Financement Éducation Premières Nations

Ai-je droit à des subventions ou aides?

Financement Éducation Premières Nations

Messagepar Saguingoira » 2009-03-06, 09:31

CONSEIL EN ÉDUCATION DES PREMIÈRES NATIONS
FIRST NATIONS EDUCATION COUNCIL
TÉLÉPHONE : (418) 842-7672 TÉLÉCOPIEUR : (418) 842-9988
SITE WEB : WWW.cepn-fnec.com COURRIEL : info@cepn-fnec.com
95, RUE DE L’OURS, WENDAKE (QUÉBEC) G0A 4V0

COMMUNIQUÉ - Pour publication immédiate

LE CHEF DE L’APNQL CONSIDÈRE COMME PROMETTEUSE LA RENCONTRE DES MINISTRES DE L’ÉDUCATION SUR L’ÉDUCATION AUTOCHTONE WENDAKE, le 25 février 2009. – Rencontre des ministres de l’Éducation à Saskatoon, du 23 au 25 février, pour discuter avec les leaders autochtones de stratégies visant à combler l'écart persistant entre les niveaux de scolarisation des Premières Nations et autres citoyens du Canada.

Cette rencontre, qui a mené à une mobilisation au sommet de tous les ministres de l'Éducation du pays, est une tentative de réponse à la crise majeure qui sévit dans l'éducation des Premières Nations.
Dans le cadre de cette rencontre, le ministre responsable des Affaires Autochtones, Pierre Corbeil, a exprimé l'appui du gouvernement du Québec aux Premières Nations.
« Le gouvernement du Québec est d’avis qu’il est de la responsabilité du gouvernement fédéral de financer adéquatement les systèmes d’éducation des Premières Nations afin de rendre possible l’exercice de leur juridiction avec des standards équivalents à ceux des provinces. Par ailleurs, nous sommes tout à fait disposés, et c’est le but de cette rencontre des ministres en éducation, à favoriser les collaborations et les échanges d’expertise avec les Premières Nations de façon à réduire les écarts au niveau de la scolarisation. »

Ghislain Picard, chef de l’APNQL, a accueilli favorablement la position du Québec. « La position exprimée par le ministre Corbeil reconnaît la nécessité d’un financement adéquat de nos systèmes d’éducation et ouvre ainsi la voie sur une possibilité de partenariats responsables et respectueux de nos juridictions respectives.

Déjà en juillet 2008, le Premier ministre Jean Charest avait lui-même fait état de son inquiétude quant au sous-financement de l'éducation des Premières Nations et je me réjouis de voir que le ministre Corbeil a réitéré cette préoccupation. »

Plusieurs études, dont celles du Conseil en Éducation des Premières Nations, documentent le sous-financement chronique des écoles des Premières Nations. Par ailleurs, le gouvernement fédéral vient d’annoncer un investissement de 268 millions sur 5 ans à l’échelle du Canada. Or, il faut savoir que cela fait depuis 1996 que le financement des écoles des Premières Nations n'est pas indexé pour tenir compte de l’augmentation de leur population étudiante et du coût de la vie. Seulement pour l’année 2009-2010, des analyses démontrent que cela va occasionner pour les écoles des Premières Nations du Canada, une perte en valeur monétaire réelle de 267 millions.

Source : Raymond Sioui, directeur adjoint du CEPN
(418) 842-7672
Source: Alain Garon, agent des communications, APNQL
(418) 842-5020
-------
Saguingoira
Membre
 
Messages: 1760
Inscrit le: 2007-06-02, 23:27



Retour vers Éducation

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité