupé. Puis on plaçait dans la fourche un paquet qui contenait des broussailles, de la peau de bison, du tabac. On plaçait également les effigies du bison et de l'homme, de larges bandes d' étoffes aux couleurs symbolisant les directions géographiques. Ensuite, l'arbre était transporté sur les lieux de la cérémonie. On sacrifiait alors un bison. Sa tête avec la peau du corps était attachées tout en haut du mât. La tête de bison était tournée vers l'est, vers le soleil levant. Le mât représentait le centre du monde, reliant le ciel à la terre. La structure entourant l'arbre était construite par le danseur principal et les hommes de son clan. A environ 25 mètres du mât, ils plantaient en rond 28 piliers correspondants aux 28 côtes du bison. Des perches étaient fixées à leurs cimes puis reliées au mât central. La fourche du mât représente le nid d'un aigle, un des animaux sacrés chez les indiens; parce qu'il peut voler très haut, c'est l'oiseau qui se rapproche le plus du soleil. C'est pour cela qu'il est le lien entre l'Homme et le Ciel, messager qui porte les prières des hommes jusqu'à Dieu (Wakatanka). L'aigle facilite la communication avec les Esprits pendant la Danse du Soleil. Les plumes de l'aigle sont aussi curatives, ainsi le chaman va toucher l'arbre-mât avec une plume d'aigle qu'il va ensuite appliquer sur le corps d'un malade, transférant ainsi l' énergie du mât au malade.

La danse du soleil des SiouxLa danse du soleil

Rituel en l'honneur du bison
L'autre animal sacré des indiens est le bison, il apparaissait souvent au début du rituel. Les indiens Shoshone croyaient que c'était le bison qui avait enseigné à l'homme les rituels de la Danse du soleil. On dédiait des chants et des danses à cet animal parce qu'il symbolisait la vie. Les indiens dépendaient du bison pour manger, s' habiller, fabriquer leurs tipis, armes et ustensiles.
Suivant les tribus, le bison participait de différentes façons à la Danse du Soleil. Les Cheyennes avaient décrété que tous les objets sacrés introduits dans la Danse du Soleil étaient liés au bison. Les Sioux Lakota plaçait un pénis séché de bison contre le mât-soleil pour décupler la virilité des danseurs. Le crâne de bison était utilisé comme une entité à part entière dans le déroulement de la danse. Les Cheyennes remplissaient les cavités des yeux et du nez d'un crâne de bison avec de l'herbe qui représente de la nourriture en abondance pour cet animal, et donc aussi pour les hommes. Les Sioux Dakota croyaient que les os se régénèrent en un nouveau bison parce que l' âme se trouve dans les os. Réduire une chose vivante à un état de squelette c'est lui permettre de rentrer à nouveau dans la vie, c'est une renaissance spirituelle. Pendant la Danse du Soleil le bison apparaissait souvent dans des visions; un danseur pouvait défier un bison en le chargeant mais le bison pouvait également assommer un danseur. Si un danseur perdait connaissance trop longtemps, cela signifiait qu'il avait eut trop peur d' affronter le bison. Chaque participant devait défier le bison, c'est lui qui décidait alors si cette personne valait la peine que ses prières soient écoutées. Si dans ce face à face spirituel, le danseur pouvait voir la foule tout autour à travers l' oeil du bison, cela voulait dire que lui et le bison ne faisait plus qu'un. La Danse du Soleil c'est aussi résoudre un conflit interne: respecter le bison qui est un animal sage et puissant mais devoir le tuer pour survivre. L' adoration du bison permettait de le traiter avec respect, de lui redonner la vie que le chasseur devait prendre pour se nourrir. Les indiens pensaient aussi que le bison fait don de lui-même pour leur permettre de vivre, il est donc normal de lui donner quelque chose en retour, en signe de gratitude. Le sacrifice par le jeûne, la soif et l'auto-flagélation étaient autant de gestes de gratitude envers lui.

Déroulement de la Danse du Soleil
Le don de son corps était vu comme le plus grand des sacrifices. Chaque participant se présentait devant l'homme-médecine qui pinçait entre son index et son pouce une partie de la peau de leur poitrine. Avec un couteau aiguisé, il transperçait cette partie et y glissait une baguette en os ou en bois. Cette "broche" était ensuite liée à l' aide d'une lanière de cuir au mât sacré. Ces lanières sont censées représenter les rayons de lumière émanant du Grand Esprit. L'homme devait ensuite se libérer en tirant sur cette lanière. Il y avait trois manières d' offrir sa souffrance: fixer le soleil en étant percé, en étant suspendu, ou en tirant des crânes de bisons accrochés aux lanières qui étaient fixées dans le dos. Il était aussi possible aux danseurs d' offrir des morceaux de leur chair aux parents ou amis. Cette auto-torture symbolisait une renaissance. La douleur représentant la mort, la libération de cette entrave symbolisait la résurrection, physique et spirituelle de l'homme, des bisons mais aussi de tout l' univers. Quand les danseurs étaient tous libérés, la Danse du Soleil était terminée. On allongeait alors les danseurs sur des lits de sauge où ils continuaient à jeûner et racontaient leurs visions au chaman. On en faisait de nouvelles chansons, de nouveau pas de danses. On en tirait même des prophéties. Quand la tribu était prête à lever le camp, les objets sacrés étaient disposés en pile au pied du mât. On ne les emmenait pas parce qu'ils étaient bien trop sacrés pour être utilisé à nouveau. Ces objets retournaient à la nature.
Afin de déposséder les indiens de leurs traditions et de leurs coutumes, les autorités américaines se servir de l' aspect mutilant de cette pratique pour interdire la Danse du Soleil et autres rites tribaux en 1881. La pratique continua dans la clandestinité jus qu'en 1934, date à laquelle l' interdiction fut levée par le "Indian Reorganization Act".

http://www.artisanatindien.com/sundance.html
Métisse en liberté
loutre-
Membre
 
Messages: 198
Inscrit le: 2006-07-13, 19:39

LE PEUPLE DES ETOILES

Messagepar loutre- » 2006-09-20, 09:10

LE PEUPLE DES ETOILES
White Buffalo Calf Woman, la femme Bison Blanc

Tout a commencé en 1995, avec la naissance d'un bison blanc femelle dans le Wisconsin. Nommé "Miracle", ce bébé bison blanc était la première femelle à naître depuis des générations. Aussitôt, Floyd Hand, un homme-médecine Lakota (speaker à mes côtés dans les congrès "Connaissance des Etoiles" aux USA) annonça et écrivit dans le magazine Américain "Spin" : "Pour nous les Indiens, c'est comme le Retour du Christ pour les blancs".

La Nation Lakota-Dakota-Nakota (Sioux) a reçu il y a plusieurs siècles la visite d'un être spirituel femme (apparition physique comme Marie pour les blancs), qu'ils appelèrent White Buffalo Calf Woman, la "Femme Bison Blanc". Cette femme magnifique, irradiante de Lumière, habillée à la mode Indienne d'une robe de daim blanc, donna aux Lakotas les plus hauts enseignements spirituels et des rituels de paix à observer avec la "Chenupa" (le Calumet de la Paix), et à partager avec toutes les autres tribus de "Turtle Island" comme les Indiens appellent l'Amérique du Nord, sans notions de frontières.

Après le passage de Buffalo Calf Woman, des prophéties furent données à diverses tribus, non seulement que l'homme blanc viendrait détruire la civilisation Amérindienne, voire la planète entière, mais que viendrait ensuite la "Nation du Bison", une fusion de la race Rouge, en unité et harmonie, avec une partie (ferment de nouvelle société), des races Blanche, Noire, et Jaune.

La Nation du Bison serait à comprendre également comme la venue des Nations des Etoiles (civilisations des autres systèmes stellaires). L'une des prophéties disait que le commencement de ces temps serait annoncé par la naissance d'un bébé bison blanc femelle, dont la robe changerait de couleur, blanche, puis jaune, rouge et noire.

Exactement ce qui est survenu à "Miracle". Pour renforcer les prophéties, d'autres bisons blancs femelles naquirent après "Miracle", dont une au moins dans une réserve Indienne. Voyant l'accomplissement des prophéties, Arvol Looking Horse, le Gardien de la 19ème génération du Calumet Sacré de la Femme Bison Blanc pour la nation Lakota-Dakota-Nakota, lança un appel pour un jour de prière et de paix mondiale pour le 21 juin 1996.

Ci-contre: White Buffalo Calf Woman

Les leaders spirituels, gardiens d'objets sacrés et hommes et femmes médecine de nombreuses tribus se réunirent à Grey Horn Butte dans le Wyoming à " Devil's Tower " , la montagne sacrée ( Celle du film " Rencontres du 3e Type ").

Cette réunion fut un effort conjoint des chefs Indiens et des leaders du New Age. Le New Age est considéré aux USA comme partie intégrante de la société et ferment d'une nouvelle civilisation, alors qu'il est mal considéré en France. Les anciens et leaders spirituels des différentes tribus d'Amérique du Nord ( Turtle Island ) parlant dans ces congrès et révélant leurs contacts extraterrestres viennent des nations suivantes, entre autres :

Plaines : Lakota - Oglala - Dakotas - Blackfoot - Nakota - Miniconjou - etc.
Est : Iroquois - Obeida - Seneca - Choctaw - Cherokee - etc.
Sud-Ouest : Hopi - Yuck - Aztèques - Apaches - Mayas - Yaqui - etc.

De plus d'autres chamanes d'autres peuples indigènes ont reçu l'instruction de venir également, ayant vu des signes d'anciennes prophéties se réalisant maintenant, disant que le temps était venu de révéler leurs origines des étoiles, l'influence des visiteurs de l'espace sur leurs cultures, croyances spirituelles et cérémonies, ainsi que l'annonce du retour imminent des Nations des Etoiles ( Chefs Maoris, Sammi/Lapons etc. ).

CHEFS ET LEADER SPIRITUELS AMERINDIENS ET LEURS VISIONS

Grandfather Titus (Hopi) : Le plus respecté des Anciens des Hopis, et gardien des Tablettes des Prophéties Hopi : "les congrès "Connaissance des Etoiles" sont une Roue de Médecine connectée avec des alignements stellaires."

Standing Elk (gardien des Lakota de l'autel sacré de l'étoile à 6 branches) : "Les Hommes-médecine Lakota/Dakota ont été amenés à partager leur connaissance des Nations des Etoiles en raison de la contamination de notre Mère la Terre et de la pollution de l'air." Standing Elk a eu des rencontres physiques avec des Etres des Etoiles, dont un de 2m30 dans une salle de vaisseau emplie de lumière et d'ordinateurs fonctionnant d'après la pensée. Standing Elk dit que Jésus était un homme des Etoiles. Standing Elk dit que les Etres des Etoiles sont ici pour nous enseigner, pour déclencher une croissance spirituelle et pour nous préparer aux changements terrestres qui arrivent. Les Etres des Etoiles sont inclus pour les Indiens dans la salutation sacrée : "Mitakuye oyasin" (je suis relié avec tous). Les extraterrestres communiquent télépathiquement avec les Indiens. Le langage spirituel des Sioux était fait au départ pour stimuler la communication télépathique. Les mêmes êtres des étoiles ayant visité les Sioux ont également visité les Hopis. Les Etres des Etoiles et les Indiens ont le même ADN. Les quelques E.T.s renégats qui ont collaboré avec le "Shadow Gouvernment", comme disent les Indiens, terminent maintenant leurs derniers méfaits".

Looks-For-Buffalo (Oglala) : "Les Avatars (jésus, Bouddha etc. et White Buffalo Calf Woman, sont des êtres des étoiles. Chaque tribu Indienne a sa propre race extraterrestre comme "alter-égo", contrepartie d'origine. Les Etres des Etoiles reviendront aux temps des changements terrestres, les premiers signes étant inondations, feux et tremblements de terre. White Buffalo Calf Woman, la Femme Bison Blanc, va revenir sur Turtle Island (Amérique du Nord). Chacun de nous peut attirer les Etres des Etoiles, mais uniquement avec pureté de cœur et d'intention".

Paula Underwood (Iroquois) : "Les Iroquois ont reçu un message télépathique d'extraterrestres leur disant : 'Nous arrivons'. Les Sages Iroquois répondirent : 'Ne venez pas, nous ne sommes pas prêts'. Les Etres des Etoiles répliquèrent : 'Préparez-vous vous-mêmes".

Henri Charger (Lakota), parle de nombreuses visites extraterrestres chez les Sioux durant les cérémonies de Sweat Lodge. Il rappelle la visite d'une jeune et magnifique femme lumineuse, au teint pale, la Femme Bison Blanc, qui apparu à deux scouts Lakotas. L'un eut des pensées de luxure pour elle et périt rapidement. L'autre rapporta ses enseignements aux Lakotas. "Aujourd'hui, nous avons le même choix en ce temps de retour des Nations des Etoiles."

Steve Red Buffalo (Lakota) : "Les Sioux viennent des 7 étoiles des Pléiades, qui sont connectées avec la "chanupa", la pipe sacrée."

Holy Bull (Lakota), Medicine Man : "Il existe des autels rituels sacrés dans les sites sacrés Indiens, où la connaissance des Etres des Etoiles est conservée et honorée. Ces endroits envoient un rayon "laser" bleu vers le ciel, que les nations des Etoiles peuvent voir comme des Phares. Les UFOs survolent souvent Bear Butte, le cœur sacré des Black Hills."

Rod Shenandoah (Blackfoot-Oneida), Medicine Man : "Les Indiens se considèrent eux-mêmes privilégiés d'avoir des visites régulières d'êtres des Etoiles durant les cérémonies et voient ces événements comme "sacrés". Cela fait partie de leur vie."

Eagle Man (Ed McGaa), militant du Mouvement Indien et écrivain : "Les sociétés extraterrestres sont âgées de millions d'années. Les Indiens espèrent que les êtres de l'espace vont bientôt venir."

Rod Skenandore (Blackfoot), ayant travaillé avec la NASA : "Nous avons été prévenus que les E.T. arrivaient MAINTENANT". Il a été plusieurs fois à bord de vaisseaux extraterrestres.

Wobleza (Dakota) : a été visité durant une "Inipi" (Sweat Lodge), par un grand vaisseau argenté de la Nation du Bison. "De Petits Anciens viennent maintenant dans les enfants qui naissent, qui parleront de façon précoce. La naissance du bison blanc femelle est le signe du retour des Nations du Bison depuis les Etoiles."

Pathfinder et Silver Star (Cherokee ): "Les symboles galactiques ont une double interprétation, en tant que Loi Universelle et en tant que Loi Spirituelle. Ces Lois sont encodées dans nos spirales ADN. Nous sommes responsables de la vibration selon laquelle nous vivons, donc attirez la lumière." "Les Nations des Etoiles font les cercles dans les champs de blé et vont atterrir bientôt"."Tout le karma auto-destructeur de l'Atlantide et de la Lémurie a été guéri." "Le Serpent à sonnettes Diamondback (Quetzalcoatl/Kulkulkan) nous demande de l'inviter en nous pour transmuter le faux ADN. Chacun peut devenir Christ, Quezalcoatl. Soyez en équilibre avec les êtres élémentaux de la terre, de l'air, de l'eau, du feu, de l'éther, de la manna et vibration."

Grandmother Windrider (Maya) : avant ce temps, il ne lui était pas permis de parler aux blancs de la tradition Maya gardée par les femmes. "Des changements extrêmes vont survenir"."Le nettoyage du karma est terminé. Les choses s'accélèrent. Ne soyez plus bloqués par des comportements de victimes. Les Mayas, Toltecs et Olmecs, ont une tradition de contacts avec les Ets.". "Les Portes des Etoiles se mettent en position pour permettre aux avatars de l'espace d'arriver." "Vos corps subissent une bonne mutation pour vous préparer pour le millenium.". "Dans les changements terrestres qui arrrivent, ceux qui ne seront pas capables de faire la transition dans le 5e Monde, se réincarneront ailleurs, sur une planète dans un stade d'évolution plus primitif que la Terre a été. Certains se réincarneront ici pour nettoyer les débris, et aider à la transition vers une société mondiale de plus haute conscience. Certains seront pris par les Nations des Etoiles pour vivre volontairement avec eux." "Les changements arrivent, avec un planétoïde qui approche. Elevez votre vibration, pour ne pas être pris dans cette vague d'énergie.". "Apprenez les techniques de survie dans la nature." "Cette société est malade. Il est temps que les femmes se réunissent pour se guérir entre elles, ensuite elles pourront aller guérir les hommes."

PREDICTIONS DES HOPIS

Une première série d'avertissements avait eu pour but d'alerter les Anciens Hopis futurs de l'approche de cet avènement ; signe qui leur était donné de rompre le silence et de livrer au monde une deuxième série de prédictions annonçant l'imminence de la purification par le feu.

Première série de prédictions :

Avertissement : Un cheval de fer viendra au pays de l'homme rouge.
Réalisation : Le chemin de fer a été construit au XIXe siècle.

Avertissement : L'homme blanc dressera des fils de métal dans le ciel.
Réalisation : Ce sont les lignes télégraphiques au XIXe, et, au XXe siècle les câbles porteurs d'électricité.

Avertissement : Des toiles d'araignées sillonneront le ciel.
Réalisation : Ce sont les traînées de condensation des avions.

Avertissement: Les puissances du rouge, de la svastika et du soleil menaceront l'île de la Tortue.
Réalisation : Vue de l'espace, l'Amérique du nord ressemble au profil d'une tortue (Ne me demandez pas comment des voyants pré-colombiens savaient cela). Pendant la seconde guerre mondiale et la guerre froide qui suivit, l'Amérique du nord fut menacée par ces trois "puissances". La croix gammée des nazis et plus tard, les forces rouges communistes russes et chinoises entourèrent l'île de la Tortue. La toute puissance du soleil brûla le sol natal lorsque l'homme blanc essaya ses bombes atomiques dans le Nevada et au Nouveau Mexique, proches de la terre sacrée des Hopi en Arizona.

Avertissement: L'homme blanc créera une gangue de cendres qui empoisonnera la terre et la rendra stérile pour des générations.
Réalisation : Les bombes atomiques encore et les radiations stérilisantes.

Avertissement : L'accomplissement de cette première série de signes autorisera les Anciens Hopi à sortir de leur long silence et à répandre le message prophétique de l'imminence de la grande purification. Ils partageront leur connaissance et leur sagesse avec les peuples du monde, afin que chacun puisse se préparer ou amortir le choc sur la Terre.
Réalisation : Il y a 50 ans, en effet, les Anciens Hopi reconnurent que le premier train de signes était avenu. Ils commencèrent donc à révéler au monde les prophéties d'une purification prochaine. Certains Anciens, tel que Thomas Banyaca, ont expliqué ces prophéties à la télévision et ont parlé devant l'Assemblée Générale des Nations Unies.

La seconde et dernière série d'avertissements :

Avertissement : Une tribu d'hommes vêtus de capes rouges et coiffés de chapeaux de même viendront de l'est en grand nombre, voyageant par les airs. Ils coloniseront les terres de l'ouest américain, se disperseront et disparaîtront.
Réalisation : Lorsque les trois premiers signes précurseurs de leur prophétie, vieille de 1200 ans, concernant la transplantation de leur religion vers l'Amérique furent accomplis, les tibétains rendirent visite aux Anciens Hopi. Cette prophétie donnée par le fondateur du bouddhisme tibétain, Padmasambhava, s'énonce : "Quand volera l'oiseau de fer (l'avion) et que le cheval courra sur les routes (autos), le peuple tibétain sera dispersé comme des fourmis sur la face de la Terre, et le Dharma viendra au pays des hommes rouges". Depuis 1970, le Dalaï Lama et un certain nombre de prêtres aux capes marrons accomplissent la prophétie Hopi en visitant les Anciens Hopi, puis en poursuivant leur migration. De nombreux Hopi croient aussi que leur prophétie se complète par une seconde visite, dans les années 80, des disciples vêtus de rouge de Bhagwan Sri Rajneesh, arrivés par milliers dans l'ouest de l'Oregon. Effectivement, un groupe de partisans de Rajneesh rendit visite au chef des Anciens Hopi, Grand Père David Monogye, en 1985, pour ensuite disparaître suivis de leurs compagnons de voyage en capes rouges. Cette rencontre est très bien évoquée dans le livre :"Les Messies : Visions et Prophéties du 2ème avènement ".

Avertissement : L'homme blanc volera des roches de la lune. Ceci est un signe de danger car nous serons dans les derniers jours avant la purification.
Réalisation : Les missions Appolo ramenèrent sur Terre des centaines de kilos de roches prélevées sur la Lune.

Avertissement : L'homme blanc construira une maison permanente dans le ciel. Ceci est l'avertissement final avant la purification.
Réalisation : Les fragments de MIR ont tracé une trajectoire de feu jusqu'à l'océan, mais aujourd'hui la Station Internationale de l'Espace, bien plus permanente, parcourt le ciel. Elle sera tout à fait opérationnelle dans quelques années. On pourrait même dire qu'elle est opérationnelle et que les temps de la purification sont arrivés.

© 2002/2005- SecreteBase - Tous droits réservés

http://secretebase.free.fr/civilisation ... ndiens.htm



Si vous croyez qu'elle n'est pas dans la bonne section, le transféré Merci
Métisse en liberté
loutre-
Membre
 
Messages: 198
Inscrit le: 2006-07-13, 19:39


Retour vers Traditions

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité