Le lieutenant-colonel Jocelyn Paul est un Huron originaire..

Les ressources particulières pour les autochtones en cas d'infractions.

Messagepar Pierre » 2009-06-28, 18:23

Encore une fois, la question n’est pas de cacher des informations, le principe de tout procès, tant civil que criminel, étant la recherche et la découverte de la vérité, mais de respecter le déroulement du processus judiciaire en cours.

Bref, s’il est vrai que votre frère et vous possédez des informations pertinentes sur la composition des Malécites d’antan, je vous réinvite non pas à tout dévoiler sur ce site mais à en informer un auxiliaire de justice qui verra à les transmettre aux personnes concernées.

Cela dit, condamner d’avance une partie comme le fait Aubin, revient à s’ingérer sans droit dans un processus juridique. Il est là, le danger. Ne faites pas ce qu'il fait.

Claude Aubin m’accuse aussi d’attaques personnelles. Il est vrai que j’ai écris qu’il est un « magicien » qui croit aux forces du surnaturel. Mais ce n’est pas une attaque, je reprends ses propres propos.

J’aime bien la magie et les clowns. Mais chaque chose à sa place, svp, la magie, la pensée magique, la dissimulation, n’ont pas leur place dans la défense des droits constitutionnels.

Quand on sait que Claude Aubin a joué un rôle important au Ministère des Affaires Indiennes et Nord Canada (MAINC) et à l’AAQ lorsque les Indiennes mariées aux non-Indiens ont recouvré leurs droits, il y a de quoi se poser de très sérieuses questions sur le jugement de ses supérieurs.

Le mantra de Claude Aubin est le suivant :

1. Les Métis n’ont pas à prouver leur histoire, ils la connaissent.

2. Ils n’ont pas à prouver leurs liens avec des ancêtres appartenant à une communauté métisse historique, ils les connaissent.

3. Ils n’ont pas à réclamer de droits territoriaux, ils appartiennent aux Indiens.

Avec Claude Aubin, on ne s’ennuie jamais, c’est « Au-delà du riel» à tous les jours.
Pierre
Membre
 
Messages: 2374
Inscrit le: 2005-03-23, 10:09

Messagepar Claude Aubin » 2009-06-28, 19:23

Vous voyez Jean Philipp cela continura toujours et vous pouvez lire jusqu'ou ils peuvent aller. Je vais me taire maintenant étant donné que le point a été fait, et qu'il n'arrêteront jamais. Alors le silence est toujours d"ordre.

A qui le prochain a se faire dénigrer par ces prétendus Métis, Conrad Sioui aux cheveux rouge, mon beau frère Phil Fontaine à la peu blanche dont la famille Fontaine était originaire du Québec. Mes enfants tant qu'a y être.

Claude
Claude Aubin
Membre
 
Messages: 44
Inscrit le: 2005-11-24, 11:39

Au-delà du Riel, avec Rael Aubin

Messagepar Pierre » 2009-06-29, 00:13

Claude Aubin,

Vous vous réfugiez maintenant derrière des tiers honorables pour jouer la victime d'atteintes à la réputation alors que je critique crument, certes, mais honnêtement vos déclarations en qualité de personnage public à la tête de Nation Métis (sic) et son Secrétariat au Québec.

Quel point désiriez-vous marquer, Claude Aubin ?

Écrire aux Indiens de ne pas dévoiler leurs données généalogiques de craintes qu'elles ne révèlent leurs origines interethniques ?

Croyez-vous que ce fait n'est pas connu des lecteurs de ce site ?

Votre approche consistant à nier le métissage n'est pas nouvelle. À mes yeux, elle n'a jamais été pertinente car l'origine mixte des mâles indiens ne change pas leur statut juridique indien.

On sait maintenant que la politique du gouvernement canadien était discriminatoire envers les Indiennes et les Métis et visait l' assimilation complète de tous les peuples autochtones.

Vous vivez en marge du présent Claude Aubin. Votre discours est celui d'avant 2003, année de la reconnaissance des droits ancestraux des Métis en Canada.

Vous vous accordez encore un rôle de chaman (un autre) et de guide spatial et temporal d'un peuple. Faut le faire. Après Louis Riel, Raël Aubin. Titre "Au-delà du Riel".

Merci de vous taire, M. Aubin.
Pierre
Membre
 
Messages: 2374
Inscrit le: 2005-03-23, 10:09

Messagepar Richard Harvey » 2009-07-07, 10:56

Claude3 Aubin a écrit:

Pour informer tous les lecteurs, les familles de souches Malécites de Viger sont maintenant sous le controle de la famille Jenniss qui ne sont pas Malécites et surtout sous le contrôle des avocats en arrièrre des Jenniss,

Je suis probablement le seul qui a soulevé cette indignation publiquement et pour votre information aucun descendant de Malécite de souche a réussi a recevoir une reconnaissance Malécite depuis la venu des Jenniss. Pourquoi ? car ils veulent garder la balance du pouvoir $$$$$$$. pendant que les avocats empochent des centaines de milliers de $$$ en maintenant ou plûtot en défendant le rester en place des Jenniss au sein du Conseil de cette petite Nation.

Tout a fait normal que les Jenniss expulse ou isole ou menace de poursuite ceux qui osent s'opposer a eux incluant Claude Aubin et les Pollards les Landry et les Nicolas et les Launières et les Athanas et les Denis .



C’est curieux comme cette façon de faire est répendue chez les autochtones, tant du côté des bandes Indiennes que des communautés Métisses ou Inuites. Après les Robes-Noires c’est probablement le plus grand fléau qui accables nos peuples. Les gens qui façonnent les contrepouvoirs – pôles essentiels au maintient d’une démocratie réelle et active – sont la plupart du temps bannis, salis, honnis ostracisés et subissent l’opprobe général. Ce sont pourtant ceux-là qui sont les principaux vecteurs du progrès social, initiateurs du renouveau.

Nous assistons ici à un dialogue de sourds où tout le monde a raison dans son approche.

P.S M. Montour pourriez-vous préciser votre perception de la différence entre la tradition orale et familiale?
Richard Harvey
Fils du Piékouagamy
Richard Harvey
Membre
 
Messages: 930
Inscrit le: 2005-11-17, 16:15

Messagepar Pierre » 2009-07-07, 12:29

Richard Harvey a écrit:Claude3 Aubin a écrit:

Pour informer tous les lecteurs, les familles de souches Malécites de Viger sont maintenant sous le controle de la famille Jenniss qui ne sont pas Malécites et surtout sous le contrôle des avocats en arrièrre des Jenniss,

Je suis probablement le seul qui a soulevé cette indignation publiquement et pour votre information aucun descendant de Malécite de souche a réussi a recevoir une reconnaissance Malécite depuis la venu des Jenniss. Pourquoi ? car ils veulent garder la balance du pouvoir $$$$$$$. pendant que les avocats empochent des centaines de milliers de $$$ en maintenant ou plûtot en défendant le rester en place des Jenniss au sein du Conseil de cette petite Nation.

Tout a fait normal que les Jenniss expulse ou isole ou menace de poursuite ceux qui osent s'opposer a eux incluant Claude Aubin et les Pollards les Landry et les Nicolas et les Launières et les Athanas et les Denis .



C’est curieux comme cette façon de faire est répendue chez les autochtones, tant du côté des bandes Indiennes que des communautés Métisses ou Inuites. Après les Robes-Noires c’est probablement le plus grand fléau qui accables nos peuples. Les gens qui façonnent les contrepouvoirs – pôles essentiels au maintient d’une démocratie réelle et active – sont la plupart du temps bannis, salis, honnis ostracisés et subissent l’opprobe général. Ce sont pourtant ceux-là qui sont les principaux vecteurs du progrès social, initiateurs du renouveau.

Nous assistons ici à un dialogue de sourds où tout le monde a raison dans son approche.

P.S M. Montour pourriez-vous préciser votre perception de la différence entre la tradition orale et familiale?


M. Harvey, votre question est loin du sujet de ce forum.

Cela dit, les règles de droit ne sont pas des bonbons qu’on distribue aux enfants. Or, le lecteur de ce site a 12 ans d’âge mental : il ne s’intéresse pas au droit, ni à l’histoire, préfère les cartes, la politique et les déclarations des gourous. L’avis juridique sollicité se retrouverait donc coincé entre les textes des deux pères fondateurs des Métis Est-Ouest que personne ne reconnaît (quelle sinistre blague, celle-là), une française disjonctée, une poignée de démagogues et autant de vendeurs de généalogie qui ne savent pas encore comment prouver que leurs clients sont Métis.

Réunissez tous ces gens, Richard, cotissez-les et payez-leurs les services de professionnels qui nourriront leur imaginaire débridé. Et d’ici-là, patientez, vous en avez pour 20 ans. Pour ma part, je me refuse à la folie et à la politique. Je réserve donc mes avis juridiques à mes mandants, ceux déjà livrés sans frais étant tombés dans l’oreille de sourds.
Pierre
Membre
 
Messages: 2374
Inscrit le: 2005-03-23, 10:09

Messagepar Pierre » 2009-07-07, 12:53

Pour bien faire, commencez par demander au porte-flambeau des Métis Est-Ouest, Gilles Rhéaume, d'identifier sa communauté historique et de vous narrer son ethnogénèse. Et à Claude Aubin. Et à Jean Jolicoeur. Et à Carl Dubé.
Pierre
Membre
 
Messages: 2374
Inscrit le: 2005-03-23, 10:09

Messagepar Claude Aubin » 2009-07-07, 22:38

sans vous vexer Mr. Montour j'aurais bien aimé que la question de Mr. Harvey me sois posé.

Cela dit, les règles de tradition orale et familiale en droit autochtone ne sont pas des bonbons qu’on distribue aux avocats qui ne pratique pas le droit autochtone. Naturellement les livres sur le droit autochtones sont rares mais ils existent. Cela ne veut pas dire aussi que le droit autochtone n'existe pas. Mais il faut être autochtone pour le comprendre . l'apprécié et le respecter.

L'application du système de justice autochtone se situe au niveau de l'exercise de la tente branlante et se réfère a un sytème juridique très complexe basé sur la réalité des faits et des connaissances des autochtones qu'ils soient Métis ou issus des Premières Nations. La continuité doit primer.

Ce système est très respecté par les autochtones. Je répète très respecter par les autochtones.

Ces règles de tradition s'appliquent en conjoncture avec la continuité culturelle, spirituelle , sociale et politique de ces autochtones et non par la prétention géanologique décrite sur du papier. cette continuité est visuelle et non cérébrale et elle est basée sur les relations des clans familiaux entre clans familiaux, les Nation et les confédérations.

Or, les autochtones lecteurs de ce site sont peut êtres très modeste mais très visuel. Il ne s’intéresse peut être pas à l'Histoire juridique car ils sont le reflet de leurs propres histoires orales et familiales.

Par contre d'autres moins sécure dans leurs identités autochtones ou Québécoise ou dans leur métissité sentent le besoin de se prouver en histoire géanologique avec des déclarations juridique sans preuves et sans le soutient de continuité de tradition orale ou familiale, mais insistent constamemant que d'autres prouve la leur de la façon qu'ils ont tenté de prouver la leur sur papier.

Bien sur ils se doivent et ont aucun autre choix que d'appuyer les règles de droits non autochtones et les règlement de la court Canadienne tel que Powley, communautés historiques bla bla bla etc.

Voulez vous que je vous donne une vraie authentique réponse à votre question basée sur la tradition orale et familiale sans utiliser un seul mot juridique Mr. Harvey?

Vous comprendrez mieux par après la fierté que les autochotnes ont envers Mr. Paul sans poser ou douter de son authenticité familiale selon la tradition orale et familiale.

Claude Aubin
Claude Aubin
Membre
 
Messages: 44
Inscrit le: 2005-11-24, 11:39

Messagepar Richard Harvey » 2009-07-09, 14:55

M. Aubin, il vous est loisible de répondre ou d'émettre les commentaires que vous voulez sur ce qui est discuté ici. Peut-être en effet serons-nous tous mieux éclairés sur la perception des uns et des autres envers les uns et les autres.

Vous savez même si j'ai douze ans d'âge mentale je ne me résigne pas à donner un chèque en blanc aux grands de ce monde et je fait difficilement confiance à leur seule intelligence. Les opinions de tous sont importantes et s'il y a des gens qui maquillent la vérité pour ne pas offusquer les consciences, ils ne font en cela qu'entretenir et alimenter l'ambiguïté, l'approximatif et le chaos; alors ils n'ont pas a émettre d'opinions ou de commentaires ici.


C'est ce que je pense.
Richard Harvey
Fils du Piékouagamy
Richard Harvey
Membre
 
Messages: 930
Inscrit le: 2005-11-17, 16:15

Messagepar Richard Harvey » 2009-07-09, 14:56

M. Aubin, il vous est loisible de répondre ou d'émettre les commentaires que vous voulez sur ce qui est discuté ici. Peut-être en effet serons-nous tous mieux éclairés sur la perception des uns et des autres envers les uns et les autres.

Vous savez même si j'ai douze ans d'âge mentale je ne me résigne pas à donner un chèque en blanc aux grands de ce monde et je fait difficilement confiance à leur seule intelligence. Les opinions de tous sont importantes et s'il y a des gens qui maquillent la vérité pour ne pas offusquer les consciences, ils ne font en cela qu'entretenir et alimenter l'ambiguïté, l'approximatif et le chaos; alors ils n'ont pas a émettre d'opinions ou de commentaires ici.


C'est ce que je pense.
Richard Harvey
Fils du Piékouagamy
Richard Harvey
Membre
 
Messages: 930
Inscrit le: 2005-11-17, 16:15

Messagepar Claude Aubin » 2009-07-09, 21:13

Merci Mr Harvey . Entre petits gas de 12 ans il me fera plaisir de vous répondre. Donner moi quelques jours de répi car je suis présentement en deuil d'un grand ami.

Vous verrez que ma réponse est simple.

Claude Aubin
Claude Aubin
Membre
 
Messages: 44
Inscrit le: 2005-11-24, 11:39

Je m'en mêle

Messagepar bobsylou2000 » 2009-07-10, 01:37

Bon, il fallait que ça arrive un jour!

Depuis quelques jours, je lis les conneries écrites sur ce site et j'en ai la nausée!!! On se croirait revenu à l'époque turbulante des années 03-04 et 05!

Je vois des professionnels avec un petit p s'invectiver à-qui-mieux-mieux, à savoir qui se pètera la tronche en premier. Je vois aussi ces mêmes personnes qui, quelques fois, apportent des recherches intéressantes mais qui s'abaissent tout d'un coup à la basse-cour crasseuse et indigne de leurs savoirs et de leurs titres.

Messieurs dames, pouvons-nous agir comme des humains sensés ou devons-nous toujours nous prendre pour des poules sans têtes? Il y a assurément des tiers qui se bidonnent à tous les niveaux gouvernementaux, fédéral, provincial et sutout des Premières Nations ainsi que nos homologues Métis de Red River!!!

Bon sang qu'on fait dure icitte pas à peu près! Y serait grand temps de départager les wanabees des bees ou tout simplement sacrer notre camp d'icitte au plus sacrant avant qu'il soit trop tard et que des réputations se fassent détruire plus avant.

Quand on pense que certains se targuent d'être experts en matière de Métis et qu'ils ne connaissent rien à la vie de Métis, ou qui dénigrent la spiritualité acquise de nos aieuls Métis ou Européens... il serait bon pour eux, s'ils sont athées, du moins de s'abstenir de commentaires sur les croyances des uns, par pur respect pour ces derniers. On n'a pas à dénigrer ceux qui ne pensent pas comme nous. Il y a des guerres qui se sont déclarées pour moins que cela!

Si moi je crois à la tente branlante et aux shows de boucane, je n'ai pas à subir le ridicule de ceux qui ne croient qu'en eux!

Si je fais des offrandes de tabac au Créateur, je ne devrais pas être ridiculisé, c'est mon droit tout comme c'est le droit de ces Darwiniens de croire à cet homme du 19e siècle qui n'a jamais trouvé son maillon manquant il va sans dire!

Robert

Métis
bobsylou2000
Membre
 
Messages: 208
Inscrit le: 2005-03-23, 10:09

Messagepar Pierre » 2009-07-10, 17:42

Depuis que le Monde est Monde que s'affrontent deux entités qui le composent : celui qui défend des droits humains, dits fondamentaux, et cet autre qui prêche des religions.

Si les droits fondamentaux rallient les deux Mondes, les religions les divisent et les font s’entretuer.

La Seconde Guerre mondiale a fait 45 millions de morts au nom du facisme et du nazisme, deux dérivés des idéologies religieuses. C'est assez pour me dégouter à jamais des religions.

J’aurai tout fait pour éviter le sujet religieux mais on m’y ramène continuellement. Comme on me ramène continuellement à la politique et aux techniques de la généalogie, de façon virulente et même haineuse.

J’ai toujours fait la distinction entre religion et spiritualité, la première étant affaire de groupes, la seconde individuelle.

Bref, je ne suis pas un berger qui rallie son troupeau, je suis plutôt du clan des Loups...

Cela dit, j’ai toujours bien soigné la Terre, comme elle m’a toujours bien nourrie, lui retournant tous ses produits dès que je le pouvais pour fins de compostage, engraissant même mes potagers et mes plantes indigènes de seules crottes de lapin et produits de compostage, sans jamais utiliser de phosphate, etc.

Ma position personnelle en matière de spiritualité est simple, je suis d’obédience animiste avec une une forte touche nitschéenne. Mais c’est là chose personnelle.

Puisqu’on reproche maintenant aux cibles des propos haineux sur ce site de jouer aux victimes, je me contenterai du forum « Sur la piste des Métis », le seul sujet qui m’intéresse ici.

Cela dit, j’espère ne pas être le seul à s’intéresser à la preuve requise pour aider un peuple oublié à recouvrer l’exercice d’une culture unique, sinon, l’auto-identification Métis dans la région occupée, utilisée et fréquentée par les Voyageurs au Québec n'aura été qu'une vaste supercherie à saveur religieuse et politique.

D'autre part, j'ai déjà écrit sur ce site que les noms de centaines de Métis du Québec faisant partie de la NWC - ou CNO - ont été publiés par Paul Masson dans le livre Les Bourgeois de la Compagnie du Nord-Ouest (CNO).

J'ai aussi spécifié que j'ai ces listes entre les mains et ai demandé si quelqu'un possédait un scan pour scanner le tout afin de diffuser ces informations capitales pour qui cherche à prouver ses liens ancestraux avec les membres de la communauté métisse historique des Voyageurs - aussi dite des Bois-brûlés.

Si jamais, d'aventure, quelqu'un s'intéresse à la preuve objective sur les Métis, a un tel scan et veut daigner faire l'effort de scanner et publier ces données fondamentales, prière de me le laisser savoir.

Un avant-dernier mot sur les cérémonies de la tente branlante : je n'ai absolument rien contre, sauf quand on s'en sert pour "naturaliser" des Métis.

Un dernier mot sur les offrandes de tabac : j'en suis. Mais encore là, c'est affaire personnelle et surtout pas une condition (ou critère) pour la reconnaissance du statut juridique Métis.
Pierre
Membre
 
Messages: 2374
Inscrit le: 2005-03-23, 10:09

Messagepar Richard Harvey » 2009-07-11, 13:44

Prenez votre temps M. Aubin. Ce n'est pas tous les jours ( heureusement) qu'on a la douleur de perdre un ami, un frère, un compagnon d'armes.

Mes condoléances aux amis et à la famille de M. Larivière.
Richard Harvey
Fils du Piékouagamy
Richard Harvey
Membre
 
Messages: 930
Inscrit le: 2005-11-17, 16:15

Messagepar marco » 2009-07-11, 20:37

Kwe, en ce qui concerne la justice autochtone celle-ci comporte plusieurs volets. Lorsqu'on dit qu'elle est respecté par ceux-ci...je ne peux qu'émettre un sourire narquois! on n'a qu'à penser au cas de James Gabriel, Joe Norton expulsant des résidents de la réserve sur des n'importe quoi parcequ'ils n'étaient pas d'accord avec lui. Les nombreuses victimes de viols, d'incestes que les autochtones eux-mêmes ferment les yeux. Le non respect des ainés, le syndrome de l'autruche vis-à-vis les personnes infectés par le Vih/Sida etc...Les menaces entres clans allant jusqu'à l'harcelement psychologique et physique. La justice autochtone et son droit se tient au niveau de la reconnaissance des droits et des territoires; là je leur lève mon chapeau! Quitte à noyer des territoires entiers, à changer se territoire jusqu'à le rendre stérile; pour qu'un petit groupe s'en mette plein les poches en faisant fi des conseils des ancêtres en leurs disant qu'ils sont dépasser. Quand est-il de l'exode des autochtones de plus en plus jeunes s'en allant vers les villes où leurs droits sont annihiler? Certaines réserves (et Dieu sait que j'hai se mot) essai de mettre en place des programmes, des projets. Il faut vivre dans la réalité actuelle! Lorsqu'on parle avec les autochtones, ceux de la base qui nous font confiance et ouvre leur coeur on apprend la triste réalité et non celle de certains conseils de bandes essai de nous pavaner tel des paons pour le plaisir d'épater la galerie et de recevoir des subventions non pas pour le bien de la communauté mais pour le bien de certains individus!

J'ai dit!
marco
Membre
 
Messages: 454
Inscrit le: 2006-11-12, 10:51

Précédent

Retour vers Lois et politiques

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron