Chercher des solutions pour l'avenir!

Les ressources particulières pour les autochtones en cas d'infractions.

Chercher des solutions pour l'avenir!

Messagepar lumière » 2012-09-26, 13:20

Salut a vous. j'ai envie de vous poser des questions.Je veux un peu de positif et je sais que les Québécois,(Autochtones ,Métis ou Blancs) peuvent améliorer leur qualité de vie et se projeter dans l'avenir.

Je ne poserai pas ici de questions sur le passé ni sur le présent .Mes questions s'adressent autant aux Blancs, aux Autochtones et aux Métis.Je veux que plusieurs personnes répondent a mes questions pour avoir une pluralité d'opinions.

Comment voyez-vous l'avenir des Métis au Canada? Quelles sont vos solutions pour ne pas que les langues et cultures Autochtones du Québec disparaissent?

Quelles sont vos solutions pour améliorer l'éducation et la santé des Autochtones?

Etes-vous prêt a manifester pour réclamer une meilleure qualité de vie pour les Autochtones du Québec?

Quelles sont les Nations Autochtones du Québec qui sont prêtes a obtenir l'autonomie gouvernementale?

Que faut-il faire avec la loi sur les Indiens? L'abolir? Si oui ,on la remplace par quelle loi? La modifier ? Quelles articles de la loi a modifier?


Répondez en grand nombre s.v.p.

Merci d'avance ,
de Lumière.
lumière
Membre
 
Messages: 66
Inscrit le: 2012-09-02, 23:36

Re: Chercher des solutions pour l'avenir!

Messagepar lumière » 2012-10-05, 12:25

Voila ,moi ce que j'en pense!

C'est certain que je suis pour l'autonomie gouvernementale ,ça ferait sortir beaucoup de peuples Amérindiens de la loi des Indiens.Mais je crois aussi que certaines Nations Autochtones ne sont pas encore préparé a ça et voudraient que la loi sur les Indiens soit modifiée.
lumière
Membre
 
Messages: 66
Inscrit le: 2012-09-02, 23:36

Re: Chercher des solutions pour l'avenir!

Messagepar MarcoDavid » 2012-12-14, 18:56

lumière a écrit:Voila ,moi ce que j'en pense!

C'est certain que je suis pour l'autonomie gouvernementale ,ça ferait sortir beaucoup de peuples Amérindiens de la loi des Indiens.Mais je crois aussi que certaines Nations Autochtones ne sont pas encore préparé a ça et voudraient que la loi sur les Indiens soit modifiée.


Quelle autonomie gouvernementale? L'état d'esprit doit changer, la politique interne de tous les peuples autochtones doit changer avant ni même penser à songer à rêver à quelque autonomie que ce soit. Jusqu'à maintenant, les premières nations, hormis certains exemples, demeurent dans un état de mendicité. Nous Métis, ou du moins plusieurs de nos leaders, tentent de reproduire exactement cet état de mendicité envers les gouvernements. Alors qu'il n'y a quelques décennies la Loi sur les Indiens (et maintenant Métis) constituait une honte, un crime, elle est maintenant traquée et cherchée par nos leaders pour nous être appliquée.

Soyons réalistes: Le Québec, à titre d'exemple, se classe parmi les 20 premières économies mondiales si je ne m'abuse; a ses propres représentations nationales à l'étranger; possède pratiquement tous les atouts d'un État au sens pratique et au niveau du droit international; avec des actifs de plusieurs dizaines de milliards de dollars, la question se discute encore si le Québec peut réussir seul à l'autonomie gouvernementale. Alors ce serait une vraie farce, voire un mensonge que de laisser planer la possibilité d'une quelconque autonomie des peuples autochtones. Très difficile de dire à un mendiant du jour au lendemain qu'il doit se débrouiller tout seul.

Pour cette raison, tant que nous autochtones sommes dans la mendicité, tant que nous devons demander à la Cour si elle nous considère comme autochtones ou non, tant que nous ne sommes pas capables de nous affirmer par nous mêmes et développer notre propre économie et nos propres institutions, de manière indépendante, alors nous ne serons pas indépendants.

L'indépendance et l'autonomie ca ne se mendie pas, ca se développe par soi-même.
"Que la peur de vivre soit rayée à jamais" Félix Leclerc
MarcoDavid
Membre
 
Messages: 25
Inscrit le: 2012-12-14, 18:30

Re: Chercher des solutions pour l'avenir!

Messagepar Abitawis » 2012-12-18, 23:33

.
Kwey !

MarcoDavid ci-haut déclare, entre autres, ce qui suit:
Très difficile de dire à un mendiant du jour au lendemain qu'il doit se débrouiller tout seul….


Sachez que les peuples Autochtones du Canada ne sont pas des mendiants et n'ont jamais dépendu de la charité pour leur survie!

Un propriétaire non-autochtone mendie-t-il lorsqu’il exige les loyers et redevances qui lui sont dus en vertu de contrats signés de bonne foi avec des partenaires qui, une fois qu’ils se sont confortablement installés et approprié le contrôle total de ses terres et de ses ressources, refusent maintenant de payer ou de partager? Une personne qui paie son loyer, ses redevances et ses dettes ne fait aucune charité au propriétaire des biens et des ressources qu'elle s'est appropriés et qu'elle utilise pour son seul bénéfice..... Malheureusement, si ce partenaire est le gouvernment et que celui-ci décide stratégiquement de négliger d'effectuer ses paiements de façon ponctuelle et de plus refuse de partager l'usufruit des terres ainsi appropriées, il peut faire un tort immense au propriétaire surtout si celui-ci dépens de ces argents et des resources de ses propriétés pour assurer son bien-être et celle de ses enfants. Ce pouvoir de dépendance planifiée envers le propriétaire sur une longue période de la part du gouvernment a eu comme résultat de pouvoir maintenir le propriétaire dans une situation de perpétuel misère....... et sous son contrôle.... Est-ce de la "mendicité" d'exiger ce qui vous est dû ?

Que nous soyons Inuit, Indien ou Métis, la reconnaissance de nos IDENTITÉS et de nos DROITS respectifs comme Autochtones, garantis en vertu de la Constitution du Canada, des traités et autres Lois n’est certes pas de la mendicité ou de la charité !!! Affirmer le contraire est une insulte à toute personne et démocratie qui dit respecter ses minorités et leur digneté!

Nos identités Autochtones, nos cultures, nos langues, nos droits ancestraux concernant nos terres ancestrales et notre digneté comme êtres humains et comme peuples sont menacés. Or ces derniers nous appartiennent de plein droit et sont notre responsabilité. Ils méritent d’être défendus non seulement dans le respect de nos ancêtres mais pour nous-mêmes, nos enfants et leurs enfants pour des générations à venir !

MarcoDavid ajoute :
L'indépendance et l'autonomie, ça ne se mendie pas, ça se développe par soi-même.


En effet, l’indépendance et l’autonomie ne se mendie pas mais, contrairement à ce que MarcoDavid affirme, elles ne peuvent se développer seules par elles-mêmes non plus!

L’indépendance et l’autonomie requièrent un effort et des sacrifices considérables de la part de n’importe lequel peuple défavorisé afin qu’il puisse se libérer du joug colonial imposé par une puissance Gouvernementale dominante qui, par la force et la fourberie, les contrôle et les maintient depuis des générations dans la pauvreté, la misère et dans une dépendance abjecte sans leur accorder aucun accès réel aux ressources requises pour assurer leur bien-être, indépendance, autonomie et épanouissement….. Mais ces efforts et ces sacrifices à eux seuls ne suffissent pas.....

En effet, excluant les voeux pieux, la menace de la révolution et/ou du génocide, l’indépendance et l’autonomie d’un peuple requièrent une volonté réelle de la part de ceux qui détiennent le vrai pouvoir et qui contrôle les ressources, soit la société dominante et ses institutions gouvernementales, d’agir de façon honnête et respectueuse avec les membres de ce peuple et d’initier une négociation respectueuse, de Nation à Nation, dans le but de les libérer du joug qu'ils leurs imposent et de partager avec eux de façon équitable et honnête le pouvoir, les ressources, richesses et opportunités de ce beau pays qu’est le Canada.

MarcoDavid proclame que « l’état d’esprit des Autochtones » doit changer ….. En effet, un vrai changement s'impose…. mais ne croyez-vous pas que ce changement de mentalité devrait plutôt commencer par les Gouvernements du Canada et des provinces avec leurs Lois et politiques paternalistes, racistes, et discriminatoires qu’ils continuent à nous imposer encore de nos jours afin de maintenir leur pouvoir sur nous et leur contrôle sur les terres et les ressouces ….?

Ceux-ci pourraient commencer, par exemple, par cesser toute forme de discrimination sélective contre nous et nos enfants qui n'a fait jusqu'ici que nous diviser, détruire nos familles et nos communautés. Ils pourraient simplement reconnaitre légalement sans exceptions tous les Inuits, Indiens et Métis comme étant des Autochtones de plein droits comme il se devrait en conformité avec la Constitution du Canada....

Ceci incluerait MarcoDavid.... qui pourra enfin être libre du joug qui lui est imposé et qui pourra enfin fièrement s’identifier, lui et ses enfants, légalement, comme étant MÉTIS, un Autochtone de plein droit comme tous les siens partout en ce beau pays, du Nord au Sud, de l’Est à l’Ouest....

J’ai dit ce que j’avais à dire.
.
Abitawis
Membre
 
Messages: 160
Inscrit le: 2009-06-27, 20:39
Localisation: Outaouais

Re: Chercher des solutions pour l'avenir!

Messagepar lumière » 2013-01-10, 13:49

Madame Theresa Spence doit faire face a la musique.Le premier ministre et le gouverneur général du Canada ont acceptés de rencontrer les Autochtones .Les Autochtones ont une chance unique d'améliorer leurs conditions de vie! :D

Aussi ,il faut des militants écologistes pour dénoncer le projet de loi c-45.Car l'environnement est essentiel pour tous! 8)
lumière
Membre
 
Messages: 66
Inscrit le: 2012-09-02, 23:36

Re: Chercher des solutions pour l'avenir!

Messagepar lumière » 2013-01-12, 22:58

Les Autochtones du Canada sont divisés .Eh oui !Il faut dire qu'il existe des disparités entre les Autochtones au Canada:par exemple entre les Cris du Québec et Attawapiskat.C'est certain que le Gouvernement Conservateur doit reculer sur 2 projets de lois mais les Autochtones doivent négocier aussi.

Cette grande rencontre voulu par Theresa Spence a été une victoire et il faut s'en réjouir.Les manifestations sont nécessaires mais le dialogue aussi,les 2 doivent aller ensemble.Les chefs Autochtones du Manitoba et de l'Ontario n'ont pas voulus se rendre a la rencontre du premier ministre ,donc le gouvernement doit négocier avec les chefs Autochtones des autres provinces.Je suis ravi que le Grand Chef des Autochtones du Québec et Labrador soit allé a la rencontre du premier ministre,il en sortira de bonnes choses pour nous au Québec et au Labrador,j'en suis persuadé. :D

Je veux sincèrement qu'il y ait un grand ménage de fait dans certaines réserves tout comme les Blancs l'ont fait avec la commission Charbonneau.Mais surtout ,je veux qu'il y ait plus d'autonomies gouvernementales chez les Autochtones tout comme il en existe au Nunavut et chez les Cris du Québec .

Que chaque Nations Autochtones réfléchissent bien a quel avenir ils veulent ,c'est important!
lumière
Membre
 
Messages: 66
Inscrit le: 2012-09-02, 23:36

Re: Chercher des solutions pour l'avenir!

Messagepar MarcoDavid » 2013-01-18, 18:52

Abitawis écrit:

Un propriétaire non-autochtone mendie-t-il lorsqu’il exige les loyers et redevances qui lui sont dus en vertu de contrats signés de bonne foi avec des partenaires qui, une fois qu’ils se sont confortablement installés et approprié le contrôle total de ses terres et de ses ressources, refusent maintenant de payer ou de partager? Une personne qui paie son loyer, ses redevances et ses dettes ne fait aucune charité au propriétaire des biens et des ressources qu'elle s'est appropriés et qu'elle utilise pour son seul bénéfice..... Malheureusement, si ce partenaire est le gouvernment et que celui-ci décide stratégiquement de négliger d'effectuer ses paiements de façon ponctuelle et de plus refuse de partager l'usufruit des terres ainsi appropriées, il peut faire un tort immense au propriétaire surtout si celui-ci dépens de ces argents et des resources de ses propriétés pour assurer son bien-être et celle de ses enfants. Ce pouvoir de dépendance planifiée envers le propriétaire sur une longue période de la part du gouvernment a eu comme résultat de pouvoir maintenir le propriétaire dans une situation de perpétuel misère....... et sous son contrôle.... Est-ce de la "mendicité" d'exiger ce qui vous est dû ?


Vous avez parfaitement raison. Mais vous oubliez une chose: lorsque la "stratégie centrale" voire presque unique de certains dirigeants autochtones revient toujours à la même idée, soit les "redevances", il n'y a aucun développement économique ni même social efficace.

Qui serait assez irréaliste pour dire que jusqu'ici le mode de prétendu développement économique et social autochtone tel qu'entretenu par les gouvernements et par certains leaders autochtones a porté fruit? Oui oui les redevances, mais c'était probablement le même discours lorsque certains de nos ancêtres amérindiens ont cédé des terres contre des dites redevances: et quel développement s'en est suivi pour les Autochtones? Aucun.

L'idée n'est pas de dire que le gouvernement ne doit pas rencontrer ses devoirs légaux et moraux envers les autochtones sur le plan également financier. L'idée est plutôt que le focus est entièrement placé sur ces redevances comme matrice du développement économique et social, et que cela ne donne aucun résultat concret jusqu'à maintenant, si ce n'est que de maintenir les populations autochtones dans la mendicité et dans le sous-développement subséquent. Et justement, cet état de mendicité fait l'affaire des gouvernements, car ils règlent à court terme ce qu'ils appellent le "problème autochtone" en distribuant des bonbons, ou de l'argent si vous préférez. Un exemple? Donner en cash un tas de subventions en démarrage d'entreprise à gauche et à droite, à certains autochtones qui n'ont aucune compétence. De nombreux cas vus. Un cas dont je me souviens entre autres: un jeune autochtone début vingtaine sans formation et sans expérience de travail et encore moins de gestion, recevoir une subvention de 300 000$ pour le démarrage d'une entreprise. Je vous laisse deviner....moins d'un an après, l'entreprise en question n'existe plus. Je connais des gestionnaires chevronnés, d'âge mûr, avec MBA en poche, qui auraient de la difficulté à obtenir une telle subvention si rapidement. Vous pensez que c'est une bonne chose pour les Autochtones? Non, cet argent c'est pour rire de nous, afin que nous nous taisions, simplement. C'est n'importe quoi.

Vous me demandez d'accepter les peanuts (même si on parle de millions $$) du gouvernement afin qu'il continue de rire de nous comme il le fait depuis toujours? Moi je vous parle de développement, d'auto-développement, je vous parle d'universités autochtones, ou à tous le moins d'extensions d'universités autochtones (via l'Université du Québec à titre d'exemple) en régions autochtones, je vous parle de former des dirigeants, des gestionnaires, des travailleurs qualifiés. Bref je vous parle de tout ce qu'il faut pour devenir autonomes et forts: je vous parle de tout ce dont les gouvernements ne veulent jamais nous proposer, et de ce dont nos leaders ont perdu l'espoir et le réflexe de même songer.

Mais vous Abitawis, vous ne semblez pas retenir de leçons de l'histoire, et vous continuez de croire que le développement des autochtones passe réellement via le schème proposé par le gouvernement? Pourtant, il existe un exemple très proche de nous, dont tous les Autochtones peuvent et doivent s'inspirer, notamment les Métis québécois: c'est le développement du Québec.

Le Québec était avant la révolution tranquille également esclave du schème proposé et imposé par le gouvernement fédéral: depuis la constitution du haut et du bas Canada en fait. Que croyez-vous?....que c'est le fédéral qui un bon jour a décidé qu'il serait bien que le Québec se fasse une révolution tranquille telle qu'on l'a connue? Vous pensez réellement qu'Hydro-Québec, que nos systèmes d'éducation, de travail et de santé ont été construit par le fédéral? Est-ce fédéral qui a également eu l'idée que le Québec se comporte en État-nation avec des représentations nationales à l'étranger?

Si le Québec était demeuré dans un état de mendicité et de dépendance comme c'était le cas auparavant, ledit Québec ne serait-ni même l'ombre de ce qu'il est aujourd'hui. Et de cet état de mendicité et de dépendance Abitawis, même des milliards de dollars ne peuvent aider à s'en sortir, cela ne fait qu'empirer.

"Penche-toi devant celui qui demande et dresse-toi devant celui qui donne" disais Felix Leclerc. Ne jamais rien accepter de facile, de gratuit disait-il également. Puis, la meilleure façon de tuer un homme c'est de le laisser à rien faire. Suis-je le seul à ne pas avoir oublié ces paroles?

Ainsi Abitawis, si pour vous ces paroles de Felix n'ont aucune valeur et que vous êtes plus pragmatique, alors revenons à notre exemple du Québec. Un beau jour, René et Jacques ont mis leurs beaux costumes et sont allés négocier directement avec les Étasuniens, pour le Québec. Ces derniers étaient stupéfaits et ne s'attendaient pas à cela. À ce moment de l'histoire peut-être certains ont-ils rit des Québécois. Pourtant à ce moment précis le Québec sortait de sa dépendance envers le fédéral, et d'une province pas très riche sur le plan socio-économique et d'une province fort dépendante, est né un État fort et puissant qui peut maintenant jouer dans la cour des grands.

Alors moi je n'oublierai pas Félix comme je n'oublierai pas les leaders qui ont fait du Québec ce qu'il est aujourd'hui.

C'est cet état d'esprit et cet idéal que nous devons viser, et nous devons choisir des leaders qui ont cette vision de l'avenir.

Il y a des piliers qui manquent aux fondements de l'autonomie des Autochtones, et les gouvernements ne nous donnent aucun moyen tangible et efficace de les construire. Tout comme le Québec l'a fait, les autochtones ne doivent compter que sur eux-mêmes pour développer ces piliers du développement, voire de l'existence.

Je suis Autochtone, je suis Métis de plusieurs lignées métisses, et je me fous de ce que disent les gouvernements. Je n'appartiens à aucun gouvernement et il n'appartient à aucun gouvernement de me dire qui je suis et qui je dois être. Et Abitiwis, d'entre vous et moi celui dont le gouvernement a le moins peur c'est vous, car il sait qu'il pourra vous faire taire avec de l'argent et que par dessus-tout il détient le pouvoir de décider de votre identité et de votre avenir. Quant à moi, le gouvernement n'a aucun contrôle sur mon identité, sur mes rêves comme Autochtone, et sur l'avenir autochtone que je veux et vais construire pour mes futurs enfants. Je n'ai pas besoin du gouvernement pour être Autochtone, et c'est probablement ce qui peut l'effrayer le plus, car il n'a aucun contrôle sur mon avenir et sur celui de mes futurs enfants. Et si un jour mes enfants et petits-enfants ont quelque trouble de nature juridique ou politique avec le gouvernement, les miens iront plaider avec de l'argent et avec des pouvoirs qui leur sont propres, à coups d'avocats, d'argent, d'emplois, et d'enjeux importants tels le font toutes les vraies nations; pendant que vous peut-être vous attendrez une nouvelle subvention pour pouvoir essayer de vous affirmer ou de vous défendre ou de convaincre à qui veut bien l'entendre que vous avez des droits.

Afin de pouvoir, il faut d'abord ÊTRE. Le gouvernement n'a jamais voulu que nous soyons.
"Que la peur de vivre soit rayée à jamais" Félix Leclerc
MarcoDavid
Membre
 
Messages: 25
Inscrit le: 2012-12-14, 18:30

Re: Chercher des solutions pour l'avenir!

Messagepar MarcoDavid » 2013-01-18, 22:53

Quelle coïncidence....aujourd'hui même Brian Mulroney qui affirme en entrevue sur LCN que les décennies passées de générosité $$$ envers la population autochtone n'ont pas porté fruit et que ladite population demeure globalement dans un état lamentable: http://tvanouvelles.ca/lcn/infos/national/archives/2013/01/20130118-202548.html
"Que la peur de vivre soit rayée à jamais" Félix Leclerc
MarcoDavid
Membre
 
Messages: 25
Inscrit le: 2012-12-14, 18:30

Re: Chercher des solutions pour l'avenir!

Messagepar Abitawis » 2013-01-21, 11:32

.
Kwé MarcoDavid

Premièrement, je tiens à vous remercier bien sincèrement pour avoir exprimé votre opinion et de nous avoir fait part de vos idées et pensées en regard de la piètre situation de pauvreté et de misère que la majorité d’entre nous comme Autochtones nous nous retrouvons aujourd’hui après des siècles de racisme et de discrimination portés contre nous.

Je tiens aussi à vous remercier de reconnaitre que les Autochtones de ce pays ne sont pas des « mendiants » lorsqu’ils réclament ce qui leur est dû en vertu des traités et de la Constitution du Canada pas plus que le propriétaire d’un immeuble locatif est un « mendiant » lorsqu’il réclame en vertu du Code Civil le respect du bail signé et le paiement du loyer dû de son locataire qui néglige de le payer…. C’est déjà un pas de fait dans la bonne direction ….

Vous avez plusieurs thèmes intéressants qui par eux-mêmes, méritent une discussion constructive et un échange d’idées. Si vous permettez, je vous ferai part plus tard, pour votre considération et discussions, de mes pensées sur chacun de ces thèmes sur des fils séparés.

L’un de ces thème est le suivant : Vous semblez persister à croire que les « droits » que réclament la majorité des Autochtones sont axés entièrement sur les « redevances » comme matrice de leur développement économique et social…. Vos autres propos sur ce site concernant les « subventions » et autres «nanannes » semblables octroyés aux Autochtones semble confirmer ce point de vue…. En effet, dans le contexte actuel des droits Autochtones accordés par les gouvernment, vous estimez que la grande majorité des Autochtones mise surtout à faire accroître le financement des divers services et programmes fournis, obtenir une augmentation sensible des "redevances" et "subventions" octroyées et/ou à faire modifier le système actuel pour le rendre beaucoup plus efficace et ainsi assurer leur développement économique et social, respectueux des besoins de leurs citoyens et de la digneté humaine.

C’est un peu comme la personne Non-Autochtone sur le « bien-être social »qui réclame que ses « droits humains » soient respectés. Ainsi, il demande au Gouvernement une augmentation de ses allocations mensuelles de subsistance et/ou un logis à prix modique plus grand pour accommoder sa famille grandissante et/ou une augmentation des octrois accordés pour sa recherche d'emploi et de formation et/ou des modifications du système actuel qui seraient respectueux de ses besoins et de sa digneté et lui permettraient d'avoir une vie raisonablement confortable pour lui et sa famille …. Est-ce bien votre perception des « droits » Autochtones qui sont présentement réclamés par les Autochtones? Ce thème, en soi, vaut la peine d’être discuté et j’y reviendrai sur un fils séparé.

Comme thème, vous semblez aussi nous dire que les Autochtones du Canada devraient se « prendre en main » et ne pas attendre après le gouvernement et ses « redevances » pour se « développer » économiquement et socialement. Selon vous, avec de bons leaders, les Autochtones n’ont qu’à suivre l’exemple des Canadien-Français du Québec, un peuple minoritaire qui, se sentant oppressé et exploité par une majorité Anglophone, a fait une « révolution tranquille », s’est pris en main, s’est développé soi-même et a fait du Québec et des Québécois, la fière Nation qu’elle est aujourd’hui …. Est-ce bien ce que vous croyez? Ce thème vaut également la peine d’être discuté et j’y reviendrai sur un fils séparé.

Comme thème, vous semblez également dire qu'il est futile et une perte de temps pour nous que de tenter de convaincre les gouvernements et quiconque veut bien nous entendre que nous avons, comme Autochtones, des "droits"..... Il faut plutôt se "prendre en main", les ignorer et allez de l'avant sans eux ....Vous nous dites sans équivoque que le gouvernement n'a aucun contrôle sur votre identité, sur vos rêves comme Autochtone, et sur l'avenir autochtone que vous voulez et que vous allez construire pour vos futurs enfants. Vous dites n’avoir pas besoin du gouvernement pour être Autochtone..... et pour vous développer et ainsi réaliser vos rêves ......Vous dites qu’afin de "pouvoir", il faut d'abord ÊTRE …. Est-ce que cela résume assez bien votre pensée ? Ce thème vaut également la peine d’être discuté et j’y reviendrai sur un fils séparé.

Ceci dit, à bientôt !

Abitawis
.
Abitawis
Membre
 
Messages: 160
Inscrit le: 2009-06-27, 20:39
Localisation: Outaouais

Re: Chercher des solutions pour l'avenir!

Messagepar MarcoDavid » 2013-01-21, 22:03

Bonjour Abitawis,

Abitawis a écrit:.
Kwé MarcoDavid
Je tiens aussi à vous remercier de reconnaitre que les Autochtones de ce pays ne sont pas des « mendiants » lorsqu’ils réclament ce qui leur est dû en vertu des traités et de la Constitution du Canada pas plus que le propriétaire d’un immeuble locatif est un « mendiant » lorsqu’il réclame en vertu du Code Civil le respect du bail signé et le paiement du loyer dû de son locataire qui néglige de le payer…. C’est déjà un pas de fait dans la bonne direction ….


Malheureusement, dans l'ordre réaliste des choses ce sont les Autochtones qui ont davantage le statut de locataire voire de "squatteur" du territoire, que les non-Autochtones. C'est d'ailleurs une réalité panaméricaine sans exception. Par conséquent votre exemple de locateur-locataire est un peu injuste, mais le dessein de votre pensée est juste, et oui il y a une obligation des gouvernements envers les peuples autochtones, et cette obligation inclut des redevances. Au risque de me répéter, l'état de mendicité apparaît selon moi lorsque l'essentiel du futur économique, social et politique des Autochtones repose sur cette dynamique de redevance, comme c'est le cas depuis des décennies. À titre d'exemple, vous pouvez être un travailleur relativement prospère financièrement mais qui un bon jour a besoin d'un coup de pouce et par le fait emprunte de l'argent à son frère. Il n'y a rien d'anormal ou de malsain là-dedans. Par contre, si à tous les mois votre seule façon de mettre de la nourriture dans le "frigo" est de demander de l'argent à votre frère...c'est alors que vous êtes dans un état de mendicité. Et, si vous répétez ce geste pendant des décennies sans aucun développement personnel, et bien une partie de votre existence est handicapée. Bien sûr votre frère se sentira obligé de vous aider, mais à force de répéter le geste on peut douter si c'est vraiment vous aider à long terme. Qui plus est, vous ne songerez pas à vous opposer à votre frère puisqu'il est garant de votre subsistance. Vous êtes alors dans un état de dépendance totale envers le pourvoyeur. Et hormis quelques tentatives de visionnaires ici et là, cet état de dépendance a été entretenu par les gouvernements et par nos leaders et ce, jusqu'à ce jour.

Je me tiens toujours loin des théories du complot, mais ce serait facile ici de dire qu'au fond cet état de dépendance fait l'affaire des gouvernements.

L’un de ces thème est le suivant : Vous semblez persister à croire que les « droits » que réclament la majorité des Autochtones sont axés entièrement sur les « redevances » comme matrice de leur développement économique et social…. Vos autres propos sur ce site concernant les « subventions » et autres «nanannes » semblables octroyés aux Autochtones semble confirmer ce point de vue…. En effet, dans le contexte actuel des droits Autochtones accordés par les gouvernment, vous estimez que la grande majorité des Autochtones mise surtout à faire accroître le financement des divers services et programmes fournis, obtenir une augmentation sensible des "redevances" et "subventions" octroyées et/ou à faire modifier le système actuel pour le rendre beaucoup plus efficace et ainsi assurer leur développement économique et social, respectueux des besoins de leurs citoyens et de la digneté humaine.


Vous êtes sarcastique à la fin de votre paragraphe. Voyez-vous, l'être humain, hormis certains psychopathes, est généralement pour la vertu. C'est surtout la façon d'y arriver qui peut différer d'un individu à l'autre. L'analyse et sa méthodologie déterminent l'idéologie. Je crois comprendre que pour vous, les besoins des citoyens "et de la dignité humaine" passe par cette dépendance envers les gouvernements, alors que moi j'essaie d'entrevoir et de construire un futur où nous pourrons produire nos propres richesses et ainsi redonner la dignité humaine aux Autochtones. Le système que vous semblez défendre ne marche pas et n'a jamais marché. Mais celui que je défends est à la base de toute nation prospère, et oui comme le Québec, l'un des meilleurs exemples de l'histoire mondiale contemporaine en terme de développement économique et socio-économique ceci dit.

C’est un peu comme la personne Non-Autochtone sur le « bien-être social »qui réclame que ses « droits humains » soient respectés. Ainsi, il demande au Gouvernement une augmentation de ses allocations mensuelles de subsistance et/ou un logis à prix modique plus grand pour accommoder sa famille grandissante et/ou une augmentation des octrois accordés pour sa recherche d'emploi et de formation et/ou des modifications du système actuel qui seraient respectueux de ses besoins et de sa digneté et lui permettraient d'avoir une vie raisonablement confortable pour lui et sa famille …. Est-ce bien votre perception des « droits » Autochtones qui sont présentement réclamés par les Autochtones?


Effectivement. D'ailleurs si vous étudiez la vie de quelques entrepreneurs, vous verrez que beaucoup d'entre eux ont souffert de pauvreté extrême par moment. Ce n'est pas de la fiction, ce fut plus ou moins la réalité de plusieurs entrepreneurs. Or, je connais peu d'entrepreneurs qui furent un jour sur l'aide sociale (ceci dit je ne rabaisse en rien les prestataires d'aide sociale qui ne peuvent travailler ou qui viennent de perdre leur emploi). Tout est question de mentalité: être passif ou être proactif.

Avec 30$ il est possible de se lancer en affaires, ou de démarrer un petit commerce. Or, ce que vous semblez proposer c'est que nous restions tous endormis et dépendants, en attendant de plus grosses sommes. Ce qui ne nous sert à rien à long terme.

Un autre exemple: nous avons un problème de territoire. Il y a eu fraude territoriale envers les autochtones. Très bien. Mais au lieu de pleurer sur notre sort et de s'accrocher à l'irréalisme, pourquoi ne pas acheter nous-mêmes de nouveaux territoires? Cela semble si farfelu? Ce ne l'est pourtant pas. C'est ce qu'ont fait certaines nations, et c'est d'ailleurs ce que font les Juifs même ici au Québec. Si les Juifs, persécutés, massacrés, chassés de plusieurs endroits ont réussi à faire ce qu'ils ont fait, alors pourquoi nous Autochtones ne sommes pas capable d'en faire autant? Au moins 1% si vous voulez. À ce que je sache les Juifs n'ont compté sur aucune redevance, nonobstant les injustices dont ils ont été victimes pendant des centaines d'années. Il y a moyen de faire, même au début, avec peu d'argent.

1000$ dans les mains de visionnaires autochtones nous mèneront plus loin que des centaines de millions aux mains d'Autochtones et de leaders autochtones qui ont perdu la faculté d'avoir des rêves pour nous.


Comme thème, vous semblez aussi nous dire que les Autochtones du Canada devraient se « prendre en main » et ne pas attendre après le gouvernement et ses « redevances » pour se « développer » économiquement et socialement. Selon vous, avec de bons leaders, les Autochtones n’ont qu’à suivre l’exemple des Canadien-Français du Québec, un peuple minoritaire qui, se sentant oppressé et exploité par une majorité Anglophone, a fait une « révolution tranquille », s’est pris en main, s’est développé soi-même et a fait du Québec et des Québécois, la fière Nation qu’elle est aujourd’hui …. Est-ce bien ce que vous croyez?


C'est un résumé assez simple, car il faudrait nuancer en ce qui concerne les Autochtones, mais globalement votre analyse est bonne.

Comme thème, vous semblez également dire qu'il est futile et une perte de temps pour nous que de tenter de convaincre les gouvernements et quiconque veut bien nous entendre que nous avons, comme Autochtones, des "droits"..... Il faut plutôt se "prendre en main", les ignorer et allez de l'avant sans eux ....Vous nous dites sans équivoque que le gouvernement n'a aucun contrôle sur votre identité, sur vos rêves comme Autochtone, et sur l'avenir autochtone que vous voulez et que vous allez construire pour vos futurs enfants. Vous dites n’avoir pas besoin du gouvernement pour être Autochtone..... et pour vous développer et ainsi réaliser vos rêves ......Vous dites qu’afin de "pouvoir", il faut d'abord ÊTRE …. Est-ce que cela résume assez bien votre pensée ?


Non sur la première partie de votre paragraphe: je ne dis pas "qu'il est futile et une perte de temps pour nous que de tenter de convaincre les gouvernements et quiconque veut bien nous entendre que nous avons, comme Autochtones, des "droits"" comme vous le dites. Ce que je dis c'est que le problème actuel est que nous remettons tout notre avenir entre les mains du gouvernement et de l'appareil juridique. La nuance est importante.

Vous semblez remettre tout notre avenir entre les mains du gouvernement et du juridique, alors qu'ils ont tué notre passé et qu'ils continuent de tuer notre présent et notre futur. Moi je dis que nous-seuls sommes responsables de notre avenir, sans compter sur personne d'autre que nous.

À ce que je vois le système paternaliste nous tient encore. Est-ce donc un crime que de partir de la maison et de voler de ses propres ailes? C'est pourtant la seule façon de se développer et d'arriver à maturité.

L'émancipation est le seul salut de tout peuple qui se respecte, pour tout peuple qui n'a pas perdu la faculté de rêver à un avenir meilleur pour ses propres enfants.

La démarche utilisée jusqu'ici par les gouvernements, aura été d'avorter notre futur.

Et question de logique Abitawis: si vous accordez aux gouvernements et à leur appareil juridique le droit et la légitimité de discuter et de décider de votre avenir, c'est donc que vous vous engagez à respecter quelconque de leurs décisions? Si vous reconnaissez qu'en ultime instance la Cour Suprême puisse décider de votre avenir, puisse décider si vous ÊTES ou non, c'est donc que vous lui donnez ce droit et que vous accepterez sa décision.

Or, moi je ne reconnais pas aux gouvernements ni à quelconque juriste de la "couronne" le droit de statuer sur qui je suis et sur mon futur, comme sur celui de mes futurs enfants.
"Que la peur de vivre soit rayée à jamais" Félix Leclerc
MarcoDavid
Membre
 
Messages: 25
Inscrit le: 2012-12-14, 18:30


Retour vers Lois et politiques

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité