Concernant certaine sources format papier

Ressources, services, documentations.

Concernant certaine sources format papier

Messagepar Saguingoira » 2011-01-03, 21:34

Concernant certaines sources secondaires d'indices de
recherche généalogique au format papier



I.
Pour tous les glaneurs, débutants ou amateurs de généalogie, concernant certaines sources secondaires régulièrement mentionnées sur ce forum : Tanguay, Drouin, et Jetté, sachez que d'avoir en sa possession une photocopie d'une page de chacune d'elles ne constitue aucunement une preuve et que les notices qui s'y retrouvent ne doivent être considérées que comme indices de dépannage de départ à une recherche plus élaborée et jamais comme étant officielle. En d'autres mots, tout doit être colligé, vérifié avec les actes originaux consignés aux Archives Nationales (ou tout centre de recherches agréé).

II.
Aujourd'hui en 2011, le Tanguay ne peut plus être considéré, ni utilisé par les assidus dans le milieu, tout simplement à cause de ses nombreuses erreurs de présomption non fondées faites par l'auteur. Il faut comprendre que le Tanguay est le premier, donc le plus ancien ouvrage de compilation en généalogie, sa dernière édition date de 1875. Il a par le fait même énormément servi à la découverte par monsieur et madame tout le monde dans les années 60, époque où la généalogie a commencé à prendre un certain engouement pour les gens, et aussi à l'ouverture plus grande des archives.

Maintenant, tentez une seule petite seconde de remonter le temps et de vous replacer en 1875, avec le peu de possibilités et moyens techniques disponibles pour une telle compilation, et dites-moi que personne d'entre vous n'aurez fait d'erreur d'aucune sorte.

La raison pour laquelle Tanguay est encore aujourd'hui disponible gratuitement à tous par Internet sont :

1) les droits d'auteur sont périmés et ;

2) jusqu'à présent bien que plusieurs croient qu'il serait mieux de le mettre au rancard, il ne l'est pas simplement parce qu'il constitue en quelque sorte en un trésor de notre patrimoine canadien en étant le premier ouvrage colossal du genre dans le domaine, malgré ses nombreuses erreurs.

En archives là où je travaille, les volumes de Tanguay restent carrément sur les tablettes. Il y a plusieurs années que je ne vois plus personnes les utiliser. Pour moi personnellement, ils sont tout simplement désuets. Je possède des copies que j'avais téléchargées à l'époque où les Archives les avait offertes en ligne, et je pense sérieusement à les passer dans le déchiqueteur éventuellement. De plus, que je possède aussi une copie Cdrom obtenue avec un certain abonnement d'un certain site web. Je n'utilise jamais les Dictionnaire Tanguay pour les familles québécoises, mais seulement le volume du Clergé Canadien. Pour ce qui est du Drouin, publié beaucoup plus tard, c'est un peu la même chose, les auteurs ont aussi fait beaucoup de présomptions sans vérifications plus approfondies, mais il est aussi considéré comme faisant partie du patrimoine.

Précision concernant le Drouin : il n'est pas question ici de la grande série Hommes et Femmes, ou Répertoire des mariages en format de 8 par 14, mais bien du Drouin en trois volumes (partie généalogique et historique).

III.
Quant au PRDH, c'est la même chose que pour les précédents en ce qui concerne le format livre (papier), qui est toujours disponible en Archives lui aussi demeure sur les tablettes, je ne sais même plus où ils sont classés. Par contre, comparativement aux sources secondaires que sont les dictionnaires Tanguay et Drouin, le PRDH même en format papier (livre) est encore le plus performant et le plus fiable, malgré ses nombreuses erreurs de transcription. Cependant, il existe mieux encore, avec le PRDH complètement revu et corrigé régulièrement, offert en service payant sur le Web. En fait, cette version informatisée constitue la meilleur base de données généalogique que l'on peut retrouver dans tout le Web, aucune n'est plus fiable que celle-ci.

IV.
Il reste le Dictionnaire généalogique des familles du Québec de Jetté, qui lui contrairement aux deux autres, est considéré comme une source secondaire de qualité. L'auteur a bâti cet ouvrage en correction des précédents. Il n'a pas fait de présomptions, et si tel est le cas, elles y sont mentionnées sous forme de questionnement. Jetté a rapporté les faits comme il les a retracés, allant beaucoup plus loin dans ses recherches en y incluant des notices de sources notariales, etc. Par contre, il n'est pas gratuit, et bien que dispendieux, il en vaut le coût. Le Dictionnaire Jetté est encore par les droits d'auteur protéger. René Jetté est décédé à l'âge de 59 ans en 2003 d'un cancer. Grandement reconnu, il ne fait aucun doute que son départ fut une très grande perte pour le domaine de la généalogie. Dans le domaine, c'est lui qui nous a laissé l'œuvre la plus complète, colossale et évoluée de notre époque et ce, malgré les quelques erreurs qui peuvent s'y retrouver.

En résumé :
Jetté et le PRDH sont toujours de très bonne sources secondaires pour des indices de départ de recherche à approfondir.
Quant à Tanguay et Drouin, ils ne peuvent maintenant être classés qu'au troisième rang des sources de dépannage et bien sûr, des indices à colligé.

En terminant :
Répétons encore une fois qu'aucune photocopie de pages de livre quelconque, répertoires ou ouvrages généalogiques ne continuent en soit en une preuve pour les instances officielles reconnues. Seul le format microfilmé ou numérique d'actes de l'état civil ou notarial constituent une preuve officielle et rien d'autre. Et ce malgré les erreurs que ceux-ci peuvent contenir, erreurs qui doivent être corrigées, expliquées et détaillées avec l'ajouts d'autres actes officiels de l'état civil, notariés ou judiciaires.


Bonne recherche à tous !
Saguingoira
Membre
 
Messages: 1760
Inscrit le: 2007-06-02, 23:27

BMS 2000

Messagepar MaureenQC » 2011-01-17, 12:25

Parmi les sources mentionnées pour la recherche généalogique, je n'ai vu aucune mention de BMS 2000. Selon vous, est-ce que BMS 2000 est une source fiable pour des recherches?

Merci.
MaureenQC
Membre
 
Messages: 12
Inscrit le: 2010-07-08, 00:00

Re: BMS 2000

Messagepar Saguingoira » 2011-01-17, 14:49

Maureen Lafrance a écrit:Parmi les sources mentionnées pour la recherche généalogique, je n'ai vu aucune mention de BMS 2000. Selon vous, est-ce que BMS 2000 est une source fiable pour des recherches?

Merci.


Non, le BMS2000, n'est que la copie des répertoires de baptême, mariage et sépulture, que l'ont retrouve dans les sociétés de généalogie et fait par des bénévoles. Les répertoires ne sont qu'indice à validé avec les acte originaux, ils sont souvent incomplet, et contients énormément d'erreurs.

Les seuls source fiable même avec les erreurs, sont les actes microfilmés des fond Drouin, fond Mormon, fond notarié, fond judicaire, etc. tout les fonds d'archive de la colonie.

A+
Saguingoira
Membre
 
Messages: 1760
Inscrit le: 2007-06-02, 23:27


Retour vers J'offre des services en généalogie

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité