Canada does NOT recognize the Jay Treaty at all

Venez ici pour discuter en général.

Messagepar Raymond Cyr » 2005-12-26, 21:18

Monsieur Tremblay,


Je ne suis pas de Paspébiac mais de ce coin de la côte. Ce n'tais pas assez loin de chez nous pour ne pas les connaître. Nous les appelons encore les Paspéyâ. L'unde mes oncles a marié une Paspéyâ. Ouais! La description physique que vous en faiters correspond à ce que je connais d'eux. Et c'est vrais qu'ils n'ont pas peur d'un affrontement physique.

Jonathan est mon fils. Toutefois, je ne veux pas que l'on y fasse référence sur ce site. Il a dépassé la trentaine et est capable de se défendre tout seul et puis moi, je ne suis pas assez vieux pour qu'il m'allonge une canne. Bien sûr que lorsque l'un est ''attaqué'', l'autre se sent ''attaqué'' lui aussi. (J'ai deux autres garçons adultes et une fille adulte = sept petits-enfants.)

Nous connaissons notre histoire d'EST en Ouest. Nous sommes Métis des deux côtés. (Nous en parlons lorsque l'on est rendu à en parler.) Mon père se disait être '' Du Sauvage''. Le terme Métis m'apparaît comme un terme juridique plus que descriptif dans l'Est. Bien sûr, dans l'Ouest Franco-catholique, `ca allait mais pas pour tous. Ce n'est qu'entre 1920-30 que l'on fit consensus sur ce terme. Au Québec, je me dis encore être ''Du Sauvage''. Le terme Métis me fait penser au terme Premières Nations ou Indiens pour les Montagnais ou les Dénés, par exemple. Ce terme me laisse un goût d'importation malgré qu'il me faille l'employer. Mais bien sûr, la famille de ma mère est enregistrée car elle est Métis de l'Ouest, de la Rivière Rouge.

Nous sommes à la conquête de notre histoire. Le terme Métis dans l'Est est très récent. Il est sans surprise qu'il n'ait presque pas été employé par les Vieux. L'on entendait je suis : Du Momtagnais, Du Mic-Mac, Du Mohawk-Algonquin, Du... Du... Et Du... Il y a de ces pièces de vocabulaire équivalentes au mots Métis que j'ai tant entendu avant 1982, au Québec. Il m'est sans surprise que l'on se disait Autochtone, préférablement à Métis, le terme étant inclusif.

Je vous souhaite de la joie en famille.


Raymond Cyr
Métis
Raymond Cyr
Membre
 
Messages: 3950
Inscrit le: 2005-03-23, 10:09

Messagepar Raymond Cyr » 2005-12-26, 21:24

Monsieur Tremblay, veuillez excuser mes fautes d'orthographe. J'écris souvent à main levée sur ce site. L'important, à mon avis, étant de se faire comprendre.

Raymond Cyr, Métis.
Raymond Cyr
Membre
 
Messages: 3950
Inscrit le: 2005-03-23, 10:09

Messagepar Pierre » 2005-12-26, 21:32

steve blanchette a écrit:Bonjour a vous tous

J'aimerais savoir si il en n'a parmi vous qui avez des information sur la présence Métis en mauricie, plus principalement dans la région de trois-rivière, pointe du lac et yamachiche, là où ce situe ma communauté. Pour être plus précis, la petite mission de yamachiche ou bien le village des magoua. J'ai très peu information sur l'histoire de ma communauté et cela semble presque être un secret bien garder. Si quelqu'un a des info et qu'elle veut bien me les transmettre cela serait très apprécier. Si cela peu aider de descendance Noël-Blanchette du coté paternelle et Blais-Lefèbvre coté maternelle.

merci de votre attention

Namass, un esprit Métis libre pour l'unité des différences


M. Blanchette,

Voici en vrac quelques infos pour aider à y voir plus clair :

La Cour suprême a dit que les membres des communautés métisses historiques partageaient une identité distincte et une culture matérielle distincte des Indiens et des euro-canadiens dans une région.

Pour prouver l'existence d'une communauté métisse historique dans une région, vous devez donc prouver l'identité distincte et la culture matérielle distincte des membres de cette communauté.

Trois-Rivières n'est pas une région. La vallée du Saint-Laurent et ses affluents en est une.

L'auto-identification métisse était quasi-inexistante en Canada avant 1816, année de l'affirmation d'une "nouvelle nation" sur les rives de la Rivière Rouge (Manitoba). Cela n'a pas empêché les titulaires de droits métis d'avoir une identité "sauvage" distincte avant cette affirmation. De plus, les gens se trouvant à la rivière Rouge occupaient également la vallée du Saint-Laurent.

Des Montour ont vécu à Pointe-du-Lac, notamment Nicolas Montour, fait seigneur avant d'être élu député à Québec et nommé juge de paix.

Pierre Lefebvre a marié la Sauvagesse Jeanne Auneau en 1646 aux Trois-Rivières.

Les Magouas (signifiant petit ourson) qui ont vécu au 17eme siècle étaient liés aux Loups, lesquels étaient en lien avec les Hollandais, les Montour, les Ménard, les Fafard, etc. De mémoire, un Fafard des Trois-Rivières a été désigné chef des Loups au 17ème siècle.

Le village des Noel regroupaient des Métis. Yamachiche aussi. Chambly aussi. Et de nombreux autres lieux précis, notamment Saint-François et Pierreville (Sorel).

Pour comprendre les Métis, il faut une connaissance pointue de l'histoire. M. Russel Bouchard a consacré sa vie à étudier l'histoire du Saguenay et du Lac Saint-Jean. Voilà pourquoi il a été capable de démontrer les fondements historiques et culturels des Métis de cette région qui s'étend également à la Côte Nord.

Je ne connais pas la généalogie des Cyr s'affirmant Métis sur ce site, mon rôle ne consistant pas à faire de la généalogie mais à préparer ce que les juristes nomment "la théorie de la cause".

Je crois par contre être en mesure de prouver que les descendants de certains Cyr sont titulaires de droits métis, que des Landry le sont, des Doucet, des Noel, des Lefebvre, des Fortin, des Oakes, des Marchands, des Nadeau, des Boucher, des Paradis, des Amyot et des milliers d'autres le sont aussi.

Pour y parvenir, il m'a fallu consacrer plus de 3 000 heures de travail durant lesquels j'ai lu des milliers de pages de documents administratifs, historiques, démographiques et généalogiques, tout en consultant des experts diplômés en différentes disciplines.

Aucun ne travaillait pour moi ou pour la Corpo car tous étaient et sont encore des experts autonomes, indépendants et impartiaux. Je ne peux donc parler en leur nom et livrer pour le moment sur ce forum le fruit de l'apport de chacun à la solution de cet immense puzzle.

Disons, pour votre gouverne, que vous êtes le mieux placé qui soit pour le moment pour vous prononcer sur votre identité véritable. Votre témoignage récent sur ce forum au sujet de votre origine est d'ailleurs fort éloquent à ce sujet.

Bon temps des Fêtes, M. Blanchette
Pierre
Membre
 
Messages: 2374
Inscrit le: 2005-03-23, 10:09

Messagepar Pierre » 2005-12-27, 00:42

M. Blanchette,

J'ai su à l'adolescence que j'avais des ancêtres Sauvages mais ma famille niait.

En 1979, j'ai lu le livre de l'historienne Simone Vincens : Mme Montour et son temps - 1650-1750.

Ami depuis toujours de l'histoire, encore plus quand elle est familiale, j'ai dévoré son livre dans lequel elle démontre l'union d'un Français avec une Sauvagesse, le Français Pierre Couc dit La Fleur, marié à Marie Mite8ameg8k8e, du clan algonquien des Pachirini, à Trois-Rivières, en 1657 et, surtout, le "déploiement" de leurs six enfants métis.

Le plus intéressant est sa démonstration de l'existence d'un clan familial très large dont les membres commercent entre eux entre Trois-Rivières, Sault Saint-Louis (Kanawahke), le Lac des Deux Montagnes (Oka), les Grands Lacs (Détroit et Michillimakinac) et le pays des Oneidas (des Iroquoiens occupant le sud des Grands Lacs) malgré les ordres contraire des rois de France!!!

L'enfant terrible des Trois-Rivières étant du nombre,je réfère ici à Pierre Esprit Radissson, j'ai compris que j'étais issu d'un groupe distinct de personnes qui ont fait leur chemin en Amérique du Nord.

Depuis quelques jours, je passe en revue les lettres échangées entre le Gouverneur Rigaud de Vaudreuil, le roi de France Louis XIV et le Ministre de la Marine en 1700. J'y lis un épisode de plus de l'ethnogénèse des Métis se déployant en Amérique du Nord pour faire le commerce des fourrures pendant que les soldats français tentent de les arrêter au profit du roi de France.

La preuve est dans les récits de Champlain et de l'avocat Lescarbot, les lettres des gouverneurs de l'Acadie et de la Nouvelle-France aux rois et leurs réponses, les récits des missionnaires et autres auteurs de l'époque, les actes de baptême, mariage et sépulture dressés par les religieux, les documents des officiers anglais durant la Conquête anglaise et les années suivantes, les documents administratifs de la Compagnie de la Baie d'Hudson et de la Compagnie du Nord Ouest, l'histoire de la rivière Rouge, du Manitoba, de la Saskatchewan et de Riel.

Tout est accessible pour qui a le temps de tout lire et analyser, les noms des personnes impliquées dans la découverte de l'Amérique, celles des familles impliquées dans la traite des fourrures années après années et de génération en génération et ceux des familles impliquées dans la résistance sauvage aux Européens de 1672 à 1850, qu'ils soient Français, Anglais ou Hollandais.

La somme de la preuve documentaire à consulter est impressionnante.

Il a fallu pus de deux ans pour tout revoir entre 1600 et 1890, sélectionner les éléments de preuve s'étalant sur près de 300 ans, et évaluer les forces et faiblesses de la généalogie, de la démographie, des recensements, des livres d'histoire, des récits, etc.

Mais on y est. M. Russel Bouchard a récemment fait la démonstration nécessaire de l'existence des Métis de la Boréalie tandis que la Corporation a maintenant bien en main celle des Métis de la Laurentie et de l'Acadie.

Grâce à un travail acharné, en moins de deux ans, la Communauté métisse du Domaine du Roi et la seigneurie de Mingan, la Communauté métisse de l'Est du Canada, la Communauté métisse du Nouveau-Brunswick et l'Est du Canada et la Communauté métisse des Voyageurs ont donc en main les éléments fondamentaux pour prouver l'existence et la culture matérielle des membres des communautés métisses historiques distinctes au Québec et au Nouveau-Brunswick.

L'histoire de Pointe-du-Lac et celle de Yamachiche font partie intrinsèque de cette grande épopée et vous mêmes, je le répète, par votre témoignage livré sur ce site il y a peu, avez apporté à cette preuve.

Pour votre part, votre dilemme est le suivant : à quel organisme dois-je faire confiance...

Je vous répondrai : à vous de juger, eu égard aux réalisations de chacun.
Pierre
Membre
 
Messages: 2374
Inscrit le: 2005-03-23, 10:09

Famille=Agréable

Messagepar Chouette-Prudente » 2005-12-27, 11:23

Bien le bonjour cher M. Cyr

Je vais commencer par l'orthographe. Pour moi il est tourjours important lorsque je rédige un texte, qu'il y ait le moins de fautes possible. Et c'est souvent difficile: fautes de distraction, fautes de frappe, et aussi à certaines occasions, oubli de certaines règles de grammaire. Nous rendons des services professionels, et sommes montrés du doigt lorqu'il y des fautes dans nos documents, que ce soit des plans, rapports ou devis.

Aussi, ma mère n'ayant que moi et ma soeur à s'occuper, elle a mis beaucoup d'énergie pour, et à notre demande, nous montrer à écrire et lire très Jeunes. Lorsque j'ai commencé l'école, en première année, je m'ennuyais. Je savais déjà tout ce que la maîtresse enseignait. Ma mère avait acheté tous les livres de première, et à force de nous les lire, et faire copier à la main, toujours en surveillant notre application à l'écriture, nous avons, ma soeur et moi développé un grand goût pour l'écriture manuelle. Ainsi, c'est plus facile par la suite d'apprendre la balance des règles.

À l'école, j'ai toujours été dans les premiers en Français. Le goût y étant, c'était plus facile.

Cependant, cela ne fait pas de moi un inconditionnel pour l'orthographe. Je m'en foue, et en rie, mais pas méchammentl Je trouve cela dôle lorsque quelqu'un écrit, comme un de mes bons amis de Jonquière, à l'oreille. Ah ce cher Denis! qu'est-ce que nous avons ri souvent, en lisant ses textes. Ce qui est agréable là-dedans, c'est qu'il était désolé de ne pouvoir réussir à écrire sans fautes, mais qu'il était capable d'en rire. Il aurait aimé avoir une écriture régulière comme moi. Je lui ai répondu qu'avec la pratique et l'attention, cela viedrait (mais il n'avait pas le temps). S'il voyait les pattes de mouches que je fais ajourd'hui en écrivant, par l'émergeance subite de ses éclats de rire, il en perdrait ses palettes d'en avant.

Bon assez pour la verbalisation. Toujours en est-il, Monsieur, que peu importe la qualité de votre écriture, c'est ce que vous nous apportez qui est important, et pour la balance, on a tout simplement à s'arranger pour composer avec. À chacun ses troubles n'est-ce pas? Vous avez sûrement développé d'autres talents et qualités qui sont sûrement, sinon plus importantes et gratifiantes, mais à tout le moins Aussi importantes. C'est ce qui compte.

Tout le monde sait que quand on est occupé à une chose, alors il y en une autre qui attend. Si je me suis attardé à écrire, certains se sont attardé à apprendre à vivre, ou à survivre. Chacun son Kharma!

Et comme vous le dites, quand on écrit à main-levée sur ce site, il y est facile d'y faire des fautes de frappe, ou autres. C'est pas grave Simonac!

Passez tous de Joyeuses Fêtes, et prenez garde à vous... nous avons encore besoin de gens combattants.

Byes!

RéalT...tiers de Mic-Mac, et demi-quart de Montagnais. :oops: :lol: :roll:

Et, Monsieur, Félicitations sur le fait que vos enfants puissent avec quelqu'un qui est encore là pour les appuyer, et que vous ayez encore des contacts avec eux, de manière à vous permettre de mieux vous réaliser.
Avatar de l’utilisateur
Chouette-Prudente
Éditeur
 
Messages: 680
Inscrit le: 2005-10-22, 09:30
Localisation: Sault-au-Recollet

Monsieur Montour

Messagepar Chouette-Prudente » 2005-12-27, 13:36

Bonjour Monsieur

c'est agréable de lire dans le forum toutes les Cultures des gens.

C'est vrai que nous, les Métis formons un Peuple.

Tout y est: Avocat, Historien, Économistes, Généalogistes, Environnementalistes, Ingénieurs, Techniciens, Mères et Pères de familles, fonceurs, travailleurs, chasseurs, gens de Coeur et gens de par coeur, et tout et tout et tout.

Il est, Monsieur, Valorisant de vous avoir comme participant dans les divers thèmes de discussions, avec toutes vos connaissances historiques, et légales, la Passion avec laquelle vous vous y investissez. Nous pouvons quand-même penser fermement que nous avons quelqu'un pour nous Défendre, nous les Métis.

Nous pouvons être heureux d'avoir des historiens pour asseoir nos revendications, apporter les preuves, et faire ressortir Notre Flore Métisse. Cela permet de mieux nous "culturer! donc nous structurer.

C'est souvent très Hardu de faire des recherches historiques, mais c'est très intéressant et cultivant.

Merci encore de venir engraisser nos plate-bandes, et peu importe l'engrais que vous vous serviez, l'important c'est que la plante en profite (lorsque vous écrivez, c'est vous le traiteur du moment, et savez quels ingrédients mettre à la Potion pour qu'elle profite). (Gare à quiconque de mal interpréter ce que je viens de dire. Loin de moi de penser que quelqu'un puisse être un merdique, mais plutôt une personne qui sait faire pour Relever les Cultures, en Bon Père de Famille qui se sert des moyens qu'il faut...à chacun sa PÉDAGOGIE). Ça, c'est un peu comme aller aux bleuets. Il faut commencer par ne pas se laisser aveugler par la Talle, pour cueillir les bleuets les plus beaux et plus juteux, et prenant soin d'en incorporer quelques blancs dans le plat pour protéger les autres, et aussi de prendre bien garde de ne pas écraser les beaux pieds, de manère à ce qu'ils continuent à reproduire l'année suivante.

Mon fait nouveau de "Métis" me rend excessivement Heureux. Il me donne l'occasion de me parfaire, de compléter ma Culture, et enfin de Comprendre certains de mes comportements de ma vie. En effet, dans ma famille, jamais personne ne parlait de cela. Mais tout le monde voulait coucher dans le bois, en manger!

Un exemple:

Travaillant dans un bureau d'ingénieurs conseils au Saguenay, dans les années 80-85, nous avions à réaliser plusieurs projets à la réserve de Pointe Bleue. Ainsi, nous avions à rencontrer les chargés de projets et administrateurs, auprès desquels certaines amitiées se sont développées. Assez souvent nous allions prendre le dîner ensemble. Lors d'un certain dîner, sur une terrasse d'un restaurant de Roberval, je me suis subitement levé, dirigé vers un petit sceau d'eau de nettoyage pour les tables, pour y ressortir un Moineau qui venait d'y tomber. Tout le monde a été surpris sur la vitesse à laquelle je me suis levé, et encore plus surpris de m'avoir vu sortir le Moineau du sceau, pour le placer sous une marche d'escalier, où le soleil plombait. Il était en sécurité, et réchauffé.

Là, mon Amis Rocky Buckel avait ses grands yeux Bleus ronds comme 2 trous de suces. Étonné je lui demande ce qu'il a: Hé bien mon ami, m'a-t-il répondu: J'aurais jamais cru qu'un Blanc fasse ce que tu viens de Faire. On dirait que tu es un de nos frères. Tu sembles bien protéger la Nature. Et de lui répondre: tu sais Roch, je me suis toujours senti comme eux, ne sachant pas pourquoi. Quelques temps plus tard, il me demandait des conseils sur l'entretien de ses arbres décoratifs. Là, j'ai fait intervenir ma Culture de Métis: une partie Blanche, l'autre de cuivré, pour l'aider à traiter et ses plantes Ingigènes qu'il voulait se servir comme décorations, ainsi que les plante, elles cultivées et développées par les Blancs. À chacun sa culture, et chacun son engrais. L'on sait bien qu'un cèdre viendra bien dans un sol acide, tout comme un bleuet, et qu'une autre essence, elle, aura besoin d'un engrais plutôt neutre.

Autre: comprendre pourquoi, lorsque dans ma jeunesse, je partais dans le bois, soit pour y jouer, aller aux noisettes ou autres, lorsque c'était le temps de partir, et souvent la la brûnante, de partir sur le côté où il fallait que l'on parte pour revenir à la maison. Souvent mes amis ne voulaient pas me suivre. Je leur répondait alors que ce n'était pas grave. De rester là où ils sont, et que lorsque je serai sorti du bois, je reviendrai avec leurs parents pour les y chercher. Je sais que là où j'ai entré, c'est là qu'il faut que je sorte.

Volà!

Encore une fois Merci, et milles excuses si quelqu'un puisse penser que j'ai voulu lui déplaire ou blesser. Ce fait n'est pas tellement mon genre. La vie est difficile, et tout ce je peux faire pour la garder Agréable, alors je le fais. Coûte que coûte, toute Orgueil étant bannie. Vous savez, il m'est déjà arriver de blesser accidentellement mon frère, pour l'empêcher qu'il aille mener le diable chez le voisin pour me défendre. J'avais peur qu'il mange une volée (il avait un petit verre dans le nez), et voilà, pour l'empêcher de partir, ne pouvant le retenir, je l'ai viré, avons glissé sur le tapis, ai tombé sur lui, et CRAC! tout le monde en peine. Mais mon frère a compris que je voulais le protéger, mais je l'ai blessé. Aujourd'hui, ça fait longtemps qu'il guéri, qu'il m'aime encore autant qu'avant, et si ce n'est plus, et tant qu'à moi, Ça me fait encore Mal!

Au revoir cher Frères Métis

Marchons en Paix vers l'Avenir pour Vaincre les adversaires. En gardant notre Calme et notre Sérinité, nous pourrons profiter de notre attention gardée, pour nous servir de notre Tendresse pour retourner les Forces du Mal vers leur émetteur.

En effet, un jour quelqu'un m'a dit que la plus grande Force était la Tendresse. Elle agit envers le Mal comme une balle dure lancée sur un mur. Si le mur est dur, la balle laisse une marque sur le mur et revient très vite et quand on y va avec trop d'énergies, elle nous revient directement dans la face. Si le mur est mou, ce dernier absorbe le choc, et la balle tombe parterre. Et l'autre perd sa balle.

On dirait que je suis comme de la visite qui ne sort jamais. Je ne vois plus l'heure de partir.

Byes!

RéalT
Métisse
Montagnais+Mic+Mac
:?
Avatar de l’utilisateur
Chouette-Prudente
Éditeur
 
Messages: 680
Inscrit le: 2005-10-22, 09:30
Localisation: Sault-au-Recollet

Messagepar Raymond Cyr » 2005-12-27, 13:49

Bonjour Monsieur Tremblay,

L'un de mes frères est ingénieur mécanique et occupe de hautes responsabilités au Ministère de la Santéet des Services Sociaux. Je considérais son c.v. qui traînait à vue...

Pas si mal, tu fais moins de fautes qu'auparavant!

Il faut croire que ce n'était pas ma capacité d'écrire sans fautes qu'ils recherchaient. Je suis passé au premier rang devant plus de 160 postulants, répondit-il.

Et il avait bien raison même si son voyait une dizaine de fautes dans son c.v. Et ce n'est certes pas parce qu'il avait eu une ''push'' qu'il s'était classé premier.

J'étais et je suis encore bien fier de mon petit frère.

Et j'aime bien quand il me parle immobilisation et dynamiques administratives. Par des chemis éloignés, au départ, nous nous sommes rejoints à bien des niveaux et égards, plus tard.

Évidemment, j'aime les beaux écrits plus que mon petits frères même sie je me ''laisse aller'' à l'occasion.

Jamais je n'imposerais à qui que ce soit de posséder un art qu'il ne maîtrise pas.

Bien que je comprenne très bien la mécanique, je suis nul en réparation mécanique. Et mon frère, lui, il sait bien s'y faire même s'il est ingénieur. Il a débuté par faire ses cours en mécaniques au secondaire. Moi, je me suis grandement plû en construction et foresterie. Là, je me sens encore chez moi.

Bonne journée,

Raymond Cyr
Métis
Raymond Cyr
Membre
 
Messages: 3950
Inscrit le: 2005-03-23, 10:09

Messagepar NAMASS » 2005-12-27, 20:18

Bonjour a tous

Je vous remercie monsieur Montour pour vos information j'apprécie que vous ayez bien voulu les partager. Je suis très heureuxdans apprendre plus sur ma communauté, cela me permet de les partager avec les autres membres de ma communauté. Cela peu nous aider a mieu nous comprendre et a mieu conprendre le cheminement de la communauté. Pour ce qui est de mon identité propre a moi, elle est déjà bien définie et cela depuis au moin 10 ans. Depuis mon jeune age que je sais que ( j'ai du sang indiens) je ne suis pas très vieux mais très affirmer. Dans ce temps cela ne voulais pas dire grand choses, mais avec les annés beaucoup de choses ce sont expliqué de par mes racines et aujourd'hui beaucoup de choses s'explique en ce qui a trait a la communauté. Pour ce qui est de notre indentité distinct, elle est bien défini et cela depuis des générations. Il s'agit de venir dans la région et de demander où ce trouve le village des magoua, il n'est pas sur les cartes mais on vous indiqueras le chemin sans difficulté. Pour ce qui est de ce faire représenté la communauté n'est pas prète, pour le moment et selon moi ce n'est pas vraiement comme un magasinage, les événements suivreront leurs cours comme les saisons , c'est a dire , tout naturellement. Il y a ici encore un spectre de répression.

Je vous remercie encore pour vos info, mais j,aimerais apporter un petit bémol, j'aimerais que nos échange soit dans un cadre de partage et non pas de courtise. Si cela ce fait avec des intentions saines cela me fera grand plaisir de partager avec vous.

Merci de votre compréhension

Namass,un esprit Métis libre
NAMASS
Membre
 
Messages: 356
Inscrit le: 2005-08-28, 21:05
Localisation: Petit village Yamachiche

Messagepar Pierre » 2005-12-27, 21:31

M. Blanchette,

Je vous renvoie à mon dernier texte sur le forum "jugement du 21 décembre", à la suite de celui de M. Russel Bouchard qui me vilipende en compagnie de Raymond Cyr, en guise de réponse sur ce qui s'en vient et qui devrait mettre un terme à la situation présente qui fait que certains comme la Corporation vous courtisent tandis que d'autres usent d'oppression. Votre court témoignage à ce sujet fait frémir et résume fort bien pourquoi la situation actuelle a assez duré.
Pierre
Membre
 
Messages: 2374
Inscrit le: 2005-03-23, 10:09

Messagepar Jo Cyr » 2005-12-27, 21:59

Pierre Montour a écrit:M. Blanchette,

Je vous renvoie à mon dernier texte sur le forum "jugement du 21 décembre", à la suite de celui de M. Russel Bouchard qui me vilipende en compagnie de Raymond Cyr, en guise de réponse sur ce qui s'en vient et qui devrait mettre un terme à la situation présente qui fait que certains comme la Corporation vous courtisent tandis que d'autres usent d'oppression. Votre court témoignage à ce sujet fait frémir et résume fort bien pourquoi la situation actuelle a assez duré.


♪♪♪ violon ♪♪♪
deux trois sanglots
♪♪♪ violon ♪♪♪

Une annonce de scoties sponsorisé par Corpo ...
Jo Cyr
Membre
 
Messages: 2091
Inscrit le: 2005-03-23, 10:09
Localisation: Montréal

Messagepar NAMASS » 2005-12-27, 22:15

Bonjour M. Montour

Question de clarifier les choses et cela dans un esprit courtoie et sans enbiguité. Je ne fesais pas référence a AAQ en parlant du spectre de la répression, mais bien au politique du gouvernement des annés passé. En référence au politique d'assimilation et de discrimination donc on a été victime la communauté dans les annés passe, et quand je dis passer je parle de plusieur génération.
Pour ma part je n est pas vraiement de compétence pertinente des lois ou des statège politique par contre j,ai un très bon jugement et je sais voir ce qui peut etre bon pour ma communauté. L'AAQ a apporter beaucoup a la communauté et cela avant même le jugement Polley pour moi ca mérite une certaine confiance et c'est aussi la voix de la communauté qui le dit. Je sais bien que l'AAQ n'est peut-être pas en position de représenter les Métis mais elle possède une base solide et de bon atout. Mon but n'est guère de poursuivre le débat déjà commencer, je laisse le soin a ceux qui sont mieux placé le faire. Je ne veux pas non plus porter de jugement sur vos intention, je vous connait pas personnellement. Si vos intention son juste et honnête vous serez trouver le bon chemin pour réaliser vos projets.

merci de votre compréhension

Namass, un esprit Métis libre
fier membre de la communauté 082 de l'AAQ
NAMASS
Membre
 
Messages: 356
Inscrit le: 2005-08-28, 21:05
Localisation: Petit village Yamachiche

Messagepar Pierre » 2005-12-27, 22:29

M. Blanchette,

Merci de vos précisions, je ne visais pas un organisme en particulier mais une situation et votre témoignage en ce sens est fort éloquent d'un passé pas vraiment révolu.

En fait, M. Blanchette, s'il n'y avait pas de situations semblables à corriger, tout le mouvement métis serait inutile à mes yeux. C'est en voyant les conditions de vie de certains et en les comparant à celles de certains autres que j'ai compris qu'il fallait agir, outre ma grande curiosité pour l'histoire.
Pierre
Membre
 
Messages: 2374
Inscrit le: 2005-03-23, 10:09

Messagepar Mayegan099 » 2005-12-27, 23:23

Bonjour M. Tremblay, je vous ai envoyé un mp. Nous sommes peut-être parents par les gauthier larouche.

Au plaisir d'en discuter davantage
Mayegan099
Membre
 
Messages: 284
Inscrit le: 2005-03-30, 16:57

Re: Canada does NOT recognize the Jay Treaty at all

Messagepar Admin010 » 2017-08-09, 05:56

There are various diverse approaches to pay for your products with most shippers tolerating PayPal or Credit Card installments, yet for best security you ought to consider utilizing letters of credit. These are the most well-known sort of universal installment and can be utilized to diminish your hazard to a base in light of the fact that the banks hold the assets until the point when the products are conveyed. Once the merchandise have been conveyed the assets are discharged like an escrow installment. A letter of credit implies that you don't need to pay ahead of time for items and furthermore makes it conceivable to watch that products are tasteful and of an indistinguishable determination from reported before paying. Bringing in merchandise for your online business is a magnificent approach to expand benefits if done effectively, yet with a specific end goal to grow an adjusted and practical business bringing in ought to be considered as only one a player in your item sourcing blend, which ought to likewise incorporate dropshipping, light mass discount and liquidation stock.
Thanks& regards,
Angel anave
Importer de Chine | Fabricants Chine
Admin010
Membre
 
Messages: 5
Inscrit le: 2017-07-24, 03:56

Précédent

Retour vers Discussions générales

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit and 2 invités