Weskarinis

Weskarinis

Messagepar Sessette » 2008-03-18, 11:54

Bonjour


Je demeure en Outaouais et je commence une recherche, dans le cadre de mon travail, sur les Weskarinis. Ce que je sais brièvement de cette petite tribu algonquine, est qu’ils vivaient surtout dans le secteur de la rivière de la Petite Nation (d’où le nom), de la Lièvre et de la Rouge. Au nord, ils s’étendaient jusqu’à Nominingue. J’ai appris également que cette tribu a vécu un drame épouvantable vers 1653 où la majorité de ces forces vives furent décimés par des iroquois lors d’une embuscade. Ils semblent que ces Weskarinis se rendaient à une importante rencontre au Petit Lac Nominingue. Voici les autres pistes que j’ai jusqu’à maintenant :


On commence à parler d’une présence Weskarini en Outaouais à partir de l’an 1000 A.A.


La majorité des Algonguins de l’Outaouais étaient appelés Weskarinis à une certaine époque.


Ce clan subit une forte pression d’évangélisation au milieu du 17e siècle et cela mena à une scission du groupe. À un moment donné, « l’aile chrétienne » a migré vers l’est jusqu’à Trois-Rivières. Là aussi, il semble qu’ils furent décimés par une attaque iroquoise (ou parle-t-on de la même attaque et on se trompe d’endroit ?). A ce moment, le chef de la division chrétienne de Trois-Rivières (je les appelle ainsi pour ne pas mêler avec les Weskarinis demeurés en Outaouais) semble s’appeler Sachem Charles Pachirini.


Me voilà rendu là. Je me suis rendu compte en parcourant ce forum qu’il y a beaucoup de gens compétant en histoire, et je me demandais si certains c’étaient déjà intéressés à la question Weskarini. J’aimerais connaître évidement leur histoire, mais aussi leur mode de vie. Et si possible, connaître des descendants, s’il en reste.


J’espère bien trouver écho à mon envoi. Pour ma part, je partagerai à mesure, le fruit de mes recherches.
Au plaisir de partager à vous !


Jean-François Houle
Sessette
Membre
 
Messages: 1
Inscrit le: 2008-03-17, 22:03

Messagepar Saguingoira » 2008-03-18, 13:42

Bonjour M. Houle,

Si je me souvient bien, à leur arrivé à la Petite-Nation, Montebello, le clan Papineau on eu affaire avec une tribu du coin qui on bien connu, mais je ne serais de mémoire dire laquelle. Papineau fait mention d’un cimetière qui d’après certaine lecture serait encore présent de nos jours.

Je sais que ce n’est pas tout as fait ce que vous désiré mais peut-être que plusieurs lecture sur les Papineau vous donnerons d’autre piste, car beaucoup d’information de ce coin pays est donné dans leurs histoire.

Tant qu’à une descendance possible, pourquoi pas.
Si vous avez quelques noms, je pourrais chercher.

Pour Charles Pachirini, voici quelque lieu, que peut-être avez-vous déjà visité ;

http://inventairenf.cieq.ulaval.ca/inve ... geLie=true

http://132.203.146.139/inventaire/oneLi ... logie=true

Marie-Madeleine Legardeur de Repentigny en 1642, était marraine de sont fils Jean-Baptiste ;

http://webperso.mediom.qc.ca/~lgder/htm ... qc_dr.html

"Le père de Kateri était un Mohawk, un Agnier, chef du Clan des Tortues, qui, quatre années auparavant avait dirigé une attaque sur la ville de Trois-Rivières, au village Algonquin de Sachem Pachirini dans la province de Québec, en Nouvelle-France.
Cette ancêtre algonquine, nommée Mite8ameg8k8e, avait un lien avec Kahontake. Ces deux femmes algonquines faisaient partie de la tribu Weskarini dirigée par Sachem Charles Pachirini. Les Algonquins venaient pour la plupart de l'Ontario et plus précisément de la région de Michillimakinac, (Maginaw City, Michigan). Les Algonguins furent chassées vers le Nord par d'autres tribus; le groupe se divisa en deux. L'un d'eux se dirigea vers Rapid Lake au nord d'Ottawa tandis que l'autre groupe se dirigea vers une île nommée aujourd'hui, Montréal. La tribu des Weskarini ayant à sa tête Sachem Pachirini, devint catholique, les membres ayant été baptisés durant les années 1643 et 1650 par les Pères Jésuites de Montréal. La tribu continua ensuite son voyage et érigea ses wigwams près du fort de Trois-Rivières. C'était pour eux, une façon de protéger leur foi et leur religion et de se protéger aussi des attaques de leurs ennemis. Comme je le disais précédemment, Kahontake fut adoptée par des Iroquois Mohawks et amenée à Ossernenon pour devenir la femme du Chef et plus tard la mère d'une jeune Mohawk/Algonquine nommée Tekakwitha. Mite8ameg8k8e s'est mariée en secondes noces à Pierre Couc, un soldat français/cultivateur après que son premier mari, un Algonquin nommé Assababich fut tué; leurs deux enfants furent enlevés lors de cette même attaque en 1652.
"
http://cours.fss.ulaval.ca/webct/blog/a ... q=node/474

"1648 Concession de la seigneurie de la Commune-de-Trois-Rivières par le gouverneur Montmagny* aux habitants de Trois-Rivières pour servir de pâturage à leur bétail.
Concession d'une seigneurie par le gouverneur Montmagny* à l'Algonquin Charles Pachirini qui lui donne son nom.
"
http://memoireduquebec.com/wiki/index.p ... 9_de_ville)

D'autre personnes viendront surment vous donné des indices pour votre recherche qui me semble très intéressante.

bonne journée !
S. G. Darquise
Saguingoira
Membre
 
Messages: 1760
Inscrit le: 2007-06-02, 23:27

Messagepar NAMASS » 2008-03-18, 14:40

Il en reste des déscendants aujourd'hui, mais poursuivi pas la négation.
un esprit libre
Magoua d'Yamachiche
NAMASS
Membre
 
Messages: 356
Inscrit le: 2005-08-28, 21:05
Localisation: Petit village Yamachiche

Messagepar Sylvain Guilbault » 2008-03-18, 17:26

Bonjour m. Houle,
Je ne peut confirmer que ces 142 sauvages étaient des Weskarinis, cependant ils étaient certainement sur le territoire de
ceux-ci.


"Kiamica - Ce canton est le dernier centre établi qui nous reste à considérer sur la Rivière-aux-Lièvres, lequel est aussi arrosé par la rivière Kiamica,qui lui donne son nom.
On compte 218 personnes établies dans cette lointaine contrée,dont 50 sont d'origine Canadienne-française, 16 d'autres origines, et 142 sauvages.
Pas un acre de terre n'est défriché dans ce canton, d'ou il faut conclure que cette population ne s'occupe que de la préparation du bois, dans les chantiers"

Étude sur les développement de la colonisation du Bas-Canada depuis 10 ans:(1851à1861)
Stanislas Drapeau,1863
Page 356

NB: il est possible de trouver ce livre en format PDF sur internet.
Avatar de l’utilisateur
Sylvain Guilbault
Membre
 
Messages: 202
Inscrit le: 2005-11-05, 10:42
Localisation: gatineau


Retour vers Histoires

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit and 2 invités