Carte Métis

Quels sont les droits des autochtones?

Re: Carte Métis

Messagepar MarcoDavi » 2013-06-09, 18:43

Sylvie, ce que vous rapportez n'est pas une attaque personnelle, mais bien une attaque à la limite contre vos propos.
C'est le propre des discussions à caractère politique que de tenter de questionner voire de s'en prendre aux propos de l'autre. Je ne vois pas ce qu'il y a de malsain là-dedans et encore moins de personnel. Vous le faites d'ailleurs très bien envers mes propos, et je ne le prends pas personnel.

Lorsque vous dites:
Vous l'avez pourtant fait. Je n'accuse, juge, dénigre ou réduis pas les Métis. Car je n'en ai nullement besoin les faits sont dès plus réel, de plus, je ne parle pas des Métis mais bien des présumés communauté métisse et leurs membres présumé.


La ligne est assez mince entre les "Métis" vs les "membres" des "communautés métisses".
L'idée étant que vous généralisez.
Je n'identifierai pas de communautés métisses ici sur le présent forum tel que vous me le demandez. Et j'ai des raisons personnelles puis politiques de ne pas le faire.
Par contre, je peux vous donner en exemple une petite communauté, d'une centaine de membres, composée essentiellement de quelques clans familiaux, avec une histoire précise, bien définie et même horrible. Vous n'entendrez probablement jamais parler de leur histoire que ce soit au Cégep ou dans les Universités. Pourtant, il y a de rares documents historiques qui relatent précisément leur histoire; celle-ci ayant été étouffée par les pouvoirs anglais et franco-canadien, littéralement cachée puis reniée. Celui qui a procédé à cette réunification familiale et qui est donc le fondateur, a rapidement tenu à ce qu'il y ait des élections libres afin de n'avoir aucun titre hiérarchique dans la dite communauté. Les membres de celles-ci paient un membership de quelques dollars seulement, ce qui évidemment est insuffisant pour couvrir ne seraient-ce que les frais de base. Ceci étant, le membre fondateur a dû travailler et investir plusieurs milliers de dollars de ses économies personnelles, ce qu'il continue de faire d'ailleurs, afin que tous puis se réunir plusieurs fois annuellement.
Ce n'est qu'un exemple.
Vos propos qui accusent toutes les communautés métisses sans distinction, de fraudes diverses, d'illégitimité et de manque de crédibilité, sont bien blessants pour les membres de cette communauté. Plus particulièrement s'il y a une communauté autochtone qui fut victime des pires atrocités par les gouvernances canado-françaises sans même qu'il y ait eu reconnaissance de ce fait par ces dernières jusqu'à ce jour, c'est bien cette communauté.

Pour le reste, ce serait plus simple si vous nous donniez votre propre définition de ce qu'est une Métis québécois. Qui peut, selon-vous, se dire Métis québécois et qui ne devrait pas le faire?

D'une manière ou d'une autre, j'ai bien peur que votre définition soit arbitraire, tout comme le sera celle de la Cour.
Et justement, le point central étant que tout ceci va mener dans les années à venir à une grande division au sein des Métis, des "prétendus Métis" comme vous dites et Autochtones hors-réserves.
Car d'un côté, il y a effectivement certaines organisations métisses qui manquent peut-être de discrimination au niveau de leur membership, puis de l'autre côté, à l'extrême, il y a les gouvernements, la Cour, puis peut-être des gens comme vous qui donneront une définition arbitraire et très restrictive de qui peut être reconnu comme Métis ou non.
Au niveau pratique et légal, c'est la raison pour laquelle je ne veux pas que la Cour se mette le nez dans la définition des Métis du Québec, du moins pour l'instant. Bien sûr la Cour pourrait rendre une décision très favorable à tous ceux qui se disent Métis. Mais advenant le cas contraire, c'est-à-dire si la Cour rend un jugement défavorable voire si elle ne reconnaît pas les Métis du Québec dans un jugement, alors ceux-ci seront complètement bloqués politiquement par la suite. C'est la raison stratégique qui fait que le combat doit d'abord se faire sur le terrain politique. Ça fait des années que j'émets l'opinion que notre soif de décisions par la Cour peut se retourner contre nous. Mais bon, il semble que je sois le seul dans tout le Québec à penser ainsi.

Bref, il y a un schisme qui se produira chez les Métis québécois.
Schisme qui pourrait être évité si on ne laisse pas à la Cour le soins de décider qui nous sommes, ce que nous sommes, et qui sont nos frères.

Puis, suivant votre éventuelle définition restrictive, ou celle de toute autre personne ou institution, il demeure un fait politique inévitable: des dizaines de milliers de Québécois se réclament être Autochtones. Suivant cela, il serait très difficile de renier l'identité autochtone de ces personnes, à moins effectivement qu'elles ne puissent aucunement démontrer une ascendance mixte.
Cela nous ramène aux définitions de base des communautés métisses:
1) être d'ascendance mixte;
2) se déclarer Métis;
3) faire partie d'une communauté métisse.
Ces critères sont suffisants. Il vous faudrait quoi de plus?

Vous faites d'ailleurs erreur lorsque vous remettez en cause la légitimité des Métis québécois en ce sens qu'ils n'ont pas de territoire et qu'il y a eu une discontinuité dans l'espace et dans le temps de leur existence. C'est exactement la réalité historique des Métis québécois. Si vous enlevez toute légitimité et crédibilité aux Métis suivant cet argument, alors logiquement vous ne reconnaissez pas non plus le droit d'existence aux Juifs.

Pour tout le reste, la question des taxes et impôts ne devrait même pas être abordée en ce qui concerne les Métis, du moins pas dans la structure actuelle des choses. Ce serait intellectuellement malhonnête de le faire, en plus d'attirer tous les petits vautours qui cherchent des avantages pécuniers et autres.

Quoiqu'il en soit, il y a un feu qui est allumé. Si d'autres types d'Autochtones dont les Indiens hors-réserves et autres veulent s'y joindre, nous devrons les accueillir parmi nous et ne pas tomber dans le racisme et l'exclusion des gouvernements et de certaines communautés des Premières Nations.
Une définition trop arbitraire et trop restrictive n'amènera rien de bon.
Ne jamais accepter la facilité et la résignation
MarcoDavi
Membre
 
Messages: 24
Inscrit le: 2013-05-20, 11:14

Re: Carte Métis

Messagepar Saguingoira » 2013-06-09, 20:09

Vos propos qui accusent toutes les communautés…

Mais propos n'accuse personnes, les faits produit font le travail d'eux-mêmes et leurs ont enlevé toute crédibilité. Mais vous pouvez aussi le nier comme les autres le font. Ca vous prendra beaucoup plus que de beaux rêves pour relever le tout de cet état incrédible.

Puis, suivant votre éventuelle définition restrictive, ou celle de toute autre personne ou institution, il demeure un fait politique inévitable: des dizaines de milliers de Québécois se réclament être Autochtones. Suivant cela, il serait très difficile de renier l'identité autochtone de ces personnes, à moins effectivement qu'elles ne puissent aucunement démontrer une ascendance mixte.
Cela nous ramène aux définitions de base des communautés métisses:
1) être d'ascendance mixte;
2) se déclarer Métis;
3) faire partie d'une communauté métisse.
Ces critères sont suffisants. Il vous faudrait quoi de plus?


Le problème est justement là, le point 2 se déclaré Métis. Une balise beaucoup trop large, pour beaucoup de n'importe qui et c'est exactement cela qui arrive depuis les débuts. C'est précisément pour cela qui faut des balises plus arbitraire, sélective ou dite le avec le mot que vous voulez. Si les vrai Métis du Québec que vous dites être, veulent vraiment une reconnaissance pour la vrai cause, et être prit au sérieux, ils n'auront pas le chois de passer par cette étape. Car sinon, n'importe qui est n'importe qui, et à ce titre, il ni a que les schizophrènes qui s'identifie à toute les sauces.

Désolé Marco, je sais que vous trouverez cela offensant, mais plus je vous lis, plus vous me laisser croire qu'en réalité vous êtes beaucoup plus des présumés-métis que des Métis. Surtout pour couper court à la réalité que vous ne voulez pas étaler pour mieux les cacher bien loin et faire semblant qui ne sont pas là, supposément banal. Quand même bizarre, que les présumés métis veulent être cru sur parole, mais mettent constamment les parole des autres en doute, alors que les faits son sous leurs yeux.
Les présumés métis serait-il tous aveugle?
Ou jouerait plutôt tous au aveugle volontaire ?

Jusqu'à ce jour, je ne peux que vous dire Merci d'avoir enfin avoué qu'au Québec, il ni a pas plus de réel cause Métis que de Communauté métisse. Mais bien qu'une cause en gain de privilège et de fausse promesse pour Québécois alias Canadien-Français, qui acceptent tant inconsciemment ou volontairement de jouer le jeu. Vraiment désolant tout ca.

Beaucoup de beau parleur sont passé ici, en disant penser qu'ils avaient la clé pour améliorer et faire bouger les choses. Mais rien avance et toujours le même résultat au même point mort. Que de belle parole et belle promesse, de grande idée, de grand espoir tout comme nos élus politique, milieu que j'ai quitté y il a dix-sept ans sans peine.
En terminant, oui effectivement, pour citer ce que vous avez dit dans un autre fil de discussion, vous avez bien raison, un forum n'est en soit pas l'endroit idéal pour étaler une planification stratégique.


Bonne chance !
Saguingoira
Membre
 
Messages: 1760
Inscrit le: 2007-06-02, 23:27

Re: Carte Métis

Messagepar Saguingoira » 2013-06-09, 20:21

Jugement de la Cour fédérale - Le défi des Métis québécois reste entier

Aucune nation métisse n’est reconnue dans la province


10 janvier 2013 | Guillaume Bourgault-Côté | Canada

Le recensement 2006 indique que près de 28 000 Métis vivent au Québec. Cela représente 7 % des 390 000 Métis recensés au Canada, dont 90 % vivent dans les provinces de l’Ouest et en Ontario.

Le jugement de la Cour fédérale octroyant aux Métis et aux Indiens non inscrits le statut constitutionnel d’« Indiens » n’aura vraisemblablement pas d’impact au Québec. Aucune nation métis n’est en effet reconnue juridiquement dans la province, ce qui laisse quelque 28 000 Métis plus ou moins orphelins. Et la situation ne devrait pas changer de sitôt.

La Nation Métis Québec s’est tout de même réjouie mercredi de la décision du juge Phelan. « La reconnaissance [que les Métis sont des Indiens] nous donnera accès aux mêmes services et programmes fédéraux qui sont alloués aux Indiens inscrits des Premières Nations », a indiqué l’organisme. Sauf que.

« Il sera important de savoir qui sont ou seront ces Métis reconnus comme des Indiens au sens de la loi et qui auront droit d’avoir accès à ces programmes fédéraux », ajoute-t-on immédiatement. Et c’est là que le bât blesse. S’ils ne sont pas reconnus juridiquement, les Métis vivant au Québec n’auront pas accès aux retombées potentielles du jugement.

Le recensement 2006 indique que près de 28 000 Métis vivent au Québec. Cela représente 7 % des 390 000 Métis recensés au Canada, dont 90 % vivent dans les provinces de l’Ouest et en Ontario. Au total, 1,17 million de personnes se sont identifiées comme autochtones lors de ce recensement. La décision de la Cour fédérale peut potentiellement toucher la moitié de cette communauté.

Or, à Québec, le gouvernement rappelait mercredi que le recensement identifie des gens qui « se sentent Métis. Mais selon les critères juridiques, il n’y a pas de peuple métis au Québec comme il y en a au Manitoba », note Antonine Yaccarini, attachée de presse de la ministre déléguée aux Affaires autochtones, Elizabeth Larouche.

« Il y a, dans la province, des gens qui sont d’ascendance mixte, qui ont des ancêtres autochtones plus ou moins rapprochés, qui ont le droit de célébrer leurs origines et de s’associer entre eux. Par contre, on ne les considère pas comme une nation avec des droits particuliers, contrairement à d’autres communautés métisses ailleurs au Canada », dit Mme Yaccarini.

Le jugement de la Cour fédérale ne changera rien à cette situation. La Cour établit certes que la responsabilité d’offrir des programmes et des services aux Métis incombe désormais au gouvernement fédéral (ce qu’Ottawa niait depuis l’arrivée au pouvoir des conservateurs de Brian Mulroney, laissant aux provinces le soin d’agir), mais les paramètres de la définition de ce qu’est un Métis demeurent ceux déterminés par la Cour suprême en 2003.

Qui est Métis?

Dans l’arrêt Powley, la Cour suprême énumère trois conditions à remplir pour que les Métis puissent faire valoir leurs droits. Il faut d’abord que le demandeur s’identifie depuis longtemps comme un membre de la communauté métisse (et que celle-ci le reconnaisse). Il doit ensuite faire la preuve de l’existence de liens ancestraux avec une communauté métisse historique. Finalement, il doit démontrer que ses ancêtres appartenaient, par naissance, adoption ou autrement, à la communauté métisse historique.

« Le jugement de la Cour fédérale est surtout un rappel à l’ordre lancé au gouvernement canadien, dit René Tremblay, vice-président de la communauté métisse du Domaine du Roy et de la Seigneurie de Mingan, qui regroupe près de 6000 Métis entre Charlevoix, le Saguenay et la Côte-Nord. Il vient rappeler que le fédéral avait abandonné ses responsabilités envers les Métis, ce qui nous a laissés dans un no man’s land assez particulier, surtout au Québec. »

M. Tremblay estime donc que la nouvelle est bonne sur le fond. Mais le jugement ne règle pas le principal défi des Métis du Québec, ajoute-t-il. « C’est beau de dire que les Métis auront accès aux mêmes programmes d’aide que tous les Indiens [santé, logement, etc.]. Mais si nous ne sommes pas reconnus en tant que Métis, ça ne change rien, nous n’aurons pas davantage accès à ces services. C’est là le défi. »

Selon M. Tremblay, les relations entre les Métis et le gouvernement québécois sont « catastrophiques. On nie complètement notre existence. Le profil des nations autochtones du Québec affiché sur le site du Secrétariat des affaires autochtones ne mentionne même pas notre nom. Nous n’existons pas à leurs yeux. »

La décision clarifie donc à son avis « un peu les affaires. Nous avons maintenant une porte où aller frapper pour nous faire entendre. » La Nation Métis Québec se dit pour sa part « prête à négocier avec le gouvernement ».

Le gouvernement fédéral a indiqué mardi qu’il étudiait le jugement et la réponse à lui apporter. Plusieurs s’attendent à ce qu’il le porte en appel, vu les impacts qu’il peut signifier.

source; http://www.ledevoir.com/politique/canad ... ste-entier

-
Saguingoira
Membre
 
Messages: 1760
Inscrit le: 2007-06-02, 23:27

Re: Carte Métis

Messagepar Saguingoira » 2013-06-09, 20:25

Qui est Métis?


On en revient toujours à la même question, parce que c'est exactement ca le problème.


Cela nous ramène aux définitions de base des communautés métisses:
1) être d'ascendance mixte;
2) se déclarer Métis;
3) faire partie d'une communauté métisse.
Ces critères sont suffisants. Il vous faudrait quoi de plus?


2) se déclarer Métis
Balise beaucoup de large.

A+
Saguingoira
Membre
 
Messages: 1760
Inscrit le: 2007-06-02, 23:27

Re: Carte Métis

Messagepar Saguingoira » 2013-06-09, 20:30

Le recensement 2006 indique que près de 28 000 Métis vivent au Québec. Cela représente 7 % des 390 000 Métis recensés au Canada, dont 90 % vivent dans les provinces de l’Ouest et en Ontario.

Or, à Québec, le gouvernement rappelait mercredi que le recensement identifie des gens qui « se sentent Métis. Mais selon les critères juridiques, il n’y a pas de peuple métis au Québec comme il y en a au Manitoba », note Antonine Yaccarini, attachée de presse de la ministre déléguée aux Affaires autochtones, Elizabeth Larouche.

-
Saguingoira
Membre
 
Messages: 1760
Inscrit le: 2007-06-02, 23:27

Re: Carte Métis

Messagepar Saguingoira » 2013-06-09, 20:57

« Le jugement de la Cour fédérale est surtout un rappel à l’ordre lancé au gouvernement canadien, dit René Tremblay, vice-président de la communauté métisse du Domaine du Roy et de la Seigneurie de Mingan, qui regroupe près de 6000 Métis entre Charlevoix, le Saguenay et la Côte-Nord. Il vient rappeler que le fédéral avait abandonné ses responsabilités envers les Métis, ce qui nous a laissés dans un no man’s land assez particulier, surtout au Québec. »

Oui, on les connait bien leurs présumés métis;

viewtopic.php?f=17&t=8707
2. Laurentine Brassard marié a Maurice Tremblay (MICMAC)
3. Bilodeau Marie (Algonquienne) marié a Napoléon Brassard
4. Bilodeau Ferdinand (Algonquin) marié a Émilienne Brisson
5. Bilodeau Joseph (Algonquin) marié a Césarine Perron
6. Tremblay Julienne (Algonquienne) marié a Pierre Bilodeau
7. Tremblay Louis (Algonquin) marié a Dorothée Brisson
8. Tremblay Michel-David (Algonquin) marié a Marie Demeule (Algonquienne)
9. Tremblay Guillaume (Algonquien) marie a Marie-Jeanne Glinel
10. Morel Francoise (Algonquienne) marié a Louis Trembay 19-6-1706
11.Pelletier Catherine Marié a Guillaume Morel 30-10-1679


Une vrai joke.
Et ca veut être cru sur simple parole.
Mais il faut pas le dire, vaut mieux le cacher sinon... :evil:
Soit belle, gentille et ferme ta geule.
Qui prennent le monde pour des caves c'est pas grave les contribuables vont payer, il sont là pour ca.
-
Saguingoira
Membre
 
Messages: 1760
Inscrit le: 2007-06-02, 23:27

Re: Carte Métis

Messagepar Saguingoira » 2013-06-09, 21:08

Malheureusement pour eux, j'suis une femme qui vie bien de son temps.
Et elle préfère j'suis belle, j'suis fine, j'suis capable.

8)
̎ Faites de la généalogie pour faire de la généalogie, s'il a lieu, les surprises s'offriront à vous d'elles mêmes ̎.
Saguingoira
Membre
 
Messages: 1760
Inscrit le: 2007-06-02, 23:27

Re: Carte Métis

Messagepar MarcoDavi » 2013-06-09, 21:16

C'est précisément pour cela qui faut des balises plus arbitraire, sélective ou dite le avec le mot que vous voulez. Si les vrai Métis du Québec que vous dites être, veulent vraiment une reconnaissance pour la vrai cause, et être prit au sérieux, ils n'auront pas le chois de passer par cette étape. Car sinon, n'importe qui est n'importe qui, et à ce titre, il ni a que les schizophrènes qui s'identifie à toute les sauces.


Quelle étape? Quelle définition?
Vous dites qu'il faut être plus restrictif et plus arbitraire.....mais vous ne donnez aucune définition du "vrai" Métis québécois selon vous.
Alors je vous repose la question: qu'est-ce qu'un "vrai" Métis québécois selon vous? Quels en sont les (vos) critères?

Se peut-il que vous vous basiez uniquement sur l'exemple des Métis de l'Ouest? Cela semble être le cas. Pourtant, les Métis québécois ne sont pas les Métis de l'Ouest, leur histoire comme leur définition sont différentes.

Désolé Marco, je sais que vous trouverez cela offensant, mais plus je vous lis, plus vous me laisser croire qu'en réalité vous êtes beaucoup plus des présumés-métis que des Métis. Surtout pour couper court à la réalité que vous ne voulez pas étaler pour mieux les cacher bien loin et faire semblant qui ne sont pas là, supposément banal. Quand même bizarre, que les présumés métis veulent être cru sur parole, mais mettent constamment les parole des autres en doute, alors que les faits son sous leurs yeux.
Les présumés métis serait-il tous aveugle?
Ou jouerait plutôt tous au aveugle volontaire ?


Moi je ne demande pas à être cru. Je désire seulement rendre la dignité à ceux qui se sentent Autochtones et qui le sont de culture et de sang, mais qui sont rejetés par les gouvernements et par les Premières Nations. Je n'ai aucun avantage personnel à tirer d'une quelconque reconnaissance par les gouvernements. Mais je tiens à le faire pour les générations qui me suivront. Puis pour mes futurs enfants, afin qu'ils puissent vivre leur autochtonisme librement, sans préjugés, et surtout sans jamais grandir avec cet âcre sentiment de ne pas comprendre s'ils sont Indiens ou s'ils sont blancs, ce que j'ai vécu enfant et adolescent, comme mon père l'a vécu, comme mes frères, cousins et cousines l'ont vécu, jusqu'à ce qu'un jour je rencontre les communautés métisses que vous condamnez toutes, ce qui pourtant fut un moment fort important dans ma vie.
C'est quand même incroyable que vous et d'autres personnes vous osiez mettre tant de bâtons dans les roues de gens métissés qui crient à leur reconnaissance et au respect de leur dignité en ce qui concerne leur culture et leurs racines ethniques. Feriez-vous la même chose envers une personne qui affirme son appartenance haïtienne pour avoir des ancêtres Haïtiens? Le feriez-vous avec un descendant de générations sino-européennes? Le feriez-vous avec une personne qui à l'âge adulte décide de son identité sexuelle?
Probablement que non, à moins d'être fasciste.
Alors pourquoi êtes vous si dure en ce qui concerne les Québécois d'ascendance mixte qui veulent vivre leur autochtonisme? Pourquoi tant d'hystérie et d'injustice sociale voire humaine envers eux?


Vos propos ressemblent étrangement à ceux d'Anglos anti-Québécois. Ce sont les mêmes propos où ceux-ci disent également que les Québécois n'ont aucune légitimité, aucune crédibilité, qu'ils ne sont pas une vraie nation, qu'ils sont "sans histoire", qu'ils ne doivent pas être reconnus comme étant distincts, etc.
Cette même rhétorique négationniste envers les Québécois, vous l'utilisez envers ce que vous prétendez être "des prétendus Métis", en vous référant probablement aux Métis de l'Ouest.

Jusqu'à ce jour, je ne peux que vous dire Merci d'avoir enfin avoué qu'au Québec, il ni a pas plus de réel cause Métis que de Communauté métisse.


Je n'ai jamais dit cela.

Beaucoup de beau parleur sont passé ici, en disant penser qu'ils avaient la clé pour améliorer et faire bouger les choses. Mais rien avance et toujours le même résultat au même point mort. Que de belle parole et belle promesse, de grande idée, de grand espoir tout comme nos élus politique, milieu que j'ai quitté y il a dix-sept ans sans peine.


Madame, la reconnaissance d'un peuple opprimé par un pouvoir si expérimenté et si salaud qu'est le pouvoir british puis anglais, ne s'est jamais fait en quelques années. Ce sont des luttes centenaires, hélas.

Oui il y a des gens qui fabulent et qui ont fait croire à n'importe quoi.
Mais de l'autre côté il y a aussi des gens bien intentionnés qui, tout comme moi, cherchent à redonner la dignité à notre descendance. Je suis souvent en désaccord avec ces gens pour emprunter la et que la voie juridique. Mais malgré mon désaccord avec eux, j'ai beaucoup de respect pour leur lutte et leur humanisme.

Si l'on me demande ce que personnellement je voudrais que les gouvernements fassent pour les Métis, pour les Indiens hors-réserves et pour tous ceux d'ascendance mixte qui se sentent culturellement comme tels, je dirais simplement: le respect de la culture et sa reconnaissance (dans la société comme dans les institutions).
Pour le reste, je l'ai toujours dit, tout autre développement ne peut et ne doit naître que de nos mains.
Puis vous Sylvie, vous êtes quoi, ou que vous déclarez-vous être? Métisse? Amérindienne? Blanche?

Tous les Autochtones du Canada sommes les grands damnés de notre histoire.
Nous les Métis québécois sommes le résultat génétique et culturel d'une incroyable loterie, dans laquelle loterie nos ancêtres furent les survivants d'un génocide ethnique puis culturel.
Derrière le regard de chaque Autochtone québécois se cache toute cette histoire de génocides, mais aussi de survie et de vie.

Nous ne sommes pas morts.
Ils, les gouvernements, n'ont pas réussi.
Et notre feu est plus vivant que jamais.
Vous devrez vous y faire.
Ne jamais accepter la facilité et la résignation
MarcoDavi
Membre
 
Messages: 24
Inscrit le: 2013-05-20, 11:14

Re: Carte Métis

Messagepar MarcoDavi » 2013-06-09, 21:22

On en revient toujours à la même question, parce que c'est exactement ca le problème.


Cela nous ramène aux définitions de base des communautés métisses:
1) être d'ascendance mixte;
2) se déclarer Métis;
3) faire partie d'une communauté métisse.
Ces critères sont suffisants. Il vous faudrait quoi de plus?



2) se déclarer Métis
Balise beaucoup de large.

A+


Sylvie.....on parle des 3 critères mis inconditionnellement ensemble.
Il ne faut pas répondre à l'un des 3 critères mais bien aux 3.
Ne jamais accepter la facilité et la résignation
MarcoDavi
Membre
 
Messages: 24
Inscrit le: 2013-05-20, 11:14

Re: Carte Métis

Messagepar MarcoDavi » 2013-06-09, 21:30

Or, à Québec, le gouvernement rappelait mercredi que le recensement identifie des gens qui « se sentent Métis. Mais selon les critères juridiques, il n’y a pas de peuple métis au Québec comme il y en a au Manitoba », note Antonine Yaccarini, attachée de presse de la ministre déléguée aux Affaires autochtones, Elizabeth Larouche.


Effectivement car leur histoire diffère.
Mais qu'est-ce que c'est que cette manie d'utiliser les Métis de l'Ouest comme seul référant?

Il est d'ailleurs assez logique que les Métis de l'Ouest aient une histoire différente de la nôtre.
Mais se servir de la définition des Métis de l'Ouest pour nier l'existence des Métis du Québec avec leur propre réalité et histoire, relève du sophisme primaire.

Peut-être est-ce d'ailleurs une autre erreur de certains leaders métis du Québec de chercher tellement le rapprochement avec les Métis de l'Ouest.
Je l'ai toujours pensé: cela ne va pas nous servir au niveau stratégique, mais possiblement nous nuire. Puisqu'en s'accolant avec les Métis de l'Ouest, certains leaders métis du Québec ont peut-être voulu ou tenté de fondre voire confondre l'histoire des Métis du Québec avec ceux de l'Ouest, ce que la Cour comme les gouvernements ne reconnaissent pas.
Erreur stratégique; une parmi tant d'autres hélas.
Ne jamais accepter la facilité et la résignation
MarcoDavi
Membre
 
Messages: 24
Inscrit le: 2013-05-20, 11:14

Re: Carte Métis

Messagepar Saguingoira » 2013-06-10, 09:03

Bonjour,

Jusqu'à ce jour, je ne peux que vous dire Merci d'avoir enfin avoué qu'au Québec, il ni a pas plus de réel cause Métis que de Communauté métisse.

Je n'ai jamais dit cela.

Et pourtant vous le faite très bien.

Métis de l'Ouest histoire différente.

Et oui, différente et reconnue.

C'est quand même incroyable que vous et d'autres personnes vous osiez mettre tant de bâtons dans les roues de gens métissés.

C'est quand même incroyable que vous et d'autres personnes vous osiez vous prétendre être Métis alors que vous ne faites pas la différence entre Métis et gens métissés. De plus, il ni a pas 6200 réel Métis au Québec, c'est impossible point à la ligne.

Vos propos ressemblent étrangement à ceux d'Anglos anti-Québécois. Ce sont les mêmes propos où ceux-ci disent également que les Québécois n'ont aucune légitimité, aucune crédibilité, qu'ils ne sont pas une vraie nation, qu'ils sont "sans histoire", qu'ils ne doivent pas être reconnus comme étant distincts, etc.
………….et si salaud qu'est le pouvoir british puis anglais,……….

Tout est là, vous êtes beaucoup plus que ne voulez l'avoué un Québécois séparatiste que Métis. Bienvenue sur la planète, cette bonne vielle Terre. Aucun problème avec ca, vous en avez le droit.

Alors pourquoi êtes vous si dure en ce qui concerne les Québécois d'ascendance mixte qui veulent vivre leur autochtonisme? Pourquoi tant d'hystérie et d'injustice sociale voire humaine envers eux?

Alors pourquoi êtes vous si dure en ce qui concerne les Québécois d'ascendance mixte, qui amènent contraire de vos ouï-dire avec preuve de fraude à l'appuie? Pourquoi tant d'hystérie et d'injustice sociale voire humaine envers eux et surtout moi même?

Ben oui! C'est vrai j'ai oublié. C'est le propre des discussions à caractère politique que de tenter de questionner voire de s'en prendre aux propos de l'autre.

Moi je ne demande pas à être cru. Je désire seulement rendre la dignité à ceux qui se sentent Autochtones …….
Oui il y a des gens qui fabulent et qui ont fait croire à n'importe quoi.

Ce sentir Métis ne fait pas d'un individu un Métis/Autochtone.

Avoir un ancêtre Amérindien sur plus de 4095 ancêtres et ce même en enlevant les implexes ne fait pas d'un individu un Autochtone.

Vous devrez vous y faire.


:D
̎ Faites de la généalogie pour faire de la généalogie, s'il a lieu, les surprises s'offriront à vous d'elles mêmes ̎.
Saguingoira
Membre
 
Messages: 1760
Inscrit le: 2007-06-02, 23:27

Re: Carte Métis

Messagepar Saguingoira » 2013-06-10, 09:38

D'accord Marco, passons maintenant aux choses sérieuse.

Quels sont vos ascendances interethniques souche ?


-
Saguingoira
Membre
 
Messages: 1760
Inscrit le: 2007-06-02, 23:27

Re: Carte Métis

Messagepar Saguingoira » 2013-06-10, 21:31

Bonjour Marco,

Je ne suis nullement surprise de l'absence de réponse de votre part concernant vos ascendances mixtes, c'est exactement ce à quoi je m'attendais.

Selon vous, avoir reconnaissance Métis pour retrouver dignité.
Malheureusement, aucun bout de papier sur lequel serait inscrit le titre Métis ne pourra vous redonnez dignité, mais bien au contraire. La seule et unique chose que ceci vous apportera sera une étiquette de plus auprès des autorités que vous semblez tant détesté. Ne vous redonnera pas dignité et encore moins à nos ancêtres Autochtones, car c'est tout simplement à cause de cette même étiquette promettant dignité qui les a tant fait souffrir.

Dans mon livre à moi, beauté, confiance en soi et dignité, ca se joue entre nos deux oreilles et notre propre regard. Si vous avez une mauvaise perception de vous-même, elle se reflètera forcément sur la perception et regard des gens de votre entourage.

Tout vos beau écrits sur ce forum ne révèle aucune réel cause Métis, mais que l'envie de changer le monde, qui ne demande aucunement de reconnaissance ethnique, car tous un jour ou l'autre nous éprouvons profondément ce désire.

Bonne vie Marco, je vous souhait de trouver tranquillité et bonheur en vous. Gardez le :) ca aide.

-
Saguingoira
Membre
 
Messages: 1760
Inscrit le: 2007-06-02, 23:27

Re: Carte Métis

Messagepar MarcoDavi » 2013-06-11, 00:04

Madame Sylvie, pour qui vous vous prenez pour traiter les gens avec autant de mépris et de condescendance?
Vous croyez réellement qu'avec moi vous pouvez utiliser vos sophismes stupides du genre "si tu ne réponds pas à mes questions c'est alors que tu as tort"?
Je vous conseille de retourner à l'école si vous pensez pouvoir discuter avec moi avec de tels sophismes primaires.

Je n'ai pas à étaler publiquement toute mon ascendance seulement parce que vous me le demandez. Vous qui par ailleurs n'a jamais répondu à ma question toute simple: êtes-vous Métisse, Amérindienne ou non-Autochtone...

Pour votre information, je suis d'ascendance mixte de plusieurs lignées, ma culture et mon éducation ont été également en bonne partie autochtone. Je le tiens du côté paternel. À titre d'exemple, ma mère est d'ascendance mixte, mais je m'en fous largement car ma mère s'est toujours considérée comme une blanche non-autochtone et ne nous a transmis aucune valeur ni culture autochtone, culture qu'elle n'avait pas elle-même, ni les générations d'avant. C'est pour cette raison que je ne le mentionne jamais lorsque je parle de mon autochtonisme, et que je me considère autochtone que de par mon père, dont la généalogie et l'histoire est fortement imprégnée par l'autochtonisme.

Alors que vous tentiez de me diffamer et de diffamer mon identité par pur mesquinerie c'est votre problème. De mon côté, le jour où je vous croiserai dans un rassemblement autochtone, si vous avez des amitiés autochtones et que vous les fréquentez, il me fera plaisir de vous mettre mon arbre généalogique sous le nez et de rappeler à tout le monde présent, dont souvent plusieurs sont parents proches ou lointains avec moi, vos propos méprisants et diffamateurs qui remettent en doute sans fondements mon identité et ma culture, et du coup la leur.
Malheureusement, aucun bout de papier sur lequel serait inscrit le titre Métis ne pourra vous redonnez dignité, mais bien au contraire.


Autre déformation. Je n'ai jamais parlé de "bout de papier" avec "le titre Métis". Vous inventez une autre fois votre propre discours réducteur et mesquin.

Dans mon livre à moi, beauté, confiance en soi et dignité, ca se joue entre nos deux oreilles et notre propre regard. Si vous avez une mauvaise perception de vous-même, elle se reflètera forcément sur la perception et regard des gens de votre entourage.


Vous n'avez pas compris: je n'ai pas de mauvaise perception de moi-même mais bien de vous.
Si vous aviez prit la peine de lire et de comprendre ce que j'ai écrit avant de commenter et de vous adonner à la diffamation, vous sauriez que j'ai toujours dit que personnellement je n'ai rien à faire de la reconnaissance de ce que je suis par les gouvernements et par la Cour. Dans presque tous mes messages je rappelle comment il est important que les Autochtones prennent garde à sans cesse demander l'approbation des gouvernements pour savoir s'ils sont ou ne sont pas.
Alors soit que vous êtes de mauvaise foi, ou soit vous ne savez pas lire et comprendre un texte.

Tout vos beau écrits sur ce forum ne révèle aucune réel cause Métis, mais que l'envie de changer le monde, qui ne demande aucunement de reconnaissance ethnique, car tous un jour ou l'autre nous éprouvons profondément ce désire.


Encore une fois que de la condescendance, voire de l'imbécilité pure. Vous ne connaissez ni mon âge, ni mon parcours académique ni professionnel....mais vous affirmez que je suis dans ma phase juveno-intellectuelle de vouloir changer le monde.
Faut le faire.

J'ai été un participant de ce forum pendant plusieurs années, bien que j'aie perdu mes identifiants ainsi que l'adresse courriel qui était associée à mon compte. Je me souviens des discussions intelligentes et des débats politiques, parfois houleux mais constructifs, que j'ai eus avec d'autres participants que je connais et que je respecte. C'était malheureusement une autre époque.
Et c'est la première fois sur ce forum que je réponds à quelqu'un avec une diminution du respect que j'accorde habituellement à tout être. Je tiens à m'en excuser auprès de tous les autres participants du forum, ainsi qu'à M.Jolicoeur.

Mais lorsque je vois de l'injustice, et de la diffamation mesquine, j'ai tendance à perdre mon calme.
Il y a des gens qui ont participé à ce forum, et qui se sont fait trainer dans la boue, par des personnes mesquines comme vous.
De ces gens, certains sont des amis. Je pense entre autres à une personne que j'aime beaucoup, probablement la personne la plus gentille que je connaisse; une personne qui n'a jamais rabaissé ni critiqué les autres; une personne fort brillante et éduquée et qui a contribué et qui contribue toujours à l'avancement des Autochtones. Or, cette personne a été littéralement "massacrée" par quelques personnes mesquines du présent forum. Je ne comprendrai jamais pourquoi, puisque cette personne est tellement douce et positive, et surtout CONSTRUIT les choses, au lieu de perdre son temps à détruire les gens et leurs efforts.
Pure jalousie envers cette belle personne qui réussit tout ce qu'elle touche? Jalousie envers sa philanthropie? Possible. Mais une chose que je sais, c'est que des gens comme vous sont venus sur ce forum remettre son identité autochtone en doute. Des gens pauvres d'esprit et idiots de leurs propos comme de leurs personnes, se sont moqués d'elle. Or, pour connaître cette personne et un peu de l'histoire de sa famille et de son ascendance, je sais bien qu'elle est Autochtone. Et surtout, je sais qu'elle est culturellement et de coeur davantage autochtone que tous ceux et celles qui l'ont descendu par pure mesquinerie.

Ceci étant, devant votre condescendance et votre mépris envers les Autochtones du Québec, personnellement je n'interagirai plus avec vous. Si vous n'aviez diffamé que ma simple personne je passerais l'éponge, bien que cela démontre le peu de crédibilité de vos propos. Mais d'avoir diffamé "toutes" les organisations métisses et autochtones comme vous le reconnaissez, et "leurs membres" comme vous dites, fait de vous un interlocuteur qui ne vaut pas la peine qu'on s'y attarde.

Vraiment quelqu'un ou quelque chose d'autochtone doit bien vous avoir blessé dans le passé, pour jeter toute votre hargne sur les gens ainsi.

Vous êtes peut-être généalogiste, mais côté humain vous ne l'avez pas pantoute, ce qui vous isolera des Autochtones.

Par ailleurs, vous n'avez même pas été capable de donner votre définition de ce qui selon vous est un Métis Québécois.
Ah c'est vrai...selon vous il n'y a AUCUN Métis québécois.
C'est à vous à qui l'on doit souhaiter bonne chance, vous en avez besoin.
Ne jamais accepter la facilité et la résignation
MarcoDavi
Membre
 
Messages: 24
Inscrit le: 2013-05-20, 11:14

Re: Carte Métis

Messagepar Saguingoira » 2013-06-11, 13:22

Madame Sylvie, pour qui vous vous prenez pour traiter les gens avec autant de mépris et de condescendance?
Vous croyez réellement qu'avec moi vous pouvez utiliser vos sophismes stupides du genre "si tu ne réponds pas à mes questions c'est alors que tu as tort"?
Je vous conseille de retourner à l'école si vous pensez pouvoir discuter avec moi avec de tels sophismes primaires.

Monsieur Marco, croyez vous réellement que vos menaces de peur à peine voilées en diffamation et agression violante contre ma personne en l'occurrence une femme et pour me réduire au silence et vous en prendre ainsi à moi pour me discréditer et cacher la vérité, ont vraiment une emprise sur moi. Détrompe toi pauvre mec, t'es pas la première tête enflée ici à tenter le coup. (Ceci est ma première et réel attaque personnel que je vous fais dans ce fil de discutions, contrairement à vous).

Même chanson de médiocrité et projection que tous vos prédécesseurs présumés métis de ce forum. Aucun de vos discours ne révèle une véritable cause pour les VRAI MÉTIS du Québec. Et tout comme eux, à chaque fois qu'une personne dit le contraire de vous, vous tentez à leurs réputations volontairement à l'aide procès d'intension par manque d'arguments et manque de respect en traitant ces gens de méprisant et de condescendant etc.

devant votre condescendance et votre mépris envers les Autochtones du Québec

Ben oui c'est certain, j'imagine que c'est pour ca que j'ai été une des rares à amené sur ce forum de l'information les concernant et pour eux. Mais étant donné que la présence de véritable Autochtone sur ce forum est plus que rarissime à cause des présumés métis, il semble que cette documentation soit passé inaperçu. Pourtant les chiffres de consultations et Merci en prublic comme en privé et ce tant par les gens que par les responsables du site affichent le contraire.

Autre déformation. Je n'ai jamais parlé de "bout de papier" avec "le titre Métis". Vous inventez une autre fois votre propre discours réducteur et mesquin.

Obtenir reconnaissance officiel laisse trace écrite.

Je n'ai pas à étaler publiquement toute mon ascendance seulement parce que vous me le demandez. Vous qui par ailleurs n'a jamais répondu à ma question toute simple: êtes-vous Métisse, Amérindienne ou non-Autochtone...

Je ne vous ai pas demandé toute votre ascendance détaillée, mais bien que les souches mixtes. Retracer votre arbre généalogique je suis capable de le faire sans information de votre part et ainsi que de retracer plus encore sur vous que vous pourriez le croire.

J'ai été un participant de ce forum pendant plusieurs années,…
Par ailleurs, vous n'avez même pas été capable de donner votre définition de ce qui selon vous est un Métis Québécois.
Ah c'est vrai...selon vous il n'y a AUCUN Métis québécois.

WOW ! :?: :?: :?: :?: :?: :?: :?: :?: :?: :?: :?: :?: :?: :?: :?: :?: :?: :?:
Dans ce cas, c'est plutôt à moi de vous conseillé de retourner à l'école, et de vous retourné votre propre condescendance, soit que vous êtes de mauvaise foi, ou soit vous ne savez pas lire et comprenez ce que vous voulez. Pour ma part, je fais des fautes d'orthographe mais je sais lire. Lâchez le diagonale pauvre con. (Ceci est ma deuxième et réel attaque personnel que je vous fais dans ce fil de discutions, contrairement à vous).

………..Il y a des gens qui ont participé à ce forum, et qui se sont fait trainer dans la boue………

C'est gens n'ont jamais eu besoin de personne pour ce faire et ce bien avant mon arrivé ici. Un seul m'as écrit un tel message en privé en quittant le forum et c'est la réponse qu'il a reçu.

Par votre dernier message de frustré et completement hystérique, que vous m'adressez encore une fois en procès d'intention gratuit et attaque personnel, prouve aux yeux des lectures à quel point que les présumés métis sont pret à tomber bien bas en prouvant involontairement que non pas les VRAI MÉTIS/Autochtones du Québec, mais bien que les présumés métis des toutes aussi dite présumés communauté métisse ne sont qu'en faites que des manipulateurs par transfère, opportuniste, usurpeurs d'identité et anticonformistes.

Pour ma part, ceci met fin à cette conversation à sens unique et stérile qui une fois de plus, ne nous apprend rien de nouveau sur les lamentations faussé habituel qui en soit semble être la seule démonstration réel de la culture distincte des présumés et faux métis du Québec.


Ce sentir Métis ne fait pas d'un individu un réel Métis/Autochtone.

Avoir un ancêtre Amérindien lointain sur plus de 4095 ascendants et ce même en enlevant les implexes ne fait pas d'un individu un Autochtone.



Dignité, non ! il faut vraiment pas en avoir pour se mentir ainsi.

:vomi: -
Saguingoira
Membre
 
Messages: 1760
Inscrit le: 2007-06-02, 23:27

PrécédentSuivant

Retour vers Droits

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité