Forêts en péril

Puits artésiens, champs d'épuration.

Forêts en péril

Messagepar Henriette Germain » 2006-02-02, 12:16

Si la question des forêts québécoises vous intéresse, vous trouverez des textes éclairants de Richard Desjardins et d’autres publiés dans le Journal de Montréal sur le site de Canoë :
http://www2.canoe.com/infos/general/arc ... 42905.html

Le Journal de Montréal publie cette semaine une série de textes de Richard Desjardins qui dénonce depuis des années l’exploitation éhontée des forêts du Québec.

Henriette Germain
Henriette Germain
Membre
 
Messages: 12
Inscrit le: 2005-04-25, 17:55
Localisation: Sherbrooke

Messagepar Russel Aurore » 2006-02-02, 17:57

La forêt publique du Saguenay–Lac-Saint-Jean sous respirateur artificiel

Chicoutimi, le 2 février 2006
« La population de plus de 250 villes et villages forestiers au Québec sont en train de se rendre compte que leur ressource [forestière] a été gérée non pas en fonction de ce que la forêt peut produire, mais en fonction de la capacité de produire des usines », écrit Richard Desjardins, dans un décapant post-mortem qu'il fait de la Commission Coulombe, et qu'il a réussi à publier in extenso dans différents journaux du Québec. Voilà, pour le moins, un constat pas bien encourageant qui risque de mettre de l'encre dans la plume de l'ex-ministre péquiste, Jacques Brassard, ex-collègue parlementaire et ami d'alcôves de l'ex-ministre Guy Chevrette, grand chasseur d'orignacs, pourfendeur de la modération et ennemi viscéral des artistes, des « écolos gauchistes » et du gros bon sens.

Les commentaires de Desjardins coulent des sources de l'Évidence et les faits qu'ils dénoncent lui donnent, hélas, raison ! Ce que l'auteur de « L'erreur boréale » écrit aujourd'hui est, en effet, de la plus stricte réalité concernant, à la fois, les agissements condamnables de cette pieuvre industrielle et l'attitude comparse du club des ministres du gouvernement du Québec (toutes options confondues). Les architectes patentés de la forêt québécoise ont beau raconter qu'il se coupe 20% moins de bois chez nous, au Saguenay–Lac-Saint-Jean (qui fournit du reste 25% de la matière ligneuse produite annuellement au Québec, bien que cette région ne possède que 16% du potentiel forestier commercial et qu'elle ne retire qu'environ 7% d'emplois liés, une perte de 30% par rapport à l'an 2000) ; il n'empêche que le cortège funèbre de camions gorgés de copeaux, de pitounes, de planches et de deux par quatre, n'a pas baissé son rythme malgré les gémissements de l'ex-ministre Chevrette associés à ceux de son ex-collègue Brassard, dégommés la même journée du mois de janvier 2002 et devenus, depuis, hérauts des exploitants.

Comme résident de Chicoutimi établi le long de la route Ste-Anne–Tadoussac, je puis témoigner de ce que je vois d'heure en heure, jour après jour, semaine après semaine, mois après mois : malgré le discours rassurant du ministre actuel, le nombre et le rythme de camions chargés de bois et de copeaux augmente au lieu de diminuer ; ce qui a changé et ne cesse de changer, ce sont la taille des arbres qu'ils transportent, toujours plus petits, le nombre des usines forestières en activité dans notre région qui a rétréci comme une peau de chagrin, et le nombre des emplois liés à cette industrie, qui s'est littéralement effondré.

Cela étant, je m'associe à Richard Desjardins pour dénoncer : 1- l'incurie gouvernementale en matière de foresterie québécoise et en matière de redistribution de la richesse collective ; 2- pour demander qu'on mette un frein le plus rapidement possible à cette rapine assassine où l'État québécois sert de gardien d'enclos au profit des multinationales du bois et du papier ; et 3- pour demander une enquête publique sinon judiciaire eu égard au copinage mafieux des parlementaires qui, après avoir représenté les intérêts des Québécois en tant qu'élus du peuple, oeuvrent maintenant comme conseillers et défenseurs des intérêts de l'industrie.

Russel Bouchard,
Historien
(auteur du livre « Annales de l'industrie forestière au Saguenay–Lac-Saint-Jean » (2004)
et coauteur du collectif « Le Pays Trahi » (2001)
Chicoutimi
Russel Aurore
Membre
 
Messages: 324
Inscrit le: 2005-10-08, 13:43
Localisation: Chicoutimi

Messagepar Mayegan099 » 2006-02-02, 20:49

Et je vais vous faire une petite caresse M. Bouchard, c'est la raison principale pour laquelle je me suis mis à détester le P.Q., à savoir leur baise grossière avec les compagnies forestières.

Qu'il y ait encore du saccage de la part des forestières est fortement possible, mais, tout de même, il faut admettre que le gouvernement charest s'est tenu debout devant les forestières comme jamais le PQ n'a voulu le faire et ce, au risque pour Charest de perdre des votes en région.

Que le sujet soit apporté ici est plus qu'important pour les Autochtones dont font partie les Métis. Car au-delà des revendications politiques et juridiques, et au-delà de ce cri publique au respect de la culture métisse, encore faut-il que la dite culture soit visible en forme quelque part. Or, il me semble plus qu'évident que la question de la préservation des forêts et de l'environnement en général, représente l'essence même de notre culture autochtone et de son exercice. Car, sans eaux poissonneuses et sans forêts sauvages, notre culture ne serait pas.

A quand l'implication des instances métisses et de leurs membres dans les organisations de défense de l'environnement? Il serait plus que temps de faire disparaître cette image que certains de l'extérieur ont du vieux sauvage bien sage mais replié sur lui-même dans le fond de son tipi, à exprimer sa sagesse sans sortir dudit tipi pour changer ce monde qui n'est plus le sien.

Malheureusement, de tout ce qui m'a été donné de voir en matière de défense de l'environnement, rien ne me permet de dire que les Autochtones sont aussi impliqués que les non autochtones, et cela m'attriste.

Dégelons un peu.
Mayegan099
Membre
 
Messages: 284
Inscrit le: 2005-03-30, 16:57

Messagepar mitakuye oyasin » 2006-02-03, 12:59

Un petit apperçu des sujets:


L'artiste Richard Desjardins a fait parvenir au Journal de Montréal une série de textes reflétant son opinion ainsi que celle de l'Action boréale, organisme voué à la défense de la forêt boréale québécoise dont il est le vice-président. Ces textes, Richard Desjardins les consacre au bilan de la Commission Coulombe, cet organisme chargé d'étudier l'état de la forêt, un an après le dépôt de son rapport au gouvernement et auprès du public.

Lundi 30 janvier 2006:
Nous bûchons aujourd'hui dans les forêts de nos enfants!

Mardi 31 janvier 2006:
De super comités secrets

Mercredi 1er février 2006:
Paresse historique

Jeudi 2 février 2006:
Un problème de copinage

http://www2.canoe.com/infos/general/arc ... 42905.html

Vraiment très intéressants.
Avatar de l’utilisateur
mitakuye oyasin
Membre
 
Messages: 1873
Inscrit le: 2005-03-23, 10:09
Localisation: Cookshire Qc

Messagepar Mayegan099 » 2006-02-03, 16:09

Mais le meilleur dans tout ca, c'est M. Guy Chevrette qui affirme que la coupe à blanc ca n'existe plus et que la forêt se regénère bien. Pour prouver ces dires, il montre une forêt millénaire qui a été rasée mais où l'on peut voir des repousses d'arbres plantés probablement à la main...car il semble que pour eux on peut refaire une forêt millénaire complètement rasée et désechée en plantant une série de bébés épinettes en ligne.

http://lcn.canoe.com/lcn/infos/national ... 04758.html

En ce qui a trait à M. Brassard, je ne commenterai sa pathologie, lui-même qui publiquement a nié l'existence du réchauffement climatique. Lucien Bouchard l'avait nommé ministre de l'environnement, faut-il le rappeler.
Mayegan099
Membre
 
Messages: 284
Inscrit le: 2005-03-30, 16:57

Messagepar mitakuye oyasin » 2006-02-04, 12:48

[quote="- David -"] Pour prouver ces dires, il montre une forêt millénaire qui a été rasée mais où l'on peut voir des repousses d'arbres plantés probablement à la main...car il semble que pour eux on peut refaire une forêt millénaire complètement rasée et désechée en plantant une série de bébés épinettes en ligne.

...et les épinettes ont une chance de survivre.

L'an dernier j'ai vu un court métrage intitulé "2000 fois par jour" au festival international du cinéma en Abitibi-Témiscamingue. C'est un court métrage sur les reboiseurs. Dans ce film on y présentait les difficultés rencontrés par ces travailleurs de la forêt. Mais un fait des plus inquiétant c'est que ces jeunes gens plantaient des pins là où seul les épinettes et quelques sapins pouvaient poussé. Le terrain n'était pas propre à la croissance des pins. La pluspart de ces arbres qui étaient planté ne survivraient pas à l'hiver. Faut le faire!!!

Et les compagnies forestière se lavent les mains en disant " Nous faisons du reboisement" .
Comme quelqu'un d'une compagnie forestière que mon mari avait eu en entrevue l'an dernier répond à la question :

" Combien d'arbres avez-vous planté cette année?"

Il répond : " 5% de plus que l'an dernier." Oh Wow! quelle réponse songée... :shock:

On se pose la question 5 % de combien ?

Si il meurt 75 % des arbres plantés , il en reste combien qui ont une chance d'arriver à maturité ?

Il faudrait peut-être que les compagnies forestière commencent par planter les bons arbres dans le bon terrain.
Avatar de l’utilisateur
mitakuye oyasin
Membre
 
Messages: 1873
Inscrit le: 2005-03-23, 10:09
Localisation: Cookshire Qc

Pétition en ligne pour la protection de la forêt boréale

Messagepar Henriette Germain » 2006-02-20, 18:41

Texte d'une pétition adressée au gouvernement du Québec :

Cher Monsieur Charest,

Malgré vos engagements et ceux des gouvernements précédents en faveur de la conservation de la biodiversité, à ce jour, le réseau des aires protégées ne couvre que 3,4 % du territoire québécois, ce qui représente un écart considérable comparativement au reste du Canada ainsi qu’à la moyenne mondiale. De plus, la Commission Coulombe a réitéré dernièrement l’importance et l’urgence de protéger 12 % de la forêt boréale d’ici à 2010.

Je vous somme de passer à l’action afin de combler le retard important qu’accuse le Québec, en protégeant davantage de territoire de toute exploitation industrielle. En priorité, je vous demande de protéger deux sites exceptionnels, soumis à votre gouvernement par l’initiative Aux arbres citoyens! Ces sites, encore intacts, subissent actuellement d’importantes pressions de développement. Il faut agir vite! Pour nous et pour les générations qui nous succéderont.

J’apprécierais recevoir une réponse de votre part quant aux actions que vous entreprendrez en faveur de la forêt boréale.

c.c. :
Thomas J. Mulcair, ministre du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs
Pierre Corbeil, ministre des Ressources naturelles et de la Faune

AJOUTEZ VOTRE NOM À LA LISTE DES SIGNATAIRES. IL SUFFIT DE CLIQUER SUR CE LIEN :

[url] www.ondortcommeunebuche.com

Henriette Germain


[/url]
Henriette Germain
Membre
 
Messages: 12
Inscrit le: 2005-04-25, 17:55
Localisation: Sherbrooke

Messagepar mitakuye oyasin » 2006-02-21, 23:26

Merci beaucoup Henriette,

Oui c'est vraiment urgent de faire quelque chose. On vit sans trop se soucier de ce qui arrive à nos forêts...il faut vraiment se réveiller !
Avatar de l’utilisateur
mitakuye oyasin
Membre
 
Messages: 1873
Inscrit le: 2005-03-23, 10:09
Localisation: Cookshire Qc

Messagepar Anje » 2006-11-06, 21:24

:idea: Bonjour tous,

Ma famille fait partie des gens qui ont décidés de trouver des solutions au problème de foresterie actuel. Nous avons depuis 5 ans travaillé à mettre au point un logiciel de gestion forestière qui permet un suivi minutieux de chaque bille de bois coupé et nous espérons en arriver à trouver quelle superficie de territoire forestier est requis afin de faire vivre un famille de jardiniers de la forêt. Bien entretenue afin que sa ressource soit stabilisée et de meilleure qualité à cause de la sélection des tiges à conserver. J'ai plein d'idées à partager et je suis convaincue que la nation autochtone est la meilleure pour gérer le territoire.
www.Formana.com
:arrow: Est-ce qu'il y a un regroupement ou une occasion particulière quelque part où je pourrais contacter des gens intéressés au projet?

Anje
Anje
Membre
 
Messages: 2
Inscrit le: 2006-11-06, 21:08


Retour vers Environnement & ressources naturelles.

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité