La nation Micmac de Gesgapegiag laisse planer la menace ...

Participez à la structure de notre organisation

La nation Micmac de Gesgapegiag laisse planer la menace ...

Messagepar Raymond Cyr » 2008-04-29, 17:43

Imprimé à partir du site web lechodelabaie.canoe.ca - 29 avril 2008 - © 2008 L'ÉCHO DE LA BAIE
--------------------------------------------------------------------------------
Les Amérindiens menacent...

Alain Lavoie

29 avril 2008 - 12:41

Actualités régionales - La nation Micmac de Gesgapegiag laisse planer la menace de recourir à un Plan B dans le cas où les discussions entourant la mise en place d'une pourvoirie ne déboucheraient pas...

« Je ne connais pas la nature du Plan B. Si je peux lancer une invitation à la communauté autochtone , c'est surtout pas de faire planer une quelconque menace auprès du gouvernement dans la négociation de ce dossier. Je n'ai pas besoin de pression dans les circonstances », affirme Mme Normandeau.

Par ailleurs, la ministre ne craint aucunement une injonction de la Communauté Métisse de la Gaspésie dans ce dossier. Elle souligne que le Secrétariat aux Affaires autochtones et le Gouvernement du Québec ne reconnaissent pas la Communauté Métisse de la Gaspésie.

Vers les Chic-Chocs

À mesure que le temps passe et que les différents intervenants prennent des positions de béton, bien peu d'ouvertures semble se profiler à l'horizon.

Les chasseurs et leurs associations font des cauchemars à l'idée de voir la pourvoirie amérindienne s'accaparer un territoire traditionnel de chasse et de pêche aussi important, en Gaspésie, que le canton Baldwin.

Le fait d'envoyer toute la pourvoirie dans la réserve faunique des Chic-Chocs constituerait une solution qui rallierait les non-autochtones comme les amérindiens ?

Mme Normandeau se questionne. « Est-ce qu'il y a encore un compromis possible ? La réponse du côté des autochtones, c'est qu'ils n'accepteront plus de compromis ! Ils affirment qu'ils ont fait des compromis jusqu'à maintenant. »

Selon la ministre, il faut trouver un « niveau de confort » encore plus grand que présentement au cours des prochaines semaines. La ministre ne dit pas qu'il y aura des modifications au présent rapport de Bujold.

Selon plusieurs, il y aura des négociations intenses entre le tandem Béchard/Normandeau et plusieurs groupes en Gaspésie avant que le gouvernement du Québec ne tranche dans ce dossier.

Mme Normandeau ne nie pas que ce dossier pourrait avoir des impacts très importants sur les territoires de chasse et de pêche traditionnels des non-autochtones en Gaspésie mais aussi sur les autres revendications (de territoires) futures des autres communautés indiennes au Québec (et en Gaspésie).




ID- 57295
--------------------------------------------------------------------------------
© 2008 , HEBDOS du Quebecor. Tous droits réservés. Ce contenu ne peut pas être publié, diffusé, réécrit ni redistribué.
Raymond Cyr
Ki Otipemisiwak /Moi, de ceux des gens libres
Li Esprit, not criâteure, li courage mi yi nawn, paray chee i tayh ta maw.
Esprit, notre créateur, donne-nous le courage d'être une seule pensée.
Raymond Cyr
Membre
 
Messages: 3950
Inscrit le: 2005-03-23, 10:09

Messagepar Réjean Auger » 2008-04-29, 18:31

Vas t-on passé un tit Québec aux Métis? ou si vous préférez, une tite vite aux Métis.
Réjean Auger
Métis
Réjean Auger
Membre
 
Messages: 842
Inscrit le: 2005-08-20, 10:34
Localisation: La Sarre

Messagepar Raymond Cyr » 2008-04-29, 18:37

Bonjour,

Ce qui est le plus craint est un faux pas du Gouvernement qui permettrait aux Métis-ses d'entrer en scène avec une injonction ...

Les Indiens ne peuvent se dire les seuls Autochtones du territoire. Ils sont issus des communautés métisses historiques... tous, sans exception... et sont allés dans les réserves alors que les Métis ont fondé les villages gaspésiens.

Ce n'est pas une simple patate chaude qui est entre les mains du gouvernement.

Les Métis-ses attendent patiemment ... Elles-ils sont prêt(e)s.
Raymond Cyr
Ki Otipemisiwak /Moi, de ceux des gens libres
Li Esprit, not criâteure, li courage mi yi nawn, paray chee i tayh ta maw.
Esprit, notre créateur, donne-nous le courage d'être une seule pensée.
Raymond Cyr
Membre
 
Messages: 3950
Inscrit le: 2005-03-23, 10:09

Messagepar Réjean Auger » 2008-04-29, 18:55

Il est vrai que tout les membres de la députations qui sont au pouvoir ont du se faire dire que les Métis n'existent pas.

Quelles seront les réactions de ces huluberlus quand ils réaliseront que nous existons.
L'histoire que l'on nous a enseigné....quelle farce.
Réjean Auger
Métis
Réjean Auger
Membre
 
Messages: 842
Inscrit le: 2005-08-20, 10:34
Localisation: La Sarre

Messagepar Raymond Cyr » 2008-04-29, 21:16

Bonjour,

Ils savent trop bien que nous existons.

C'est pour cela qu'il emploient l'expression ''pas reconnu''.

(La reconnaissance : ce n'est qu'une question de temps.)

Qu'il aillent menacer ou contrevenir à nos droits... c'est tout ce que l'on attend.
Raymond Cyr
Ki Otipemisiwak /Moi, de ceux des gens libres
Li Esprit, not criâteure, li courage mi yi nawn, paray chee i tayh ta maw.
Esprit, notre créateur, donne-nous le courage d'être une seule pensée.
Raymond Cyr
Membre
 
Messages: 3950
Inscrit le: 2005-03-23, 10:09


Retour vers Notre Avenir

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité