La gestion des Hurons questionnée

Les ressources particulières pour les autochtones en cas d'infractions.

La gestion des Hurons questionnée

Messagepar Pivoine » 2009-03-18, 14:36

La gestion des Hurons questionnée

http://lejournaldequebec.canoe.ca/journaldequebec/chroniques/juliencabana/archives/2009/03/20090317-190622.html

17/03/2009

L'annonce en février dernier du retour de la nation huronne-wendat comme gestionnaire du secteur Tourilli dans la réserve des Laurentides, a soulevé des réactions assez virulentes de certains chasseurs d’orignaux. Dans un envoi fait à différents intervenants dont les ministres Claude Béchard et Serge Simard, de même qu’au grand chef de la nation, Konrad Sioui, Luc Tremblay de Québec exprime son désaccord total.


«En aucun temps , lorsque je me suis inscrit au tirage au sort du secteur Tourilli, le 26 janvier 2009, il était mentionné que la chasse à l’orignal serait administrée par les hurons de wendake et qu’ils voulaient en revendiquer la gestion. Si cela avait été indiqué, je n’aurais JAMAIS inscrit ce secteur dans mon choix de tirage», peut-on lire dans l’envoi de monsieur Tremblay. Dans les prochains jours, je réclamerai donc à la Sépaq, par voie de mise en demeure écrite, le remboursement complet de mon inscription au tirage au sort pour le secteur Tourilli soit 8$. J’espères que d’autres auront la même idée que moi.»

Cette réaction du chasseur faisait suite à l’envoi de courriels par le directeur de la Réserve des Laurentides, Sylvain Boucher, à tous les chasseurs qui avaient remporté une zone de chasse sur le secteur Tourilli pour l’automne prochain. Pour le chasseur, cette situation est inacceptable. Il ne se gêne pas pour le signifier par courriel dont nous avons reçu copie au même titre que les ministres concernés.

«Vous m’apprenez qu’une partie de la gestion de la réserve faunique des Laurentides est transférée aux autochtones, ces mêmes autochtones qui depuis quelques années procèdent à la construction illégale de chalets sur tout le territoire de la Réserve et sur celui du Parc de la Jacques-Cartier. Ces mêmes autochtones qui chassent et pêchent gratuitement avant, pendant et après les Blancs. Ces mêmes autochtones qui commencent depuis quelques temps à squatter hypocritement la Réserve faunique de Portneuf. Ces mêmes autochtones qui se sont fait payer par la collectivité québécoise, via le MRNF, un inventaire aérien des orignaux du territoire de la Réserve de Portneuf afin de réclamer les orignaux qui supposément leur reviennent. Plutôt sauter mes 30 prochaines années de chasse à l’orignal que d'encourager ces agissements de la part des hurons de Wendake.»

Un retour

Dans les faits, le secteur Tourilli a été confié à la gestion des gens de la communauté huronne-wendat depuis plusieurs années. Au cours des trois dernières années, ils avaient arrêté les opérations. Ils étaient en négociations avec la Sépaq pour que cette dernière administre le territoire pour eux, ce qui ne semble pas plaire du tout à Tremblay.

«Je considères que la chasse et la pêche occupent autant de place dans mon passé, dans mes racines, dans mes croyances et dans mon âme que n’importe quel autochtone. J’ai autant, sinon plus de respect pour la bête et la terre que n’importe quel autochtone. J’espères qu’aucun contribuable payeur de taxes et d’impôts qui se respecte, ne s’abaissera à aller chasser et pêcher sur ce territoire tant qu’il sera géré pas les Hurons de Wendake. Ils ont prouvé dans le passé qu’ils étaient incapables d’en assumer la gestion, car ils l’ont laissé avec d’innombrables travaux de voirie forestière en déficit. Si leur prise en main et leur autosuffisance commencent ici, et bien, ce ne sera pas à mes dépens. J’espère aussi que la Sépaq ne s’abaissera jamais à sous-contracter, au profit des Hurons, le secteur Tourilli comme la rumeur le laisse croire.»

Pour Tremblay, il faut que le statut des autochtones soit officiellement identifié pour que tout rentre dans l’ordre. «Je suis pour l’égalité des peuples. Est-ce que quelqu'un peut m’expliquer où il voit un semblant d’égalité et de concertation dans cette façon d’agir des autochtones? À grande vitesse, nous voyons les autochtones revendiquer les territoires des réserves fauniques du Québec. Nombreux sont les chasseurs et pêcheurs qui ont été victimes d’intimidation de leur part. Que font nos gouvernements dans ce dossier ?».
Pivoine
Membre
 
Messages: 137
Inscrit le: 2006-08-22, 11:18

Messagepar buck » 2009-03-18, 20:48

Mais ça n'a rien à voir avec Luc Tremblay de l'Abitibi pour éviter toute confusion...
Minawag Kika Wamin

Luc Tremblay(MÉTIS et FIER)
Avatar de l’utilisateur
buck
Membre
 
Messages: 343
Inscrit le: 2007-11-01, 22:05
Localisation: La Sarre

Messagepar marco » 2009-03-19, 19:25

Kwe,

Ce conflit perdure depuis belle lurette! J'ai déjà lu les traités concernant les Wendake et il me semble qu'une partie de la réserve faunique des laurentides leurs étaient dû. Je vais essayer de retrouver le livre; la mémoire est une facultée qui oublie! On voit encore une méconnaissance et un peu du syndrome pas dans ma cour:)

Que le Créateur vous enveloppe de son manteau de prière et vous protège!
marco
Membre
 
Messages: 454
Inscrit le: 2006-11-12, 10:51


Retour vers Lois et politiques

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité