Question d’alléger l’atmosphère

Vous trouverez les discussions générales qui étaient sur l'ancien forum.

Question d’alléger l’atmosphère

Messagepar Jo Cyr » 2005-03-20, 20:51

Question d’alléger l’atmosphère Wow! Que ce site est mieux qu’un téléroman... un roman savon qui mousse la valeur des acteurs... Je suis sûr qu’il va y avoir qq’un pour en faire un livre. J’imagine déjà le titre Boires et déboires au sein de l’AAQ… Dans ce livre nous pourrons y trouver de tout ou presque. Shakespeare aurait souri d’envie d'en tourner les pages... Voici le point central. Nous aurions d’un coté un représentant self made foudroyé par les complots et des retours du destin. Mais a t’il mérité le courroux des Anciens? Un être fouetté par les dures réalité politiques, un homme aux aguets, dont les tourments nous touchent tous si profondément, car nous l’aimons tous, MAIS à différents degrés et de façons fort inégales. Mais que de mystères nébuleux entourent ce personnage public ! D'où vient -il? Que résultera-t-il de son tourment? Mais au grand dame du moment présent, nous en saurons plus tout au long de cette histoire, plus tard. Au travers de ces récits dignes des émotions plus foudroyantes que l’éclair. Nous y découvrirons une panoplie de personnages des plus touchants ou saisissants que l’imaginaire puisse produire. En autre, un homme de lettre outré et indigné poing en l’air! Demandant réparation envers ses droits qu’il affirme bafoués, et s’exerce le nez dans le vent y à semer ses idées a qui veut l’entendre. Question à se poser, est-il en réalité un Métis fou? Remplis par l’orgueil et la vanité? Assoiffé d’attention? Un orphelin de la Création? Ouuu, j’ai hâte de voir s’il va survire…. D'autres veulent aussi la vedette... un inspecteur et une instigatrice couleuvrant et grafignent... les deux mâchoires d'un même piège... une alliance ! Les gens de toge s'approchent, sentencieux... l'on retient son souffle... qui ne s'est pas déjà parjuré est la question de départ... frères et soeurs dans le mauvais sort craignent la justice. Ailleurs, l'on baille. Nous trouvons de loyaux sujets, admirateurs, même de simples commentateurs et de nombreux observateurs attentifs. La donne est simple et les jeux sont ouverts. Certains cherchent le sept de trêfle à quatre feuilles croyant en leur étoile. But ready or not, the show must go on! Des faussaires de bouts de papiers chiffrés, des parjures d'occasion et à l'occasion, des intimidateurs sans armes, des rusés ratés de la vie, de belles éloges à la nullité... des hommages aux grands si petits... Cheuffe Indien mal emplumé, qui croasse comme corbeau sur un road-kill. Petit duvet de CouCou pleurant d'indignation, souhaitant entendre encore ce silence des lames discrètes perçant les dos inattentifs… Un poisson frit qui se tortille dans son propre jus, répandant des odeurs de mauvais goût sur le vif de tous sujets. Et une pêcheuse. Une délicieuse amie armée de l’amour d'un ami hébreu, dicte de bonne foi les jolis versets d’une histoire décousue, recousue, déchirée, rapiécée... et feuilles au vent. Un commentateur sacarstique, « self-sufficient jerk & proud of it » qui se bat les flancs aux déboires trop prévisibles, et toujours incapable de comprendre l'art d'etre hypocritement correct. Et il ne faut pas oublier, un éditeur de journal gratuit pour tous, à qui l’on veut faire fermer ses presses, pour remettre le grand voile noir sur de viles conspirations morales. Certains tirent sur un bout de couverture, d'autres rongent sur un os sans chair De nombreux épisodes, de nombreux personnages colorés, où l’on pleure la veuve et l’orphelin, des grandes âmes, certains moments déchirants de par le drame humain surpassant la fiction … Vite! Vite, la suite! Va falloir définitivement se faire une piastre sur cette idée, car tout s’achète et tout se paye surtout. Par chez moi, comme pour la lignée de mes Pères, l'humour a toujours aider à passer au travers des pires situations, et à se rapporter à ce qui est réellement sérieux... bien que même un grain de sel peut brûler sur une plaie Jonathan qui se prend au sérieux.
Jo Cyr
Membre
 
Messages: 2091
Inscrit le: 2005-03-23, 10:09
Localisation: Montréal

Re: Question d’alléger l’atmosphère

Messagepar Marco Daigle » 2005-03-21, 05:54

Merci Jonathan pour ce moment de détente. Mon grand-père nous disaient: " Si tu ne vaut pas une risée, tu ne vaut pas grand chose" Alors continuons a suivre se internetroman a l'Amér..indienne :-) Pas trop de beurre sur le mais souffler et surtout pas trop de sel:-) Vive l'humour. Marco Métis et fier de l'Être
Marco Daigle
Membre
 
Messages: 617
Inscrit le: 2005-03-23, 10:09

Re: Question d’alléger l’atmosphère

Messagepar EagleRedFeather » 2005-03-21, 07:45

EXCELLENT! Excellent idée, alors monsieur, vous devez suivre attentivement et peut-être écrire un livre par la suite. :)
EagleRedFeather
Banni
 
Messages: 1896
Inscrit le: 2005-03-23, 10:09

Re: Question d’alléger l’atmosphère

Messagepar Pierre » 2005-03-21, 09:02

Jonathan Cyr, Bravo pour tes observations et tes descriptions suaves des acteurs du "soap AAQ". Je te suggère de nommer les personnages que tu décris si bien, afin de brosser leur portrait complet. Puisque les droits des Métis ne sont pas ceux des Indiens, tel qu'indiqué par la Cour suprême, l'AAQ va inévitablement se scinder en deux : d'un côté les Indiens hors réserve, de l'autre, les Métis. Les Métis devront par la suite choisir leur camp. L'exercice est sérieux. De leur choix de leurs porte-parole dépendra leur avenir. Ceux qui auront choisi le mauvais camp resteront gros Jean comme devant et s'en mordront à jamais les doigts. La culture propre aux peuples autochtones est un culture guerrière, a dit l'historien Gilles Havard dans son oeuvre gigantesque intitulée Empire et Métissage. Nous savons tous que nos ancêtres étaient passés maîtres dans l'art de la dissimulation de leur véritable identité pisqu'ils se battaient à 20 contre un contre les sujets britanniques. Nous savons également tous qu'ils ont poussé à l'extrême l'art de l'embuscade. Leurs descendants ne doivent toutefois pas utiliser cet art au détriment des membres des autres peuples autochtones. Nous sommes peu nombreux mais vaillants et courageux. Nous recouvrerons tous ensemble nos droits ancestraux et territoriaux si nous avons l'intelligence de nous regrouper pour agir d'une seule voix, forte et solidaire. Si les porte-parole des neuf communautés ilnues ont réussi leur regroupement aux Tables de négociations territoriales globales pour agir de concert, nous pouvons certes réussir nous aussi. Nos ancêtres métis ont été assusjettis aux lois canadiennes en 1850 dans l'Est du Canada en l'absence de leaders véritables les réunissant et défendant leurs droits. Est-ce que l'histoire se répétera à nouveau? Où les Métis réussiront-ils cette fois à partager le bon grain de l'ivraie, isoler les traitres, et se montrer solidaires les uns des autres? Premièrec condition incontournable pour réussir notre impossible mission : les porte-parole doivent s'identifier clairement et affirmer leur origine véritable, indienne ou métisse. L'heure de la vérité est arrivée. La Cour suprême du Canada a été claire quant au premier indice tendant à identifier les Métis : ils doivent s'auto-identifier Métis. Cette obligation incombe à tous, y compris à Guillaume Carle, Luc Lacroix, tous les administrateurs de l'AAQ et tous les administrateurs et dirigeants de la Waskahegen. Qui êtes-vous? Indiens ou Métis? Si vous êtes Indiens, vous êtes invités à défendre les droits indiens que nous respectons. Si vous êtes Métis, vous êtes invités à défendre nos droits métis. Si vous êtes Indiens et vous dites Métis, ou l'inverse, vous êtes susceptibles de faire l'objet d'accusations au criminel pour tentative de fraude. Consolez-vous, il y a 241 ans, la sentence aurait été la peine de mort et votre dépouille aurait été laissée aux corbeaux, au risque de les empoisonner... Si vous êtes autochtones hors réserve, vous n'êtes ni Indiens ni Métis car ce terme générique ne veut rien dire si ce n'est de vous rendre admissible aux programmes de Patrimoine Canada et de la Société d'hypothèque et de logement, lesquels programmes ne reconnaissent pas les Métis au sens de l'article 35 de la Charte. Pierre Montour Directeur général Corporation métisse du Québec
Pierre
Membre
 
Messages: 2374
Inscrit le: 2005-03-23, 10:09

pour M. Montour

Messagepar Jo Cyr » 2005-03-21, 12:05

Merci du compliment. Questions de nommer les gens, faut laisser passer, je ne voudrais surtout pas donner tentation a vouloir crier diffamation sur la personne ou autre truc similaire. Je crois qu'il est plus agréable de se reconnaître que de se faire pointer. J'ai toujours rit du ridicule, pas des gens qui le pratique, malgré que parfois… Nous le sommes tous aux yeux d'un autre après tout. En plus cela enlèverais la chance a un lecteur de porter plus d’un chapeau a la fois. Cela se voulait etre une pause publicitaire dans ces discutions plus que passionnés Jonathan Cyr
Jo Cyr
Membre
 
Messages: 2091
Inscrit le: 2005-03-23, 10:09
Localisation: Montréal

Re: Question d’alléger l’atmosphère

Messagepar EagleRedFeather » 2005-03-21, 17:54

Monsieur Cyr, Bravo! On ne peux rien ajouter à cela..:)
EagleRedFeather
Banni
 
Messages: 1896
Inscrit le: 2005-03-23, 10:09


Retour vers Archive - Discussions générales

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron