Aux temps des mamouths mastodontes, nous étions là!

Puits artésiens, champs d'épuration.

Aux temps des mamouths mastodontes, nous étions là!

Messagepar Raymond Cyr » 2007-02-23, 10:16

http://news.yahoo.com/s/nm/20070222/sc_ ... lture_dc_2
--------------------------------------------------------------------------------

Experts doubt Clovis people were first in Americas By Will Dunham
Thu Feb 22, 6:42 PM ET



WASHINGTON (Reuters) - The Clovis people, known for their distinctive spear points, likely were not the first humans in the Americas, according to research placing their presence as more recent than previously believed.

ADVERTISEMENT

Using advanced radiocarbon dating techniques, researchers writing in the journal Science on Thursday said the Clovis people, hunters of large Ice Age animals like mammoths and mastodons, dated from about 13,100 to 12,900 years ago.

That would make the Clovis culture, known from artifacts discovered at various sites including the town of Clovis, New Mexico, both younger and shorter-lived than previously thought. Previous estimates had dated the culture to about 13,600 years ago.

These people long had been seen as the first humans in the New World, but the new dates suggest their culture thrived at about the same time or after others also in the Americas.

Michael Waters, director of Texas A&M University's Center for the Study of the First Americans, called the research the final nail in the coffin of the so-called "Clovis first" theory of human origins in the New World.

Waters said he thinks the first people probably arrived in the Americas between 15,000 and 25,000 years ago.

"We've got to stop thinking about the peopling of the Americas as a singular event," Waters said in an interview.

"And we have to start now thinking about the peopling of the Americas as a process, with people coming over here, probably arriving at different times, maybe taking different routes and coming from different places in northeast Asia."

Waters and co-author Thomas Stafford, a radiocarbon dating expert, tested samples from various Clovis archeological sites to try to get a more accurate accounting of their age. Technological advances enabled them to more precisely pinpoint dates for some Clovis sites excavated in North America.

The theory has been that the Clovis people first migrated out of northeast Asia across the Bering land bridge from Siberia into Alaska and traveled through a ice-free corridor into North America, populating that continent while their descendants journeyed into South America.

Asked who were the first people in the Americas if not the Clovis, Waters answered, "That's a good question."

"I think that's what we've got to work toward -- a new model for the peopling of the Americas, and I think we need to create a coherent model that's based on genetic data, geological evidence as well as archeological data."
Raymond Cyr
Ki Otipemisiwak /Moi, de ceux des gens libres
Li Esprit, not criâteure, li courage mi yi nawn, paray chee i tayh ta maw.
Esprit, notre créateur, donne-nous le courage d'être une seule pensée.
Raymond Cyr
Membre
 
Messages: 3950
Inscrit le: 2005-03-23, 10:09

Messagepar Raymond Cyr » 2007-02-23, 10:42

C'est à dire que nous étions ici ...
Raymond Cyr
Ki Otipemisiwak /Moi, de ceux des gens libres
Li Esprit, not criâteure, li courage mi yi nawn, paray chee i tayh ta maw.
Esprit, notre créateur, donne-nous le courage d'être une seule pensée.
Raymond Cyr
Membre
 
Messages: 3950
Inscrit le: 2005-03-23, 10:09

Messagepar Raymond Cyr » 2007-02-23, 10:49

http://www.republiquelibre.org/cousture/PREMIERS.HTM

--------------------------------------------------------------------------------


Depuis 1927, la théorie prédominante quant à l'origine des humains en Amérique du Nord est celle de la migration via de détroit de Béring.

Il y a environ 13 000 ans, le niveau de la mer étant plus bas qu'aujourd'hui, des tribus asiatiques venues de Mongolie ou de Sibérie auraient alors traversé le détroit à pied, de l'Asie à l'Alaska, en empruntant un passage qui est maintenant inondé. La théorie prétend qu'ils auraient alors peuplé l'Amérique toute entière et qu'ils seraient les ancêtres de tous les peuples autochtones du continent. On a baptisé ces gens les «chasseurs Clovis».

Les chasseurs Clovis ont effectivement existé. Les seules traces de cette ancienne culture qui ont survécu jusqu'à nos jours sont des pointes de lances, des outils de pierre et des os d'animaux qu'on a découverts un peu partout en Amérique du Nord. On sait qu'ils chassaient le gros gibier comme le bison et le mammouth. Ils ont très probablement joué une rôle important dans la disparition de plusieurs mammifères géants du continent. Mais ces gens sont-ils vraiment les seuls ancêtres des peuples amérindiens? Auraient-ils pu envahir ce gigantesque continent, de l'Alaska au Chili, en une très courte période de temps? Leur langue aurait-elle pu se diversifier en un si grand nombre de langues qui ne démontrent souvent plus aucun lien de parenté? Et que dire des tests d'ADN qui ne démontrent aucune filiation entre certains groupes?
Pointe
Clovis

De nouvelles découvertes archéologiques remettent ce paradigme en question. Voici quelques-unes des théories les plus plausibles.



Origines possibles des premiers Américains




L'Amérique du Nord
préhistorique 1. Le pont intercontinental

La théorie traditionnelle de la migration via le détroit de Béring dépend de deux conditions. Premièrement, elle suppose que le très bas niveau de la mer ait créé un passage entre la Sibérie et l'Alaska. On sait de source sûre que c'était effectivement le cas. Les humains n'auraient d'ailleurs pas été les premiers à emprunter ce pont naturel. Plusieurs espèces d'animaux dont les mammouths et les caribous l'auraient fait avant eux. La deuxième condition est l'existence d'un étroit corridor à travers le grand glacier qui recouvrait alors tout le Canada et qui aurait permis à ces voyageurs d'atteindre les plaines américaines. Des tests ont démontré que les plus anciennes traces d'occupation humaine en Amérique datent d'il y a environ 17 000 ans. Or, à cette époque, le fameux corridor permettant de traverser le glacier n'existait pas encore. Il n'est apparu que 3000 ans plus tard! Les dates ne coincident pas du tout.


2. La route côtière

Des scientifiques suggèrent que les premiers immigrants en Amérique auraient pu suivre les côtes en bateau. La déglaciation des côtes de l'Amérique du Nord aurait effectivement débuté il y a environ 17 000 ans. Des fouilles ont démontré qu'il y avait à cette époque suffisament d'animaux et de poissons sur ces côtes pour nourrir une population humaine. De plus, la plupart des langues amérindiennes semblent être des cousines de certaines langues asiatiques, ce qui semble appuyer cette théorie.

3. La route du Pacifique

D'autres scientifiques croient plutôt que les premiers habitants de l'Amérique auraient traversé le plus grand océan de la terre en bateau pour arriver d'abord en Amérique du Sud. On a découvert des squelettes incomplets et les restes d'un village à Monte Verde au Chili qui datent d'il y a 15 000 ans. Les squelettes semblent exhiber des caractéristiques typiques des peuples polynésiens ou des Aborigènes d'Australie (mais sûrement rien en commun avec les peuples de Sibérie ou de Mongolie). De nouvelles fouilles semblent également prouver que des populations humaines bien adaptées et établies se développaient partout en Amérique du Sud il y a au moins 13 000 ans, bien avant que les chasseurs Clovis ne se répandent partout en Amérique du Nord. De plus, la technologie des peuples du sud ne présente aucune caractéristique commune avec celle des peuples du nord.

4. La route de l'Atlantique

La plus récente théorie est celle qui suppose une migration humaine venue d'Europe. Des scientifiques ont découvert de surprenantes similitudes entre la culture Clovis d'Amérique du Nord et la culture des Solutréens qui occupaient le nord de l'Espagne il y a environ 19 000 ans. De récentes études ont également permis de découvrir des similitudes génétiques entre certaines populations amérindiennes et européennes, caractéristiques qui n'existent pas chez les Asiatiques. Cette hypothèse suppose donc que des Solutréens auraient été capables de suivre en bateau les côtes de l'ancien glacier qui recouvrait l'Atlantique Nord, se nourrissant peut-être de poissons en chemin.

Migration possible des Solutréens




Reconstruction du visage
de l'homme de Kennewick C'est possible. Après tout, on sait de source sûre que les premiers humains ont atteint l'Australie en bateau il y a au moins 40 000 ans! On sait aussi que les premiers Européens étaient capables de naviguer jusqu'aux îles de la Méditerranée il y a au moins 14 000 ans. Pourquoi les Solutréens n'auraient-ils donc pas été capables de faire de même? On sait aussi que lors de la dernière ère glaciaire, il y a 18 000 ans, la presque totalité de l'Europe était recouverte de glaciers. La compétition pour des terres habitables devait être très féroce et certaines populations auraient pu êtres tentées d'aller voir ailleurs.

En 1996, deux étudiants firent la découverte d'un squelette dans l'état de Washington aux États-Unis. Le squelette était en excellente condition et les premières observations du crâne révélèrent qu'il s'agissait d'un homme d'origine européenne. On découvrit alors le bout d'une ancienne pointe de lance dans l'os de la hanche, ce qui souleva plusieurs interrogations quant à son âge. À la surprise générale, la datation du squelette révéla que celui-ci était vieux d'environ 9460 ans! On a baptisé cette incroyable découverte «l'homme de Kennewick».
L'homme de Kennewick était d'âge moyen et mesurait environ 5 pieds 10 pouces. Ses os montrent des traces de plusieurs blessures aux hanches, aux côtes, au front et au coude gauche. En se servant d'un moule du crâne, les anatomistes James C. Chatters et Thomas McClelland ont reconstruit, muscle par muscle, le visage de l'homme de Kennewick. Une fois la reproduction terminée, le visage montre des traits étrangement européens. L'ajout des cheveux et de la barbe nous révèle l'apparence possible de ce visiteur d'un lointain passé. Serait-ce la preuve d'une ancienne migration européenne en Amérique du Nord?

L'homme de Kennewick
Qui dit vrai?

À mon humble avis, c'est une erreur de se limiter à une seule des ces quatres théories. Chacune d'elle semble plausible et pourquoi ne le seraient-elles pas toutes? Le peuplement des Amériques ne s'est pas effectué d'un seul coup comme on l'a longtemps cru, mais a probablement été le fruit de plusieurs migrations successives au cours des millénaires. Les différents groupes se sont probablement mélangés suite à des alliances et d'autres ont sûrement exterminé leurs voisins dans des guerres sanglantes. Le résultat de cette longue et complexe préhistoire est l'Amérique telle que la découvrirent les explorateurs européens des XVe et XVIe siècles; une terre où évoluèrent des cultures riches et variées et dont les origines se perdent dans la nuit des temps. La longue préhistoire des Amériques demeurera peut-être toujours un grand mystère.


--------------------------------------------------------------------------------

Sources :

Plusieurs articles scientifiques de Kenneth B. Tankersley, James Dixon, Vance Haynes Jr., Richard Morlan, Arthur S. Dyke, Roger McNeely, Michael Ballard, Jack Hofman, Ruth Gruhn, Dennis Stanford, Bruce Bradley et John Prag parus dans le numéro de février 2000 du magazine «Scientific American: Discovering Archaeology», publié aux éditions The Leach, El Paso, Texas. Vous pouvez consulter le site web de cet excellent magazine anglophone en cliquant ici.

Le canevas pour la carte du monde provient du site «Quick Maps» de ITA et est utilisé avec leur permission.


--------------------------------------------------------------------------------
Raymond Cyr
Ki Otipemisiwak /Moi, de ceux des gens libres
Li Esprit, not criâteure, li courage mi yi nawn, paray chee i tayh ta maw.
Esprit, notre créateur, donne-nous le courage d'être une seule pensée.
Raymond Cyr
Membre
 
Messages: 3950
Inscrit le: 2005-03-23, 10:09

Messagepar bobsylou2000 » 2007-02-24, 02:39

Et l'inverse ne pourrait-il pas être vrai?

Qui nous dit qu'un jour on découvrira un ancêtre plus préhistorique que l'africanus, le soit-disant premier, en amérique!

Bonne réflexion!

Robert Métis, peut-être depuis des millénaires...qui sait vraiment!
bobsylou2000
Membre
 
Messages: 208
Inscrit le: 2005-03-23, 10:09

Messagepar tipied » 2007-02-24, 10:51

bonjour a tous tres intérrèssant ce que vous avez écris la . j aurais une autre version a vous soumettre! certe elle n est pas justifier par des specialistes mais je l'ai trouver très interréssante !
voici le lien : http://www.antonparks.com/atlantis1.html
bonne lecture :wink:
fred
tipied
Membre
 
Messages: 5
Inscrit le: 2007-02-22, 16:52

Messagepar marielaptitefrancaise » 2007-02-24, 18:29

Ces deux théories ont toujours été en conflit et pour moi cela n'est pas près d'être élucidé...

Les deux sont potentiellement plausible le seul ennuis vient du fait qu'elles ne peuvent pas pour moi être avérée à 100% authentique. Qu'est qui peut l'être dans ce monde?? A vrai dire pas grand chose mais l'"ennui" lorsque l'on essaye de remonter si loin dans le temps c'est le manque de support fiable..

Aucun écrit (et pour cause) n'indique l'arrivée de ces peuples et leur point de départ.

Ce qui suit n'est qu'un simple exercice de réflexion (je ne suis pas historienne et encore moins ethnologue à mon grand regret):

Ce qui pose problème avec la théorie du peuple de Clovis, c'est que cette thèse repose principalement sur la découverte de pointe dite "pointe de clovis" qui, arrêtez moi si je me trompe, avait été semble-t-il pour la première fois utilisé en Eurasie.
Alors comment ont-elle pu se retrouver ici??? (sur le continent des Amériques)
Une partie du peuple de Clovis serait donc venu en traversant un océan atlantique qui à l’époque était un océan de glace (selon ce que je sais)..
Le truc c’est que des ethnologue et scientifiques ont utilisé les techniques du peuple de Clovis pour tailler des silex et ceux-ci ne donne pas tout à fait le même aspect selon certains d’entre eux alors que pour d’autre cela concorde totalement !

N’auraient-ils pas les mêmes yeux ??? (Trève de plaisanterie)

Ou bien serait-ce la théorie qui dit que les Indiens sont d’origine d’Asie centrale (Mongolie par exemple) ? Théorie selon laquelle un peuple venu de Mongolie ou des alentours aurait traversé le détroit de Beltring qui était à l’époque et qui ensuite par la fonte des glaces « condamna » les migrants à s’installer en Amérique…
Théorie plausible sinon pourquoi les abris mongols ressembleraient-ils tant aux igloos inuits, pourquoi les tipis amérindiens auraient-ils aussi beaucoup de ressemblances avec d’autres abris de Mongolie et d’Asie centrale en général ?????

Je vous laisse y réfléchir… A vrai dire je n’ais pas d’avis clair mais je suis moins en faveur de la théorie de Clovis pour des raisons plus idéologiques que scientifiques.. Mais je ne demande qu’à connaître la vérité.

Marie
"Ce qui nous fait le plus mal, à nous autres les indigènes, c'est que notre costume, ils le trouvent joli, mais la personne qui le porte, c'est comme si elle n'était rien"

Rigoberta Menchú, prix Nobel de la paix.

Pas tous Madame
Avatar de l’utilisateur
marielaptitefrancaise
Membre
 
Messages: 114
Inscrit le: 2006-05-05, 06:52
Localisation: Immigrée à Gatineau

Messagepar Dani'elp » 2008-03-07, 14:09

..Et quoi pensé des Vikings, qui eux beaucoup plus aptes à vivre et survivre dans une nature plus froide que les européens ou autres... Que ce soit Scandinaves ou Celtiques, ont plusieurs racines ici au Canada, remontant jusqu'à 10 000 ans vers Terre Neuve..et frayaant avec les autochtones, il y a beaucoup d'histoires là dessus mainnant..

http://fr.wikipedia.org/wiki/Groenland
http://fr.wikipedia.org/wiki/L%27Anse_aux_Meadows
http://geo.international.gc.ca/world/si ... onn-fr.asp

(je suis le seul de ma famille à avoir les yeux bleus et cheveux blonds, car dans ma famille naturel, ils sont tous basanés et les yeux bridés cheveux noirs, yeux noirs etc... Alors que dans ma généalogie, il est répertorié que venant de quelques scandinaves, et ca parait)

(Je cherche d'ailleur le nom d'une communauté autochtone du nord de la sibérie, qui eux comme nous se sont métisser, c'est courant de voir des autochtones et frères et soeurs de peau sont blanche et blond.. je cherche le nom de cette communauté ..)


Mais il y un autre vollet intéressant;
Pour le côté répertorié connu et analysé, mais pour d'autre preuve d'humain tel quel il en a plusieurs, caucassien, atlantes etc, il en existe de différentes souches et formes datant de plus de 50 000 ans et plus, la forme de l'être étant en plusieurs mélanges et variés, c'est à dire que à comparé avec l'homme d'adam actuel depuis 10 000 ans et comparé à ceux d'il y a 50 000 ans et plus étaient très différentes, il y a de quoi.

Plusieurs changements est survenu sur la surface de la terre, due a des cycles de la nature, déluge, feu, astéroïdes atterrissant sur la terre provoquant aussi des réactions de toutes sortes, qui eux en les analysant ou ils sont situés nous le prouverait, mais les recherches sont couteuses , mais cela se fera..

Pour l'apparence des hommes et de leurs alliances de l'époque, Je sais que dans l'histoire des religions, vers la période que nous nommons Alexandrie, 700 000 volumes furent détruites, l'une par le feu en 47 avant J.-C. lors de lors de l'entré de Jules César en Égypte; l'autre au cour des guerres civiles et religieuse de 200 et 391 après J.-C. L'histoire dit que tout fut perdu, cependant quelques spécialistes se font l'écho de traditions secrètes qui affirment que certains manuscrits existent toujours. Les bibliothécaires auraient mis en sûreté les livres les plus précieux, qu'on retrouvera un jour, pour en connaître plusieurs connaissances, découvertes etc.....

Passionnant.
Dani'elp
Membre
 
Messages: 276
Inscrit le: 2007-03-12, 17:19

Messagepar Dani'elp » 2008-03-07, 14:17

fred delforge a écrit:bonjour a tous tres intérrèssant ce que vous avez écris la . j aurais une autre version a vous soumettre! certe elle n est pas justifier par des specialistes mais je l'ai trouver très interréssante !
voici le lien : http://www.antonparks.com/atlantis1.html
bonne lecture :wink:
fred


Merci beaucoup M. delforge pour le partage, oui , une autre réalité de l'esprit libre et ancien et sacré que l'homme a perdu, mais pas tout perdu.. !
Dani'elp
Membre
 
Messages: 276
Inscrit le: 2007-03-12, 17:19

Messagepar Dani'elp » 2008-03-07, 14:21

10 000 ans avant J.C.
http://www.cinoche.com/trailers/3777/4668

Pour le volet cinéma !
Dani'elp
Membre
 
Messages: 276
Inscrit le: 2007-03-12, 17:19


Retour vers Environnement & ressources naturelles.

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron