Médecines autochtones

Programmes pour handicapés, adaptation des logements.

Médecines autochtones

Messagepar Raymond Cyr » 2005-08-28, 19:20

Raymond Cyr
Membre
 
Messages: 3950
Inscrit le: 2005-03-23, 10:09

Messagepar mitakuye oyasin » 2005-09-12, 09:57

Bonjour,

Je vous encourage à aller faire un tour sur le lien que Raymond a proposé. C'est vraiment intéressant. Bien sûr vous me dirai qu'on y parle des chamans du Pérou, de la Bolivie et que ça ne nous concerne pas...... et bien non!

Ça nous concerne de très près, parce que les compagnies pharmaceutiques sont en train de faire exactement la même chose ici au Canada en exigeant un DIN (drogue indentification number) pour les produits naturels. Ce qui aura pour effet de faire disparaître de nos tablettes les seuls produits de qualités à notre portée pour nous soigner de façon naturelle en évitant les produits chimiques.




Libération du mercredi 15 décembre 1999. Prenez le temps de lire cet article qui en dit long sur les méthodes des multinationales.

VOLEURS DE PLANTES

A la recherche de nouvelles molécules, des scientifiques étrangers n’hésitent pas à soutirer aux chamans leurs secrets ancestraux de guérisseurs pour ensuite déposer des brevets pharmaceutiques.
Avatar de l’utilisateur
mitakuye oyasin
Membre
 
Messages: 1873
Inscrit le: 2005-03-23, 10:09
Localisation: Cookshire Qc

Messagepar Dani'elp » 2007-03-15, 14:17

J'ai redécouvert votre texte,

Oui vrai et de plus en plus.

Comme un de mes amis étudiant en pharmaceutique d'australie (autochtone) m'a dit, suite à une découverte vibratoire d'une plante et ses actions à certains anti-virus, Àprès plusieurs années de recherche sur la mise en marché, Les responsables comme en alemagne affilié avec ceux de Toronto lui ont dis, Partez vous une compagnie en bourse , etc,...et impossible de le mettre en marché tout de suite, mais démarez vous aux marché boursier par commencer...

Hou là... Je ne peu pas mieux exprimer que lui, face à la description des commentaires qu'il a eu... Mais le marché scientifique et financier semble infecter de cette pensé...enfin.. :roll:
Dani'elp
Membre
 
Messages: 276
Inscrit le: 2007-03-12, 17:19

Messagepar Dani'elp » 2007-03-15, 14:23

Il les appelait 'les mangeurs de roche' dans notre langage métis entre nos 2.. !

En en riant, car ils se nourissent que du chimique, et de la copie sans cesse de tout ce qui existe, dans un but de profit ..
Dani'elp
Membre
 
Messages: 276
Inscrit le: 2007-03-12, 17:19

Messagepar Dani'elp » 2007-03-15, 21:28

En language chismiste et biologie, toutes poussières comme de roches ou matières, métaux etc (des extraits) mélangées à des extraits d'éléments de toutes sortes sont chimiques et aussi l'extrème Atomique, alors nous comprenont que ces dérivés et sciences mal utilisé, nous influences ou ont une impacte direct sur nous...

De toute facon on ne peut mentir ou ce caché quoi que ce soit quant aux fluides de création, certain le perçoive et peuvent différencier ce qui est sain et naturel, mais ..on dirait que tous maintenant est une question de marchés, et d'imperfections, de jeux ...

Mais comme les anciens disent, le défi de l'humanité est de faire face à la dénigration (le dénie) et la contradiction, qui défendons nous, de quoi nous nourissons nous, quel humain est le créateur ? Qui se proclame le copieur de Dieu outrement dit ....

Je commence à comprendre et je suis pas le seul !
Dani'elp
Membre
 
Messages: 276
Inscrit le: 2007-03-12, 17:19

Messagepar Dani'elp » 2007-03-16, 20:19

Quelques plantes pouvant aider au contrôle du diabète, surtout plus fort pour le Type 2 et baisse d'insuline pour Type 1, mais à prendre en compte De Ne Jamais Cesser de prendre les médicaments prescrit biensur, vous verrez de toute façon, ...

La fleur de Myrtille (bluet) que l'on retrouve normalement un peu partout (également en comprimé chez exemple Jean Marc Brunet)

L'Hydraste du Canada, en boutique de produit naturel et herboriste spécialisé

Le comprimé Diabeto
, chez pharmacie dans produit naturel (destructeur de sucre)

..et d'autres à venir ...
Dani'elp
Membre
 
Messages: 276
Inscrit le: 2007-03-12, 17:19

Messagepar Mayegan099 » 2007-03-18, 03:20

Ce que fait la science en outre, c'est prendre des plantes naturelles, d'en identifier les molécules actives, de mener des études in vitro et in vivo, d'y établir les liens causaux, et de mesurer la chose et ceci dans un but d'efficacité et de protection des malades.

Malheureusement, l'industrie des produits naturels n'a pas cette même rigueur. Ne pas confondre la médecine amérindienne avec tous les trucs que l'on retrouve sous l'étiquette des produits naturels.

Dans les produits naturels il n'y a aucune étude, aucun dosage, rien. Tout comme les compagnies pharmaceutiques les compagnies d'aliments naturels sont là pour le $$$ . À la différence près que les compagnies pharmaceutiques ont le mérite de mener des études rigoureuses et de mettre en marché des produits qui ont une action bien réelle, étudiée, comprise et calculée.
Mayegan099
Membre
 
Messages: 284
Inscrit le: 2005-03-30, 16:57

Messagepar loutre- » 2007-03-18, 08:15

Il y a déjà eu un reportage sur les produits naturels. Il faut faire très attention, car malheureusement il y a beaucoup de charlatans dans ce domaine juste pour faire de l'argent.

Ce n'est pas parce c'est dit naturel qu'il faut croire à tout ce que l'on dit. Il y en a qui sont bons pour la santé, mais là encore il faut faire attention. Si nous abusons de ces produits, il y a des risques et des conséquences qui peuvent venir avec.

Un spécialiste en maladie du sang et cancer, m'a bien informé que beaucoup de patients viennent le voir à cause d'une grande consommation de ces produits qui ne sont pas contrôlés adéquatement.

Le fait d'avoir une formation en médecine douce, je peux vous le confirmer que la plupart font de la vente pour l'argent seulement.

Chez les métis, il y a des produits qui nous conviennent pas comme l'alimentation des blancs c'est pareil. Il faut respecter nos gènes et ne pas aller au-delà de tout ce qui est à notre portée.

Un autre exemple : les chinois depuis qu'ils consomment la nourriture des blancs, il y a beaucoup d'obésité et de maladies qui n'avaient pas avant.

Tout ça pour vous dire la prudence dans tout.
Métisse en liberté
loutre-
Membre
 
Messages: 198
Inscrit le: 2006-07-13, 19:39

Messagepar Dani'elp » 2007-03-18, 16:37

Bien d'accord ..

Mais aussi les plantes que l'on retrouve ici, sur nos terres, je nommais plus haut exemple, les plantes du bleuets le Myrtille, alors tres pratique de sans amaganiser une coupe de sac au frais... Ben je disais exemple.... car il y en des milliers si on a un peu de temps et plaisir de pratique, si on n'en connais les bienfaits...

Ya tellement de plantes dites consommable, sur nos terres: des racines de persil, carrotte, etc.... etcc....

J'aime cette connaissance autochtone pour ca, le côté pratique aussi ..!

Vous savez qu'entre autre ce qui vient d'ailleur comme aliment et plante en d'autre effet, qui sont nocife, car ce n'est pas notre élément et notre terre..

ex., une patate ou tomate qui vient de Russie n'a pas les mêmes effets qu'une d'ici, comme cela fait parti du domaine de l'enracinement et de la nature, il es bien de dire, et à plusieurs domaine qu'il y a beaucoup trop de toxine qui se dégage d'un élément et source venant d'ailleur, .. Y a tellement d'exemples..
...Prenez l'encens que l'on a ici dans les communautés , Native, Sauge, Foin d'odeur, excellent, bénifique.. Mais prenez celui qui vient de l'Inde, Chine, etc.. bien des gens ont de furieux mots de tête à essence chimique en plus, avec ces trucs à comparer avec ceux qui viennes d'ici, de notre coin de Terre, notre nature , On s'évitera bien des toxines et effets . Voilà .. aussi
Dani'elp
Membre
 
Messages: 276
Inscrit le: 2007-03-12, 17:19

La Medecine Amérindienne

Messagepar Saguingoira » 2007-10-06, 14:50

La Medecine indienne

Le médecin (hatetson) indien, possédait des connaissances épouvées en médecin; ceci est un fait reconnu. Il était espert dans l'art de fabriquer des remèdes à base d'herbages et de racines.

Les Hurons ont toujours considéré les causes de la maladie comme étant psychosomatiques. Ils prescrivaient toujours des remèdes à base d'herbage et observaient un rituel. D'après leur mythologie, les maladies étaient causées par des mauvais esprits, et la médecine était due aux bons esprits. à leurs yeux, ceci provoquait un conflit entre les bons esprits de la médecine et les mauvais esprits de la madie. Cette méthode naive et prmitive de l'Indien, fera certes sourire les sceptiques, mais si on analyse bien la pensée mythologique de l'Indien, l'on peut définir que ce n'est peut-être pas aussi absurde que cela pourrait paraître.

Quelques remèdes qu'employaient les Hurons;

- Les tiges de prêtes appelées "queues de renard" étaient utilisées pour les maladies de reins, de vessie.

- Le pin Bina était recommandé pour les maladies du coeur.

- Les branches de merisier et de pin infusées en tisane étaient bonnes pour les intestins. cette tisane servait aussi de laxatif.

- Mâcher la "racine noire" était utile pour des cas de diarrhée.

- Le "bois de plomb" (kenseri) "dirca palustris" (Linné), en anglais
"leatherwood", était aussi utilisé par l'indien ; il employait lÉcorse de cet arbrisseau comme un puissant purgatif.
- Le "sang de dragon" servait pour les maladies de la femme (la ménopause).

- L'herbe à dindes; (onnenha), fort utile contre la fièvre, pouvait aussi se prendre comme brevage, pour se laver, ou en infusion.

- L'épinette rouge; (mélèze d'Amérinque) s'employait pour ulcères, plaies, et rhumes. L'aubier ou aubel de l'épinette rouge pour les maux d'estomac et les poumons.

- L'écorce de pruche; (tsuga) servait de purificateur du sang.

- Les feuilles de menthe sont bonnes pour la fièvre, la "haute pression" (tension) et excellentes pour avoir une haleine fraîche.

- Laune blanche pour la circulation du sang.

- Le sapin (St Michel) est bon pour les poumons et les voies respiratoires. Il s'agit de manger la troisième tête des branches de sapin.

- La Savoyane ou Tsa-Wo-yan s'avère excellente pour les ulcères buccaux, les brûlures d'estomac, soit en infusion, soit pour être mâchée.

- Le buis est recommandé pour la "haute pression" ; faire une infusion plutôt faible, en prendre un petit verre à vin, matin et soir, durant huit jours.

- La valérianne ou "herbe à chat" est un excellent somnifère durant la ménopause.

- La résine de pin est excellente en cas de "ptose de viscère thoracique"

- La camomille en infusion soulage grandement les maux de tête.

- La Poglous (Pogl8s) ou "berce laineuse" une infusion de cette racine protège contre l'influenza (grippe).

(Source; La Nation Huronne, Son Histoire - Sa culture - Son esprit,
par Marguerite Vincent Tehariolina, page 233.)
---------------------------
:)
Saguingoira
Membre
 
Messages: 1760
Inscrit le: 2007-06-02, 23:27

Messagepar bobsylou2000 » 2007-10-06, 23:01

C'est sans compter les remèdes à partir des animaux.

Tel le fiel de poisson pour purifier et éliminer les taches blanches dans l'oeil, ou les débuts de cataractes...

Les testicules de castor séchées et mélangés avec de la gomme d'épinette pour soigner le rhume et la toux...

Du wikinje, petite racine pour nettoyer les cordes vocales et permettre aux chanteurs et batteurs de tambours d'obtenir des sons plus perçants et plus hauts et soutenus que les meilleurs ténors modernes...
De l'aubier de bouleau comme asa aspirine, de l'aubier de sapin contre le scorbut qui tuait une forte proportion des premiers arrivants...vitamine C par excellence... des centaines d'années de testing...et ce qui est surprenant, la transmission par légendes et chants de toutes ces médecines qui sont encore connues aujourd'hui, sans calalogues ou dictionnaires médicaux complexes...

Bravo à l'oral...Et même si certaines personnes remettent en question la force de l'oral... et bien je vous dis...allez voir vos livres et vos encyclopédies pour vous rappeler vos problèmes de souvenances... Les autochtones, se fiaient sur leur mémoires orales et ces mêmes mémoires ont été assez bonnes pour donner à l'humanité presque 60% de sa pharmacopée contemporaine. Pas mal pour le bouche à oreille, surtout quand il s'agit d'une méthode méconnue, mais largement éprouvée et prouvée par la science moderne.

Et que ceux qui contredisent ces faits, inventent l'aspirine sans les autochtones, et on verra le résultat. Et en passant, faites donc un pâté chinois sans l'apport des autochtones... sans mais, sans pommes de terres, sans oignons, ça fait pas un pâté chinois, très fort mais plutôt un repas de viand hachée sans plus!!!

Meegwetch à tous mes ancêtres autochtones qui sont morts lors de leurs essais "cliniques" et leurs recherche de remèdes que nous pouvons jouir aujourd'hui!!!

On parle de millier d'années de "trials and errors" et non d'à peine deux cents ans de médecine soit disant moderne qui tue par mauvaise pratique et mauvais diagnostiques, à peu près 2400 québécois par année.

Les médecines autochtones en tuent combien par centenaire???

Madjàshin Meegwetch à mes ancêtres autochtones.

Robert

Métis
bobsylou2000
Membre
 
Messages: 208
Inscrit le: 2005-03-23, 10:09

Messagepar Margot » 2007-10-07, 11:02

Bonjour :wink: !

Monsieur St-Georges, j'ai regardé sur le Web si je trouverai pas quelques chose sur le fiel du poisson voici ce que j'ai trouvé beaucoup d'histoires bilblique sur le fiel du poisson;

http://www.snof.org/art/rembrandt2.html

merci,

Margo
Avatar de l’utilisateur
Margot
Membre
 
Messages: 110
Inscrit le: 2006-08-29, 21:10

Messagepar marco » 2009-02-26, 14:59

Kwe, il faut faire attention lorsqu,on dénonce les médicaments de type chimique. certains ont du bon, comme certain produit naturel. On a qu'à penser à la cause de louise Lortie ici à Gatineau qui a influencer une famille en disant que les médicaments qu'elle prenaient pour son diabète ne la guérirait pas mais que des médicaments naturel vont la guérir; il arriva ce qu'il devait arriver: la jeune fille à pris se conseil et elle est morte. Autre exemple les personnes souffrants du VIH/Sida qui prennent la tri-thérapei ne peuvent malheuruesement combiné se traitement avec du millipertuis ou de l'échinacée. Sans la tri-thérapie plusieurs de ses personnes se trouveraient au stade Sida et décèderais. La plupart des intervenat en Vih/Sida sont confronté à se problème. Il y a bcp d'autres exemples comme cela. Je suis pour une combinaison des deux approchent. Il faut cependant que les personnes se renseignent pour ne pas brimer leur santé. Je ne nie pas que certaines personnes qui ont eus certains symptômes et qui ont délaisser la médication chimique pour le naturel et qui ont vu leurs qualités de vies augmenter de façon expotentiel. Ce que je trouve dommage c'est dans la sphère santé mentale où là les medecins, les psychiatres etc. s'en donnent à coeur joie! Mais de plus en plus de ses professionnels commencent à regarder par une autre lornière pour bien cibler la personne dans son ensemble. Il ne faut pas oublier cependant que la plupart des personnes souffrants de troubles schizophréniques ont besoin de médications chimiques. La rechute se produit lorsque ceux-ci cessent de les prendres et tombe dans un état dit:"psychotique". J'ai dit!

Que le Créateur vous enveloppe de son manteau de prière et vous protège!
marco
Membre
 
Messages: 454
Inscrit le: 2006-11-12, 10:51

Messagepar mitakuye oyasin » 2009-02-26, 15:52

La médication naturelle a du bon c'est certain.
Je suis en faveur de celle-ci en premier recours.
Mais lorsque les herbes et plantes médicinales ne suffisent plus, il vaut mieux consulter.
Avatar de l’utilisateur
mitakuye oyasin
Membre
 
Messages: 1873
Inscrit le: 2005-03-23, 10:09
Localisation: Cookshire Qc


Retour vers Santé, famille, jeunesse

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron