Probleme territorial sur les terres Mohawk....

Venez ici pour discuter en général.

J'en remets

Messagepar bobsylou2000 » 2010-08-19, 14:35

Faut-il signifier aussi que tous ceux qui sont arrivés en Amérique du Nord ( et du Sud) ce sont toujours appropriés des terres qui ne les appartenaient pas...du recel à grande échelle depuis quoi!

On s'offusque que les ''Indiens'' ne paient pas d'impôt sur leurs réserves. Terre de la Reine ''réservées'' pour les ''Indiens'' Ce qui choque c'est que ce n'est pas payer cher pour l'occupation indue d'un territoire grand comme le Canada (Kanata, l'endroit ou je vie, en somme, mon village). Et les ''Indiens'' n'ont jamais dit que Mère-Terre leur appartenait, mais plutôt, qu'ils appartiennent à Mère-Terre...Notion irréconciliable avec celle des arrivants hantés par le pouvoir et le devoir de possession (au nom du Roi).

En plus, ces ''receleurs'' ont édictés leurs ''propres'' lois et leurs ''propres'' systèmes juridiques et SUPRÈME afin de justifier leurs actes de vols et recels... C'est pas beau ça? Et ces mêmes lois prévaudraient aujourd'hui pour définir qui est et qui n'est pas!!!

On ose même accuser 'certains'' individus ou collectivités de contrebande. Moi le mot Contre-Bande vient me chercher différemment sur plusieurs fronts. C'est en somme un mot impotemment vulgaire, c'est aussi un mot qui exprime les positions antagonistes envers les Bandes, mais c'est aussi un mot qui exprime la légitimité du commerce par troc qui fût l'apanage des peuples autochtones partout sur la planête avant que ne soit inventé le FAMEUX billet vert et le Mamon qui le guide.

Les arrivants ont introduit l'eau-de-feu qui a et fait toujours ses ravages et ils ont dénaturés une plante médicinale autochtone...le tabac...pour en faire une autre tare de la société. Et maintenant, parce que certains en font un commerce jugé ''illégal'' selon le bon vouloir des lois édictées par les arrivants receleurs, on voudrait leur accoller le terme flibustier de contrebandiers!!! Wow! et même POW POW WOW! Et John Wayne et Opalong Cassidy en seraient émerveillés.


À + si vous insistéz

Robert

Métis peu importe LA Cour Suprême du Canamouche Tsétsé!
bobsylou2000
Membre
 
Messages: 208
Inscrit le: 2005-03-23, 10:09

Suite

Messagepar bobsylou2000 » 2010-08-19, 14:44

J'espère par mes propos que certains ont deux épaules ! Parce que pour changer leur fusil d'épaule, vous comprenez...ça pourrait dire...bornés.

Robert,

Métis et oui, ce soir, j'ai 3 petits verres de vino sous la margoulette.
bobsylou2000
Membre
 
Messages: 208
Inscrit le: 2005-03-23, 10:09

Re: J'en remets

Messagepar Saguingoira » 2010-08-19, 14:49

robert st-georges a écrit:Faut-il signifier aussi que tous ceux qui sont arrivés en Amérique du Nord ( et du Sud) ce sont toujours appropriés des terres qui ne les appartenaient pas...du recel à grande échelle depuis quoi!

On s'offusque que les ''Indiens'' ne paient pas d'impôt sur leurs réserves. Terre de la Reine ''réservées'' pour les ''Indiens'' Ce qui choque c'est que ce n'est pas payer cher pour l'occupation indue d'un territoire grand comme le Canada (Kanata, l'endroit ou je vie, en somme, mon village). Et les ''Indiens'' n'ont jamais dit que Mère-Terre leur appartenait, mais plutôt, qu'ils appartiennent à Mère-Terre...Notion irréconciliable avec celle des arrivants hantés par le pouvoir et le devoir de possession (au nom du Roi).

En plus, ces ''receleurs'' ont édictés leurs ''propres'' lois et leurs ''propres'' systèmes juridiques et SUPRÈME afin de justifier leurs actes de vols et recels... C'est pas beau ça? Et ces mêmes lois prévaudraient aujourd'hui pour définir qui est et qui n'est pas!!!

On ose même accuser 'certains'' individus ou collectivités de contrebande. Moi le mot Contre-Bande vient me chercher différemment sur plusieurs fronts. C'est en somme un mot impotemment vulgaire, c'est aussi un mot qui exprime les positions antagonistes envers les Bandes, mais c'est aussi un mot qui exprime la légitimité du commerce par troc qui fût l'apanage des peuples autochtones partout sur la planête avant que ne soit inventé le FAMEUX billet vert et le Mamon qui le guide.

Les arrivants ont introduit l'eau-de-feu qui a et fait toujours ses ravages et ils ont dénaturés une plante médicinale autochtone...le tabac...pour en faire une autre tare de la société. Et maintenant, parce que certains en font un commerce jugé ''illégal'' selon le bon vouloir des lois édictées par les arrivants receleurs, on voudrait leur accoller le terme flibustier de contrebandiers!!! Wow! et même POW POW WOW! Et John Wayne et Opalong Cassidy en seraient émerveillés.


À + si vous insistéz

Robert

Métis peu importe LA Cour Suprême du Canamouche Tsétsé!



J'suis bien d'accord avec vous M. St-Georges.
Bien dit :)

A+
Darquise
Saguingoira
Membre
 
Messages: 1760
Inscrit le: 2007-06-02, 23:27

Alors.j'insiste !!

Messagepar Aurelie » 2010-08-19, 17:52

Alors j'insiste :D
peut etre pourrez vous répondre a ma question posé plus haut ?

C'est quoi la différence entre les Mohacks et les Warriors ?

Aurelie
Aurelie
Membre
 
Messages: 426
Inscrit le: 2009-11-19, 09:05

Re: Alors.j'insiste !!

Messagepar Saguingoira » 2010-08-19, 19:17

Aurelie Gagnon a écrit:Alors j'insiste :D
peut etre pourrez vous répondre a ma question posé plus haut ?

C'est quoi la différence entre les Mohacks et les Warriors ?

Aurelie



Warriors = Guerriers
̎ Faites de la généalogie pour faire de la généalogie, s'il a lieu, les surprises s'offriront à vous d'elles mêmes ̎.
Saguingoira
Membre
 
Messages: 1760
Inscrit le: 2007-06-02, 23:27

ohh

Messagepar Aurelie » 2010-08-20, 14:20

Je vais vous décevoir :D
ca..... je le savais :D

A M. ST-GEORGES, pourquois Warriors avec les Mohacks ?
pourraient-ils faire des revendication sans avoir recours aux Warriors ?

remarquez que c'est vous qui avez dit'' si vous insistez !! :)

Aurelie
Aurelie
Membre
 
Messages: 426
Inscrit le: 2009-11-19, 09:05

Messagepar Tourblanche » 2010-08-20, 19:22

Est-ce vraiment une question territoriale ou bien une question d'argent et ainsi d'agrandir les pouvoirs de certains?


les deux et encore d' autres choses que nous ignorons .

Ce n' est pas pour rien que la division frappe jusque dans les familles.

Mais je ne suis pas pessimiste , Kanesataké n' est pas Sarayevo , pire encore , j' envie
( jusqu' a un certain point ) les gens qui ont l'occasion de vivre l' histoire
et d'influencer le cours de leur vies , plutôt que de subir
passivement entre deux élections.
Tourblanche
Membre
 
Messages: 333
Inscrit le: 2009-02-19, 02:34

Messagepar mitakuye oyasin » 2010-08-20, 20:40

Les Warriors sont une société de guerriers regroupant différents membres des 6 Nations Haudenosaunee ( le vrai nom des nations iroquoises)
Ce n'est pas l'affaire uniquement des Mohawks.
Image
Image



http://www.kahnawakelonghouse.com/index.php?mid=1&p=3
The Flag of the Mohawk Warrior Society

Indian Flag painting by Karoniaktajeh Louis Hall.

Image

The Flag of the Mohawk Warrior Society was designed by the late Mohawk artist and scribe Karoniaktajeh. It was designed to serve as a symbol and standard for the Kanien’kehá:ka men of the Rotinonhsón:ni Warrior Society; the vanguard of the Long House people.
Avatar de l’utilisateur
mitakuye oyasin
Membre
 
Messages: 1873
Inscrit le: 2005-03-23, 10:09
Localisation: Cookshire Qc

Messagepar Tourblanche » 2010-08-21, 01:27

C'est quoi la différence entre les Mohacks et les Warriors ?



.... on part de loin .....

On commence par un peu de traduction :

Haudenausone : Mot de la langue Iroquoïenne signifiant " Peuple des grands maisons ", confédération
des 5 nations que nous appelons Iroquois en Français .

Iroquois : mot de langue Algonquienne qui signifie " mangeur d' homme"


Kanienkehaka : mot de langue iroquoïenne signifiant
" nation de l'éclat de pierre " ( flint people en anglais ) c' est la
nation qu'on appelle Mohawk aujurd'hui

Mohawk : Mot de langue algonquienne , signifiant " les vrai serpents "

Agniers : mot français , déformation de kAGNIEnkehaka
le peuple appelé Mohawk aujourdhui.


les Cayugas sont aussi appelés Goyogouins en français, Guyohkohnyo (peuple du grand marais) dans leur propre langue


les Oneidas sont aussi appelés Onneiouts en français

les Onondagas sont aussi appelés Onontagués en français

les Sénécas (Senecas en anglais), jadis les Sénèques en français, sont aussi appelés Tsonnontouans d'après leur nom autochtone
qui signifie " gardiens de la porte de l' ouest " dans leur langue .

les Tuscaroras (la sixième nation, 1722), n'ont pas d'autre nom usité.


La Warrior Society , est une organisation sociale
http://www.warriorssociety.org/

En 1990 un groupe de " expendables " ( voir le rapport du Mackenzie Institute ) avait pris ce nom .
Il y avait aussi le " Mohank Sovereign Society "
( dont les deux " S " étaient écrits en lettres runiques du plus bel effet ) et probablement encore quelques autres groupes plus ou moins organisés , comprenant aussi des gens de l'extérieur de la reserve.
Tourblanche
Membre
 
Messages: 333
Inscrit le: 2009-02-19, 02:34

Warriors

Messagepar Aurelie » 2010-08-21, 05:58

donc , si j'ai bien compris quand on dit
'' La Nation Autochtone'' ca regroupe toutes les tribus ?

Vous dites M.Boucher '' [b]La Warrior Society , est une organisation sociale '' [/b] donc.........c'est le SYNDICAT des Autochtone ?

merci a tous et toutes de votre aide a ma compréhension de ce litige.

Aurelie
Aurelie
Membre
 
Messages: 426
Inscrit le: 2009-11-19, 09:05

Messagepar Pierre » 2010-08-21, 17:02

La politique est une chose complexe, Aurélie.

Relisez Le Prince, de Machiavel, vous percevrez comment certains manipulent les autres sous prétexte d'agir en leurs noms et pour leur bien...

Cela dit, voilà un résumé de la situation politique des dernières années propre aux autochtones hors-réserve :

Le Congrès des peuples autochtones/Congress of aboriginal people (le CAP) est une des parties qui est intervenue devant la Cour suprême du Canada sur la définition du Métis du Canada.

Le CAP est un organisme national désigné et subventionné par Ottawa depuis les années 80 pour représenter les organismes provinciaux représentant à leur tour des organismes régionaux et locaux qui représentent à leur tour des personnes qui s’identifient «autochtones hors-réserve», c’est-à-dire les personnes qui ont un ancêtre autochtone et les Indiens hors-réserve, statués ou non.

Lors des représentations en justice sur la définition du Métis du Canada, le CAP a soutenu que la communauté métisse de Sault Ste-Marie et de ses environs n’avait pas la « masse critique » de membres nécessaire pour représenter les Métis de cette région.

Il a plaidé que c’était également le cas de tous les organismes provinciaux regroupant des Métis.

Vu le nombre élevé « d’autochtones hors-réserve » qu’il disait représenter, le CAP a demandé à être reconnu en qualité de seule organisation nationale représentant à la fois les Métis du Canada, les Indiens hors-réserve et tous ceux qui ont un ancêtre autochtone, lesquels formaient, selon lui, un peuple autochtone hors-réserve, ou encore une Nation autochtone.

Le CAP ayant tout faux en faits et en droit, la Cour suprême a rejeté sa requête du revers de la main.

Ottawa est bien au courant du jugement. Il continue toutefois à subventionner le CAP et ses membres provinciaux et à les encourager à prétendre qu’ils représentent les Indiens hors-réserve et les Métis.

Autrement dit, Ottawa ment aux Métis pour éviter qu’ils se regroupent à l’intérieur des organismes constitués sur mesure pour eux.

Cela étant dit, à la même époque, un certain Guillaume Carle a été élu président chef de l’AAQ. Son premier geste aura été de tenter de rapatrier au sein de l’AAQ tous les pouvoirs délégués à la Waskahegen et à Habitat métis du Nord en matière de logements sociaux pour «autochtones hors-réserve ». L’affaire a vite rebondi devant les tribunaux.

Deux ans plus tard, la Waskahegen a réussi à faire élire son candidat à la tête de l’AAQ.

Carle a alors formé sa propre organisation, la Confédération des peuples autochtones du Québec (CPAQ), un organisme copié sur l’AAQ pour tenter de se substituer à elle auprès du CAP et des gouvernements et empocher les subventions gouvernementales.

21 des 28 organismes régionaux affiliés à l’AAQ se sont alors désaffiliés de l’AAQ pour joindre la CPAQ.

Mais incapable de contrôler cette fois à sa guise les organismes affiliés et d’obtenir des subventions de Québec et Ottawa, Carle a par la suite quitté la CPAQ.

Les ex-affiliés ont fait pareil et sont maintenant indépendants.

Certains organismes représentent toujours des membres qui s’identifient «autochtones hors-réserve». D’autres modifient actuellement leurs Lettres patentes pour représenter les Métis, selon la définition de la Cour suprême.

Bref, l’époque des «autochtones hors-réserve», mêlant Indiens hors-réserve, Métis et des personnes qui ont un ancêtre Indien, tire à sa fin.

Dorénavant, les organismes doivent représenter des Métis ou des Indiens hors-réserve, statués ou non.

Fernand Goulet est membre d’un organisme propre aux «autochtones hors-réserve ». Il défend les politiques de l’AAQ et du CAP.

Je prêche pour le regroupement des Métis en des organismes indépendants taillés sur mesure pour eux.
Pierre
Membre
 
Messages: 2374
Inscrit le: 2005-03-23, 10:09

Précédent

Retour vers Discussions générales

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité