Mme Clément, une rude indienne...

Vous trouverez les discussions générales qui étaient sur l'ancien forum.

Mme Clément, une rude indienne...

Messagepar Jo Cyr » 2005-03-22, 19:44

Vous nous dites dans un post précédent que vous avez, à 9 ans, sauvé votre père des affres d’un orignal colérique! Je suis réellement impressionné. Je vois en vous un personnage des bois à respecter, ayant une férocité naturelle surprenante. Pouvez-vous me me dire dans quelles circonstances pariculières vous avez réussi un exploit si peu courant? Par quel moyen vous avez réussi à terrasser ce roi de nos forêts canadiennes? SVP assouvissez ma curiosité, je ne peux imagner la scène seul par moi-même. Il a fallu que je tue mon chat l’an passé, il a été très coriace, malheureusement je n’avais pas d’armes a feu pour faire le travail. Mais, j’imagine votre orignal… Sûrement un réflexe autochtone inné que vous avez acquis d'un livre d’histoires vraies malgré votre très faible vision floue, celle qui vous a permis, dites-vous, de développer la lecture du langage corporel, habileté que vous appliquez maintenant aux grands personnages. Ou bien est-ce le souvenir récent du récit de l'Ancien testament, celui de David versus Goliath qui à ce moment vous embrasa soudainement? Mon grand-père se retourne en ce moment dans sa tombe. La chasse et lui! Sauvage, pis beaucoup, comme il disait, chasseur né, contait aux enfants, comme aux adultes, comment terrible cet animal d'une nature ordinairement paisible sait toujours être fougeusement dangeureux. Une fois cet admirable bête, aurais eu babiche contre lui. L’histoire veut que Grand-père ait raté sa première chance contre M. l’Orignal. Car Grand-père voulait dans son assiette ce beau et grand végétarien. Le coup rata. Et l’objet de ses désirs a refusé de coopérer. Le lui démontrant d’ailleurs de façon fort éloquente. Et Grand-père de retrouver ses instincts simiesques très rapidement. Il ne pouvait grimper vite mais restait la fuite. Derrière l’arbre où il tentait d'esquiver des coups... D’une certaine façon il avait raison d'y rester en attendant l'attaque de ses chiens, voyez-vous. Avant que M. l’Orignal concède la victoire à l'adversaire , plusieurs éclats de bois furent enlevés aux flancs du résineux, par coups de sabots tranchants voulant rejoindre le corps de l'homme... Mais c'est votre histoire que je veux entendre. Il y a tant de beaux récits différents les uns des autres Je suis curieux… neuf ans. Wow! Un père sauvé d'une mort certaine sa fille. Et votre ami loup qui vous suivait... Détendez l'athmosphère... c'est le bon moment... racontez-nous... Jonathan Cyr
Jo Cyr
Membre
 
Messages: 2091
Inscrit le: 2005-03-23, 10:09
Localisation: Montréal

Retour vers Archive - Discussions générales

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité