Carte Métis

Quels sont les droits des autochtones?

Carte Métis

Messagepar Stevend » 2013-06-06, 19:31

Bonjours, J aimerais avoir des réponses a mais question :) j'ai beau faire plein de recherche sur le net mes rien de concrets alors j’espère trouver ici des gens qui pourrons me dire la vérité

Nouvellement moi et ma famille avons été approcher par des gens ( des feseux de carte métis) cela nous coûtais 300 dollars j'étais très septique, on n'a fait faire notre arbre généalogique et nous avons des descendances du coté de mon arrière grand mère alors toute ma famille a payer pour sa et moi inclus mais je suis très inquiet et le toute a l'air tres floue ten qu'a nos d'abstention d’impôt la taxe, et les droit de chasse et pêche , a ce qui parais nous aurions le droit a tout sa et le gouvernement na rien a dire .... je suis très septique si quelqu'un peu m'aider sa serais très apprécier merci !!!
Stevend
 

Re: Carte Métis

Messagepar franbicha » 2013-06-06, 22:19

Bonsoir,

Pour avoir l'heure juste appel a

Alliance autochtone du Québec

Bureau provincial (Siège social)
21, rue Brodeur
Gatineau (Québec)
J8Y 2P6
Tél.: 819-770-7763
Télécopieur: 819-770-6070
Information générale : info@aaqnaq.com

Heures d'ouverture : du lundi au vendredi, de 8h à 16h.
http://www.aaqnaq.com/fr/index.cfm

Françoise Charel
franbicha
Membre
 
Messages: 384
Inscrit le: 2005-03-23, 10:09

Re: Carte Métis

Messagepar MarcoDavi » 2013-06-06, 23:18

Bonjour Stevend,

selon ce que vous rapportez, cela semble être une fraude faite sur le dos de la cause des Métis du Québec (prenant pour acquis que vous vivez au Québec).

nos d'abstention d’impôt la taxe, et les droit de chasse et pêche , a ce qui parais nous aurions le droit a tout sa et le gouvernement na rien a dire .... je suis très septique si quelqu'un peu m'aider sa serais très apprécier merci


C'est faux.
Nous n'avons pas ces droits et exemptions.
Et oui le gouvernement a son mot à dire, si bien qu'il pourra vous arrêter et/ou vous traduire en justice si vous tentez de vous soustraire à ces obligations et lois.

Ceci dit, pour le bien de tous et afin que nous puissions en savoir davantage, pourriez-vous nous indiquer le nom de la prétendue organisation métisse et la ou les personnes qui vous ont vendu ces "cartes Métis"?
Ne jamais accepter la facilité et la résignation
MarcoDavi
Membre
 
Messages: 24
Inscrit le: 2013-05-20, 11:14

Re: Carte Métis

Messagepar Saguingoira » 2013-06-07, 11:12

Stevend a écrit:Bonjours, J aimerais avoir des réponses a mais question :) j'ai beau faire plein de recherche sur le net mes rien de concrets alors j’espère trouver ici des gens qui pourrons me dire la vérité

Nouvellement moi et ma famille avons été approcher par des gens ( des feseux de carte métis) cela nous coûtais 300 dollars j'étais très septique, on n'a fait faire notre arbre généalogique et nous avons des descendances du coté de mon arrière grand mère alors toute ma famille a payer pour sa et moi inclus mais je suis très inquiet et le toute a l'air tres floue ten qu'a nos d'abstention d’impôt la taxe, et les droit de chasse et pêche , a ce qui parais nous aurions le droit a tout sa et le gouvernement na rien a dire .... je suis très septique si quelqu'un peu m'aider sa serais très apprécier merci !!!


Bonjour Monsieur,

Malheureusement, vous êtes très septique et avez bien raison de l'être et ce à 150%.
Je suis vraiment désolé pour vous. Malgré toutes les précautions et avertissements fait par les généalogistes professionnel, il est de toute évidence que la tromperie de fraude volontaire se poursuit. La grande majorité des gens arrivant sur ce forum sont dans la même situation que vous.

Sachez qu'au Québec aujourd'hui le 7 juin 2013, aucune des dite présumées communautés se disant métisse n'est reconnue par aucun Gouvernement. Par conséquence, rien de ce qu'ils préconisent abusément et aucun document que ce soit une carte de membre, un prétendu certificat métis et même régulièrement leurs travaux généalogiques qu'ils vous offrent n'a de réel valeur.

Je vous suggère fortement d'exiger remboursement et de porter plainte à la police à la fois contre l'individu et la prétendue communauté. Par contre, pour vous donné plus de poids dans votre démarche, il serait préférable de validé par vous-même ou faire certifier par un professionnel Agréé, les travaux généalogique que vous avez reçu.
Vous trouverez les listes des professionnels à ces adresses;
Généalogistes de filiation agréés (GFA) http://federationgenealogie.qc.ca/index ... 15&lang=fr

Généalogiste recherchistes Agréés (GRA) http://federationgenealogie.qc.ca/index ... 16&lang=fr

Maîtres généalogiste agréés (MGA) http://federationgenealogie.qc.ca/index ... 15&lang=fr

Car la majorité du temps ces prétendu travaux sont inexacte par des erreurs de filiation volontaire ou non et par l'attribution d'origine Autochtone abusive et frauduleuse sans aucune preuve à l'appuie. Il faut savoir qu'au Québec, il ni a qu'entre 7 à 10 % des Québécois dit de source qui possèdent une véritable ascendance interethnique Européen et Autochtone, ce n'est vraiment pas beaucoup et ne cautionnent aucunement les soit disant ouï-dire que toutes nos arrière-grand-mères étaient amérindiennes, adoptées, kidnappées, toutes les femmes d'origine inconnue sont des amérindiennes, qu'un homme ayant pratiqué la traite des fourrures et coucher avec une amérindienne fait de lui et sa famille environnante un métis, que vous avez doit de chasser, pêcher et cueillir ou bon vous semble, que votre prétendu certificat métis vous permet d'obtenir une carte verte, pour une résidence et de travail au États-Unis etc. que des mensonge frauduleux, un pur et simple lavage de cerveaux.

Ca prend beaucoup plus et de réel condition que tout ceci. De plus, sachez que de retracer un seul ancêtre Autochtone dans votre arbre généalogique ne fait nullement pas de vous un Métis et encore moins un Autochtone.

Voici ici-bas les onze (11) vrai conditions que ces prétendus communautés se doivent de remplir avant même de penser à demander une reconnaissance et avant d'approcher de prétendu prospect métis et leurs vendent leurs salades. Mais le contraire se produit depuis trop d'années déjà, préférant placer la charrue avant les bœufs.

Référence ;
Les critères expliqué par Forest Stewardship Council FSC Canada
Interprétation du principe 3 (critère 3.1)
Norme boréale nationale (2004)
Rapport du Comité ad hoc d’interprétation de la norme
Le 31 août 2011


Code: Tout sélectionner
Les critères expliqué par [b]Forest Stewardship Council[/b] FSC Canada
Interprétation du principe 3 (critère 3.1)
Norme boréale nationale (2004)
[b]Rapport du Comité ad hoc d’interprétation de la norme
Le 31 août 2011[/b]

1. Une communauté métisse est décrite par la Cour suprême du Canada dans son arrêt Powley1 comme étant un groupe de Métis vivant ensemble dans la même région et partageant un mode de vie commun. La communauté métisse contemporaine doit être la continuité d’une communauté historique.

2 . La communauté n’équivaut pas habituellement à un établissement (par ex. un village, une municipalité ou une ville). Les communautés métisses sont typiquement des entités régionales. Leur étendue géographique peut être assez large (par ex. : dans le jugement Goodon la superficie du territoire était approximativement de 45 000 km2).

3 . Les droits de récolte des Métis peuvent avoir une portée géographique plus vaste que la communauté elle-même. Par exemple, dans R. v. Morin & Daigneault la cour a identifié le territoire de récolte comme étant l’essentiel du nord-ouest de la Saskatchewan (équivalant au Traité no.10).

4 . La communauté métisse contemporaine n’a pas besoin de ressembler exactement à la communauté historique en terme de taille, de localisation ou de mode de vie. La communauté peut s’être dispersée ou relocalisée.

5 . Une communauté métisse ne consiste pas en quelques individus qui ont fait leur arbre généalogique, ont découvert une distante souche autochtone puis ont récemment fondé une société. Une communauté métisse ne représente pas qu’une seule famille.

6 . Une communauté métisse n’est pas simplement un groupe d’individus mais implique une histoire et une culture distincte et des liens de parentés partagés. Si l’histoire, la culture et les liens de parentés partagés d’un individu se rapportent à une Première Nation, alors cet individu n’est pas Métis.

7 . Une communauté métisse peut exister au sein d’une autre communauté. Par exemple, la ville de Winnipeg dans sa forme actuelle s’est bâtie autour d’une ancienne communauté historique métisse. Aujourd’hui, la communauté métisse continue d’exister – en grande partie localisée à Saint-Boniface, Saint-Vital et Saint-Norbert – mais elle est contenue au sein de la ville moderne qu’est devenue Winnipeg.

8 . Il doit y avoir continuité entre une communauté métisse contemporaine et une communauté métisse historique. L’exigence de continuité n’est pas simplement le traçage généalogique d’un individu. La chaîne d’éléments de preuve peut avoir des interruptions, mais doit se poursuivre.

9 . Les communautés métisses historiques peuvent être identifiées dans les registres historiques. Si une communauté métisse ne peut être trouvée facilement aujourd’hui ou dans les archives historiques, il est probable que la communauté métisse : (a) n’a jamais existé en premier lieu ; ou (b) que les membres individuels que la communauté se soient fondus dans l’ensemble de la société québécoise ; ou encore (c) que les membres se soient relocalisés –probablement à l’ouest pour se joindre à d’autres communautés métisses là-bas.

10 . Les tribunaux ont imposé une exigence de temps pour une revendication de droits ancestraux protégés à la section 35 de la Loi constitutionnelle de 1982. Pour les Métis, le tribunal examine la question de « contrôle effectif ». Pour les Indiens, le tribunal cherche à déterminer la date de « contact ». La notion de contrôle effectif implique la détermination de la période à laquelle les colons devenaient si prédominants qu’il se produisait un changement significatif dans le mode de vie des Métis. Le contrôle effectif est généralement une période de temps, et non une date précise (par ex.: 1815-1850 dans le secteur supérieur des Grands Lac). Le but de la détermination de la période est de comprendre le style de vie du groupe autochtone afin que ses pratiques, us et coutumes traditionnels soient protégés. Le contrôle effectif est un fait et s’est établi à différentes périodes dans chaque partie de la province. Pareilles périodes dans les régions du sud-est du Québec seront vraisemblablement plus reculées que dans les parties nord ou ouest de la province.

11 . La Cour suprême du Canada a indiqué que la revendication ne doit pas être récente, signifiant qu’il n’y aura aucun appui pour des revendications métisses qui n’ont été faites que récemment.

À ce jour, aucune démonstration formelle n'a été faite de la présence sur le territoire du Québec de communautés historiques métisses répondant de manière irréprochable aux critères de l'arrêt Powley.

Source; Forest Stewardship Council FSC Canada.


Espérant le tout conforme à la vérité que vous chercher.

Cordialement !
Sylvie Gauthier-Saguingoira (EFG, GRA)
̎ Faites de la généalogie pour faire de la généalogie, s'il a lieu, les surprises s'offriront à vous d'elles mêmes ̎.
Saguingoira
Membre
 
Messages: 1760
Inscrit le: 2007-06-02, 23:27

Re: Carte Métis

Messagepar Saguingoira » 2013-06-07, 11:31

Bonjour Monsieur,

Je serais particulièrement curieuse de savoir qui selon eux, serait vos prétendus ancêtres interethnique de souche Européenne et Autochtone et leurs filiations de votre arbre généalogique.

Si vous le désirez, vous pouvez me les écrire en messagerie privé.

Cordialement !
Sylvie Gauthier-Saguingoira (EFG, GRA)
̎ Faites de la généalogie pour faire de la généalogie, s'il a lieu, les surprises s'offriront à vous d'elles mêmes ̎.
Saguingoira
Membre
 
Messages: 1760
Inscrit le: 2007-06-02, 23:27

Re: Carte Métis

Messagepar Saguingoira » 2013-06-07, 11:44

Pour ceux qui ne voit pas les écrits en couleur,
voici, ici-bas la répétition des critères.


Les critères expliqué par Forest Stewardship Council FSC Canada
Interprétation du principe 3 (critère 3.1)
Norme boréale nationale (2004)
Rapport du Comité ad hoc d’interprétation de la norme
Le 31 août 2011


i. Une communauté métisse est décrite par la Cour suprême du Canada dans son arrêt Powley1 comme étant un groupe de Métis vivant ensemble dans la même région et partageant un mode de vie commun. La communauté métisse contemporaine doit être la continuité d’une communauté historique.

ii. La communauté n’équivaut pas habituellement à un établissement (par ex. un village, une municipalité ou une ville). Les communautés métisses sont typiquement des entités régionales. Leur étendue géographique peut être assez large (par ex. : dans le jugement Goodon la superficie du territoire était approximativement de 45 000 km2).

iii. Les droits de récolte des Métis peuvent avoir une portée géographique plus vaste que la communauté elle-même. Par exemple, dans R. v. Morin & Daigneault la cour a identifié le territoire de récolte comme étant l’essentiel du nord-ouest de la Saskatchewan (équivalant au Traité no.10).

iv. La communauté métisse contemporaine n’a pas besoin de ressembler exactement à la communauté historique en terme de taille, de localisation ou de mode de vie. La communauté peut s’être dispersée ou relocalisée.

v. Une communauté métisse ne consiste pas en quelques individus qui ont fait leur arbre généalogique, ont découvert une distante souche autochtone puis ont récemment fondé une société. Une communauté métisse ne représente pas qu’une seule famille.

vi. Une communauté métisse n’est pas simplement un groupe d’individus mais implique une histoire et une culture distinctes et des liens de parentés partagés. Si l’histoire, la culture et les liens de parentés partagés d’un individu se rapportent à une Première Nation, alors cet individu n’est pas Métis.

vii. Une communauté métisse peut exister au sein d’une autre communauté. Par exemple, la ville de Winnipeg dans sa forme actuelle s’est bâtie autour d’une ancienne communauté historique métisse. Aujourd’hui, la communauté métisse continue d’exister – en grande partie localisée à Saint-Boniface, Saint-Vital et Saint-Norbert – mais elle est contenue au sein de la ville moderne qu’est devenue Winnipeg.

viii. Il doit y avoir continuité entre une communauté métisse contemporaine et une communauté métisse historique. L’exigence de continuité n’est pas simplement le traçage généalogique d’un individu. La chaîne d’éléments de preuve peut avoir des interruptions, mais doit se poursuivre.

ix. Les communautés métisses historiques peuvent être identifiées dans les registres historiques. Si une communauté métisse ne peut être trouvée facilement aujourd’hui ou dans les archives historiques, il est probable que la communauté métisse : (a) n’a jamais existé en premier lieu ; ou (b) que les membres individuels que la communauté se soient fondus dans l’ensemble de la société québécoise ; ou encore (c) que les membres se soient relocalisés –probablement à l’ouest pour se joindre à d’autres communautés métisses là-bas.

x. Les tribunaux ont imposé une exigence de temps pour une revendication de droits ancestraux protégés à la section 35 de la Loi constitutionnelle de 1982. Pour les Métis, le tribunal examine la question de « contrôle effectif ». Pour les Indiens, le tribunal cherche à déterminer la date de « contact ». La notion de contrôle effectif implique la détermination de la période à laquelle les colons devenaient si prédominants qu’il se produisait un changement significatif dans le mode de vie des Métis. Le contrôle effectif est généralement une période de temps, et non une date précise (par ex.: 1815-1850 dans le secteur supérieur des Grands Lac). Le but de la détermination de la période est de comprendre le style de vie du groupe autochtone afin que ses pratiques, us et coutumes traditionnels soient protégés. Le contrôle effectif est un fait et s’est établi à différentes périodes dans chaque partie de la province. Pareilles périodes dans les régions du sud-est du Québec seront vraisemblablement plus reculées que dans les parties nord ou ouest de la province.

xi. La Cour suprême du Canada a indiqué que la revendication ne doit pas être récente, signifiant qu’il n’y aura aucun appui pour des revendications métisses qui n’ont été faites que récemment.

À ce jour, aucune démonstration formelle n'a été faite de la présence sur le territoire du Québec de communautés historiques métisses répondant de manière irréprochable aux critères de l'arrêt Powley.


-
Saguingoira
Membre
 
Messages: 1760
Inscrit le: 2007-06-02, 23:27

Re: Carte Métis

Messagepar MarcoDavi » 2013-06-07, 17:02

Saguingoira, vous dites:

À ce jour, aucune démonstration formelle n'a été faite de la présence sur le territoire du Québec de communautés historiques métisses répondant de manière irréprochable aux critères de l'arrêt Powley.


Pour vous c'est donc acceptable que des juristes en toge, à la solde d'Ottawa, décident qui es Métis au Québec de qui ne l'est pas?

Lorsque le pouvoir fédéral a décidé de mettre en réserve de nos ancêtres et de nos cousins, et de créer la loi paternaliste et discriminatoire sur les Indiens, ce dit pouvoir fédéral s'est-il préoccupé de savoir ce qu'en pensaient les Autochtones du Québec? À ce que je sache non.
Aujourd'hui pourtant, vous voudriez que ce soit ce même pouvoir qui décide une autre fois de notre Avenir? À notre place? Mais pourquoi?

En vertu de quoi devons-nous demander à celui qui nous a tué et dépossédé, si nous sommes, ce que nous sommes?
En vertu de quoi devons-nous lui remettre le droit de décider de notre existence?

Même en demeurant dans cette logique juridico-dictatoriale, nous n'avons rien à faire du Jugement Powley puisque celui-ci est spécifique à certain Métis de l'Ontario et non du Québec.
Certes nos juristes et ceux qui reconnaissent à Ottawa un pouvoir total de décider de notre avenir, soutiennent que le Jugement Powley s'adresse aussi aux Métis du Québec. Malheureusement, depuis les 10 ans de ce jugement auquel ils se sont accrochés telle une bouée de sauvetage, l'existence des Métis du Québec est totalement niée comme vous-même le reconnaissez.

Les critères expliqué par Forest Stewardship Council FSC Canada
Interprétation du principe 3 (critère 3.1)
Norme boréale nationale (2004)
Rapport du Comité ad hoc d’interprétation de la norme
Le 31 août 2011


Il faudrait que nous soyons véritablement perdus pour demander à une entité en partie corporative telle la FSC de nous expliquer si nous sommes Métis ou non.
D'ailleurs, des Métis du Québec en font-ils partie?
Par la négative, pourquoi une autre fois devrions-nous laisser aux autres le soin de nous dire ce que nous sommes?
Ne jamais accepter la facilité et la résignation
MarcoDavi
Membre
 
Messages: 24
Inscrit le: 2013-05-20, 11:14

Re: Carte Métis

Messagepar Saguingoira » 2013-06-07, 19:30

MarcoDavi a écrit:Saguingoira, vous dites:

À ce jour, aucune démonstration formelle n'a été faite de la présence sur le territoire du Québec de communautés historiques métisses répondant de manière irréprochable aux critères de l'arrêt Powley.


Pour vous c'est donc acceptable que des juristes en toge, à la solde d'Ottawa, décident qui es Métis au Québec de qui ne l'est pas? Ca dépend de quel sorte de métis on parle.



Bonjour,

Monsieur, ce n'ai pas moi qui dit mais le rapport. Par contre, oui je suis d'accord car c'est bien un fait, la réalité au Québec aucune des présumés communautés métisses n'est reconnue.

Même quand on applique pour un emploie nous devons démontrer que nous correspondons aux exigences demander.
Quand vous avez besoin d'un médecin, allez-vous voir un garagiste ? NON

Un regroupement de citoyens demande des privilèges et reconnaissances différentes des autres, et bien oui, il ce doit d'avoir des règles à suivre et à respecter.

Es ce normal, d'avoir uniquement sur le territoire du Québec plus de cinquante organisations ce prétendant métisse ? NON

Es ce normal que vos organisations bidon fassent faussement accroire aux gens que toutes leurs grand-mères ont été adoptées, kidnappées et sont amérindienne ? NON

Es ce normal que vos organisations bidon fassent faussement accroire aux gens qu'ils n'ont plus à payer de taxes, d'impôt etc.? NON

Es ce normal que vos organisations bidon fassent faussement accroire aux gens qu'ils ont le droit automatique à la carte vert pour une résidence et un emploie aux États-Unis? NON

Es ce normal que vos organisations bidon fassent faussement accroire aux gens qu'ils ont tous des ancêtres Autochtones ? NON

Es ce normal que vos organisations bidon fassent faussement accroire aux gens qu'ils sont métis s'ils ont un ou des ancêtres ayant pratiqué la traite des fourrures ? NON

Es ce normal que vos organisations bidon fassent faussement accroire aux gens, qu'avec l'arrivé d'un trop grand nombre d'Immigrant, que les Québécois dit de souche, seront tous reconnus comme étant des Autochtones et bientôt auront des terres et des privilèges différent des autres Canadiens ? NON

Es ce normal qu'aussitôt que des prétendu généalogistes tout aussi prétendu expert en généalogie Autochtone de vos organisations bidon remontent une généalogie majoritairement sans preuve et qu'avec le résultat un formulaire l'accompagne pour que les gens deviennent membre de leurs organisations? NON

Es ce normal que les prétendus généalogistes de vos organisations bidon chargent un fort prix et le même pour tout les membres d'une même famille, alors que la généalogie est déjà fait et la même pour tous ? NON

Es ce normal que les nouveaux membres de vos organisations bidon, soient dans l'obligation de venir ici sur ce forum et profité de la générosité des chercheurs en demandant si leurs ancêtres sont véritablement Autochtones et obtenir des documents de preuves qui la majorité du temps n'existe pas ? NON

Es ce normal que vos organisations bidon prétendu métisse fassent faussement croire qu'elles existent officiellement alors que dans toute l'histoire du Canada et du Québec, il n'en a jamais été question concernant le Québec ? NON

Es ce normal que vos organisations bidon fassent tout pour contrer les revendications Autochtone en prétendant y avoir aussi droit alors que leurs entités même sont inexistante ? NON
Avec l'arrivé de ce rapport plus haut mentionné, ceci à mis fin aux abus judicaire répétés de ces prétendue communautés métisse sur le dos des contribuables. En prétendant d'avance avoir des droits et pouvoir alors qu'elles ne sont même pas reconnues.

Avouez Monsieur, qu'il y a là un méchant problème d'intégrité et de crédibilité de la part des vos soit distante communautés métisse.

On pourrait continuité longtemps ainsi. Mais pour ma part, je suis au fait du comment et pourquoi que ces histoires ont commencé en tant que Canadien Français, ayant échoué en vu d'un statut différent des autres demandant des privilèges différents des autres Québécois, se sont simplement tourné vers et pour profiter d'une sonne grise au Québec.

On dit bien Inuits, Autochtone et Métis, mais voilà, aucun groupe d'individu n'a jamais été reconnus spécifiquement Métis au Québec, puisque les métis vont partie intégral des deux autres et que la définition réel d'un métis est issu immédiat de deux parents d'origines ethniques différentes.

Par conséquence, OUI, je trouve normal qu'il y est des règles et conditions exigiez par les autorités face l'obtentions de titre historique et privilège différent des autres Québécois.

Cordialement !
Sylvie
̎ Faites de la généalogie pour faire de la généalogie, s'il a lieu, les surprises s'offriront à vous d'elles mêmes ̎.
Saguingoira
Membre
 
Messages: 1760
Inscrit le: 2007-06-02, 23:27

Re: Carte Métis

Messagepar MarcoDavi » 2013-06-07, 23:29

Sylvie, vous semblez faire preuve d'une certaine frustration envers les communautés métisses.
Votre frustration est probablement fondée et légitime dans plusieurs cas.
Cependant, lorsque vous dites "vos communautés bidon", c'est que vous mettez donc toutes les organisations et tous les regroupements métis dans le même panier. Ce qui serait une erreur.

Un regroupement de citoyens demande des privilèges et reconnaissances différentes des autres, et bien oui, il ce doit d'avoir des règles à suivre et à respecter.


Bien sûr.
C'est toutefois le moyen d'y arriver qui cause problème.
Le problème voyez-vous est que le jour où la Cour Suprême rend un jugement sur les Métis du Québec....alors tous ceux qui s'en remettent à cette institution devront OBÉIR à cet éventuel jugement.
Ce que cela peut et va certainement vouloir dire:
1) plusieurs Métis seront discriminés et rejetés;
2) les RÈGLES que détermineront la Cour Suprême seront alors suivies PEU IMPORTE qu'elles soient justes ou injustes.
Tous doivent reconnaître un géant, mais pas une puce.

Êtes-vous réellement certaine d'ainsi signer un chèque en blanc à la Cour Suprême en disant: faites ce que vous voulez...."nous Métis suivrons les règles de votre jugement, peu importe ce qu'elles seront"
Cela ne fait aucun sens.

Par contre, nous pouvons arriver à nos fins en utilisant l'organe POLITIQUE. Ce que nous ne faisons pas actuellement.
C'est d'ailleurs dans la nature des choses que d'utiliser la politique avant d'utiliser le juridique.
Les décisions du juridique - ultimement la Cour Suprême - auront force de loi, et le jour où la Cour Suprême rend un jugement qui nous est défavorable....alors la classe politique ne bougera jamais plus un petit doigt pour nous tous....ils s'en remettront au jugement de la Cour Suprême.

Y avez-vous donc pensé que si nous nous en remettons à la Cour et que celle-ci rend un jugement qui nous est défavorable nous seront alors totalement cuits?

Nous devons arriver à nos fins via la classe politique, pendant qu'il est encore temps.
Et la seule façon consiste à nous développer économiquement et socialement comme une seule entité, forte, puissante et crédible.
En fait, nous ne devons pas demander pitié à la classe politique: nous devons nous imposer, imposer nos droits et nos ambitions.

Es ce normal que vos organisations bidon fassent faussement accroire aux gens que toutes leurs grand-mères ont été adoptées, kidnappées et sont amérindienne ? NON


Non.
Par contre, je ne crois pas qu'il soit mieux pour un généalogiste ou prétendu généalogiste que d'affirmer catégoriquement: "cet ancêtre n'est pas Amérindien car son nom n'est pas Amérindien". Ce que l'on voit souvent.

Mais pour le reste, je suis entièrement en accord avec vous qu'il y a beaucoup de frime de la part de certains regroupements métis. Dans d'autres cas, de la véritable fraude. Il faut les identifier et les dénoncer.

Et surtout, cela nous ramène à un point essentiel et qui sera décisif pour nous tous: nous devons parler d'une seule voix, et être INCLUSIFS.
Peut-être des gens se retrouveront parmi nous sans être véritablement autochtones. C'est possible.
Mais je préfère de loin qu'il y ait quelques gens voulant être autochtones sans l'être réellement et qui soient parmi nous, que d'être DIVISÉS.
Actuellement nous sommes totalement divisés, comme la plupart des autres entités autochtones.
Cette politique de division des Autochtones par le pouvoir anglais est vieille de plus de 300 ans.
On manque de réflexes disons.
Ne jamais accepter la facilité et la résignation
MarcoDavi
Membre
 
Messages: 24
Inscrit le: 2013-05-20, 11:14

Re: Carte Métis

Messagepar Saguingoira » 2013-06-08, 09:05

Bonjour Marco,

MarcoDavi a écrit:Sylvie, vous semblez faire preuve d'une certaine frustration envers les communautés métisses.
Votre frustration est probablement fondée et légitime dans plusieurs cas.
Cependant, lorsque vous dites "vos communautés bidon", c'est que vous mettez donc toutes les organisations et tous les regroupements métis dans le même panier. Ce qui serait une erreur.


D'Accord, alors selon vous la quelle est différente des autres?

Esce normal que vos organisations bidon fassent faussement accroire aux gens que toutes leurs grand-mères ont été adoptées, kidnappées et sont amérindienne ? NON

MarcoDavi a écrit:Non.
Par contre, je ne crois pas qu'il soit mieux pour un généalogiste ou prétendu généalogiste que d'affirmer catégoriquement: "cet ancêtre n'est pas Amérindien car son nom n'est pas Amérindien". Ce que l'on voit souvent.



Effectivement, ce n'est pas ainsi que ca fonctionne. Être Amérindien n'égale pas un patronyme.

Tant qu'au reste, je vous rappel que les communautés métisses de l'Ouest ont passé par le même processus. De plus, à l'époque, même les Métis du Manitoba pourtant fortement reconnus on dû faire preuve à l'appuie lors de la demande et réception de leurs certificat et terres.

Dans tout les organisations social il y a une discrimination omniprésente, qui se présente d'elle-même et elle s'appel balise, ca n'en prend, si non c'est de la foutaise comme depuis les débuts de vos présumés communautés.

Vos présumés communautés ont toutes salué et vénéré grandement l'Arrête Powley sans vraiment le comprendre. Maintenant qu'il est temps de le comprendre et d'y répondre de par vos preuves qui soit disant était irréfutable, vous réalisé maintenant que depuis les débuts de votre aventure vous, vous êtes que tiré dans les pieds avec vos histoires non crédible, et n'êtes simplement pas en mesure de prouvé quoique ce soit, vous crié donc, avec vos pleurnichages tout aussi incrédible à la discrimination et l'injustice. Alors qu'en réalité ceci devrait simplement s'appelé « Time Out ». I'am sorry.

Je le dis depuis mon arrivé ici, pour moi une organisation digne de respect est en mesure de montré patte blanche face à son intégrité et jamais vos présumés communautés en ont été digne, que ce soit ici sur ce forum, sur leurs pages web respective ou même dans les coulisse mal cacher ainsi que leurs prétendus membres et représentent plutôt malhonnête.

Quand nous sommes en mesure de dédire avec preuve à l'appuie c'est parce que les prétentions de l'autre ne sont pas crédible.

De la part de vos présumés communauté et avocat, rien de tout ce que j'ai lu sur ce forum ou entendu en coulisse depuis des années, ne tiendrait deux minute en salle d'audience face à moi et pourtant je ne suis pas historienne et pas du tout septique de nature mais habituellement même très facile à convainque. Donc…

Bonne journée !
̎ Faites de la généalogie pour faire de la généalogie, s'il a lieu, les surprises s'offriront à vous d'elles mêmes ̎.
Saguingoira
Membre
 
Messages: 1760
Inscrit le: 2007-06-02, 23:27

Re: Carte Métis

Messagepar MarcoDavi » 2013-06-08, 13:22

Tant qu'au reste, je vous rappel que les communautés métisses de l'Ouest ont passé par le même processus. De plus, à l'époque, même les Métis du Manitoba pourtant fortement reconnus on dû faire preuve à l'appuie lors de la demande et réception de leurs certificat et terres.


Les Métis de l'Ouest sont d'une autre dynamique que celle des Métis du Québec.
Faut-il le rappeler, a priori leur reconnaissance a passé par la violence, puis par une identification bien délimitée de leurs racines ethniques (habituellement renvoyées qu'à quelques tribus amérindiennes tels les Cris). Même au niveau territorial la chose fut mieux délimitée.

Par contre, ce n'est pas parce que les Métis du Québec ont perdu le fil de toutes ces délimitations que leur présence et leur réalité sont illégitimes. Au contraire.
Nous avons été les grands oubliés de l'histoire, tant par les blancs que par les Amérindiens.
Nous avons surtout été socialement démembrés et fragmentés, sans comparaison avec l'Ouest.
Et c'est ce démembrement et cette fragmentation que certains de nos leaders honnêtes ont eu l'intelligence de reconnaître et de combattre. Ils ont fait et font des erreurs, mais à ce niveau ils ont su identifier ce qui fut et est toujours notre problème.

Dans tout les organisations social il y a une discrimination omniprésente, qui se présente d'elle-même et elle s'appel balise, ca n'en prend, si non c'est de la foutaise comme depuis les débuts de vos présumés communautés.


À ce que je sache, la plupart des organisations que vous dénigrez ont néanmoins des balises. Il s'agit normalement d'être de descendance mixte en plus de vivre et déclarer son autochtonisme. Que voulez-vous de plus?...des tests d'ADN avec % sanguins?

Le point central de ce thème, du moins en ce qui me concerne, c'est qu'il n'appartient pas au pouvoir anglais de décider de ces balises.
Accepter qu'Ottawa puisse décider qui est Autochtone de qui ne l'est pas, c'est accepter de continuer à être les subjugués d'un système paternaliste et colonialiste, système qui a toujours "fourré" les Autochtones depuis des siècles, en les dépossédant sinon en les tuant.
L'organisation des Métis du Québec doit venir d'eux-mêmes, et non d'Ottawa.

Je le dis depuis mon arrivé ici, pour moi une organisation digne de respect est en mesure de montré patte blanche face à son intégrité et jamais vos présumés communautés en ont été digne, que ce soit ici sur ce forum, sur leurs pages web respective ou même dans les coulisse mal cacher ainsi que leurs prétendus membres et représentent plutôt malhonnête.


Sylvie, sérieusement, quelle organisation ou gouvernement peut montrer patte blanche?
Il n'y en a pas, car dans toute organisation humaine s'infiltrent malheureusement des gens qui manquent d'intégrité ou qui ont une avidité qui n'a rien à voir avec le bien commun.
Votre jugement accusateur, dénigrant et réducteur envers les Métis et leur cause, devrait alors s'appliquer à toutes les autres organisations et institutions gouvernementales. Et selon les critères que vous utilisez pour juger TOUS les Métis comme vous le faites, il n'existerait aucune organisation ou institution gouvernementale qui soit légitime.

D'ailleurs, cet argument de la corruption et cie pour justifier la légitimité politique, est un produit à la mode chez plusieurs anglos qui s'adonnent au Québec bashing, allant jusqu'à remettre en cause l'existence du Québec tout entier. Même si l'on sait que le reste du Canada n'est pas exempt de ces mêmes phénomènes de corruption.
C'est ce que vous semblez faire également à l'égard des Métis.

Ceci dit, au risque de me répéter, les Métis ont besoin d'une gouverne centrale, mais qui soit MÉTISSE et non fédérale.
Avec une telle gouverne, entièrement crée et dirigée par nous, il nous sera possible de combattre ces phénomènes sociaux propres à toute organisation que sont la corruption, l'imposture et l'avidité.

Actuellement, plusieurs communautés développent des liens étroits, et avancent main dans la main.
Peut-être est-ce dans notre culture de liberté que de préférer la coopération plutôt que l'obéissance à un pouvoir central.
Ce dont il faut aussi tenir compte.

Vos présumés communautés ont toutes salué et vénéré grandement l'Arrête Powley sans vraiment le comprendre. Maintenant qu'il est temps de le comprendre et d'y répondre de par vos preuves qui soit disant était irréfutable, vous réalisé maintenant que depuis les débuts de votre aventure vous, vous êtes que tiré dans les pieds avec vos histoires non crédible, et n'êtes simplement pas en mesure de prouvé quoique ce soit, vous crié donc, avec vos pleurnichages tout aussi incrédible à la discrimination et l'injustice. Alors qu'en réalité ceci devrait simplement s'appelé « Time Out ». I'am sorry.


Votre politique du "Time Out"...c'est celle qu'ont tenté le pouvoir british et anglais contre mes ancêtres. Comme vous voyez, cela n'a pas fonctionné et pour nous il n'y a pas de "time out" en ce qui concerne notre existence et notre futur.

De la part de vos présumés communauté et avocat, rien de tout ce que j'ai lu sur ce forum ou entendu en coulisse depuis des années, ne tiendrait deux minute en salle d'audience face à moi et pourtant je ne suis pas historienne et pas du tout septique de nature mais habituellement même très facile à convainque. Donc…


Justement, personnellement j'en ai rien à faire de votre salle d'audience.
Dois-je m'abaisser à aller tenter de prouver, peut-être sans succès, le meurtre de mes ancêtres?
Est-ce que votre salle d'audience fera cas de toute cette souffrance historico-familiale, que je connais trop bien depuis enfant, de se faire traiter d'Indien par les blancs et de blanc par les Indiens, avec tout le rejet subséquent?
Que fera votre salle d'audience lorsque je lui raconterai comment une compagnie forestière a complètement rasé la forêt où j'ai grandi, comment elle a détruit et tué tous les poissons du lac dans lequel mes parents m'ont appris à pêcher depuis mes 3 ans?
Que fera votre salle d'audience lorsque je lui raconterai comment les cultivateurs blancs ont exterminé tous nos frères les Loups au sud du Saint-Laurent?
Qu'est-ce que votre salle d'audience en a à foutre?
Que feront-ils avec les problèmes sociaux que nous connaissons, similaires avec ceux des Amérindiens en réserve?

Vous savez, lorsque les anglos ont créé les réserves, aucun argument autochtone n'aurait "tenu en Cour" comme vous dites.
La Cour n'est pas le bon dieu. Elle suit le courant politique et moral de son époque.

Par ailleurs, bien que je sois le premier à critiquer nos juristes, je crois qu'ils font néanmoins des avancées. Ils ont leur vision des choses, et ils le font pour le bien de tous les Métis et des générations à venir.

Lorsque des canadiens-français de service et leurs patrons anglos ont un jour dit aux Québécois que le pouvoir politique à Ottawa ainsi que la Cour Suprême pouvaient statuer sur l'indépendance du Québec, les Québécois ont été indignés.
Mais parmi nous Autochtones, peu s'indignent de cette même ingérence, pourtant 1000 fois plus odieuse et anti-humaniste.

Le pouvoir blanc a menti à nos ancêtres, et leur a enlevé leur dignité.
Depuis ce temps, ils nous ont fait sombrer encore plus creux, sans jamais nous la redonner malgré leurs fausses promesses.
Notre dignité et notre force ne peuvent naître que de nos mains.
Ne jamais accepter la facilité et la résignation
MarcoDavi
Membre
 
Messages: 24
Inscrit le: 2013-05-20, 11:14

Re: Carte Métis

Messagepar Saguingoira » 2013-06-08, 15:12

Marco, ca fait deux message que vous m'écrivez et les deux contiennent des attaques personnel, alors que moi je parle de façon général. Je ne suis pas frustré, ne dénigre pas et ne juge pas et n'accuse pas. Je relève que des faits réel et bien présent ici même sur ce forum. Alors si comme vos prédécesseurs, vous désirez parler en fou en me transfèrent vos propres sentiments de frustrations et jugement etc., pour moi la conversation se termine ici.

Le point central de ce thème, du moins en ce qui me concerne, c'est qu'il n'appartient pas au pouvoir anglais de décider de ces balises.


Comme vous le dite en ce qui vous concerne, changer de sujet et continué de faire l'autruche sur ce qui est très présent, car le thème central par le demandeur de ce fil de discussion est la vérité concernant la fraude par mensonge véhiculé par vos présumés communauté métisse.

J'ai toujours dis, qu'il y a des Métis au Québec et non leurs présence n'est pas illégitime. Par contre, il faut faire la différence entre être Métis et être métissé et faire la différence entre présumés communauté métisse non reconnue et être métissé et l'individu Métis qui ce dernier a toujours été.

Le reste de votre message démontre clairement qui est vraiment frustré. Vous crié tous au meurtre et à la discrimination alors que le réel massacre en vue d'un reconnaissance est fait par vos présumés communautés métisse même.

Trop près de l'arbre, on ne voit pas la forêt.

Salut !
Saguingoira
Membre
 
Messages: 1760
Inscrit le: 2007-06-02, 23:27

Re: Carte Métis

Messagepar Saguingoira » 2013-06-08, 15:19

Marco,

J'en ai une bonne pour vous, hier le demandeur de ce fil de discussion m'a contacté en privé pour faire vérifié sa généalogie et me dire que oui s'il en avait pas il était pour porter plainte. Sans même me demandé s'il y avait des coûts à mon travail.

Je lui ai demander les noms de ses grands-parents et ceux qui sont censé d'être le couple mixte de son arbre. Et tout comme vous, je lui ai aussi demander qui avait fait sa généalogie et de quel présumé communauté s'agit-il.

Il m'a retourné deux messages, un avec les noms de ses grands-parents et l'autre pour me précisé que ce n'était pas elle même mais plus haut. Ce qui entre vous et moi, me doutais bien.

Mais tout comme à vous ici sur ce fil de discussion, il ne m'a jamais répondu à mes deux autres questions. Pourquoi?

Pourtant comme bien d'autres, il a cru que sur simple parole sans preuve à l'appuie, mais une fois fait, il chercher preuve et réalise le contraire. Alors qu'il était tout oui en ne connaissant même pas la présumé cause pourvu qu'il avait un gain en $ en ne payant plus taxe. Et pensez vous vraiment que j'ai maintenant envie de faire le travail ?

Ce pourrait-il, que comme tant d'autres vu sur ce forum, crié au meurtre après coup, alors qu'ils serait ce que l'on appel des victimes volontaires ?

-
Saguingoira
Membre
 
Messages: 1760
Inscrit le: 2007-06-02, 23:27

Re: Carte Métis

Messagepar MarcoDavi » 2013-06-08, 16:31

Marco, ca fait deux message que vous m'écrivez et les deux contiennent des attaques personnel, alors que moi je parle de façon général.


Sylvie, de quelles attaques personnelles parlez-vous? Mais propos ne concernent que le sujet, et non le messager.
Si vous avez interprété quoique ce soit comme étant une attaque personnelle, merci de me signifier quel bout de phrase, et si c'est le cas je m'excuserai.
Je n'ai aucune animosité envers vous ni envers quiconque sur le forum, et mon intention n'a jamais été de vous froisser.

J'en ai une bonne pour vous, hier le demandeur de ce fil de discussion m'a contacté en privé pour faire vérifié sa généalogie et me dire que oui s'il en avait pas il était pour porter plainte. Sans même me demandé s'il y avait des coûts à mon travail.


Pourtant comme bien d'autres, il a cru que sur simple parole sans preuve à l'appuie, mais une fois fait, il chercher preuve et réalise le contraire. Alors qu'il était tout oui en ne connaissant même pas la présumé cause pourvu qu'il avait un gain en $ en ne payant plus taxe. Et pensez vous vraiment que j'ai maintenant envie de faire le travail ?


C'est effectivement un problème majeur, problème qui aussi peut miner notre crédibilité. Et oui, plusieurs organisations et communautés métisses sont responsables, en cela qu'elles encouragent ces personnes et ces comportements, au lieu de les empêcher.

J'observe souvent le peu de discussions sur ce forum, et trop souvent ce ne sont que des gens qui en sont à un premier et dernier passage, parfois sans même dire bonjour, et qui demandent de l'aide pour retracer ou confirmer un quelconque ancêtre autochtone.
Souvent aussi, la même question revient: est-ce que je peux avoir droit à ceci, à cela, etc.
Mais en première ligne ceux et celles qui disent faire de la généalogie, vous ne semblez pas éduquer les gens quant à leurs comportements. Je pense qu'il faut ignorer ces gens.

Du côté de certaines organisations et communautés, il est possible que celles-ci accueillent ces gens afin de "booster" leur membership et donc ainsi augmenter leur importance et leur crédibilité. Et je suis d'accord avec vous qu'à long terme ils se tirent dans le pied.
Si vous parlez avec les prétendus leaders des différentes organisations et communautés, le premier thème qu'ils abordent, voire l'unique, est la question de privilèges spéciaux: subventions, impôts, taxes etc....ce qui attire les petits vautours de ce monde. Même dans la communauté des chasseurs blancs du Québec, la question des Métis fait du chemin, et plusieurs y voient une éventuelle opportunité d'élargir leurs droits de chasse purement sportive. Du coup, même les chasseurs se mettent à chercher dans leur généalogie s'il n'y aurait pas un ancêtre amérindien.

C'est triste.
Mais tout cela est dû en bonne partie parce que nous adoptons la voie de la mendicité.
Et cette voie de la mendicité appuyée par plusieurs, dont presque tous les membres de ce forum, nous apportera notre lot de profiteurs et de faux-autochtones qui réussiront à se glisser parmi nous. Ils représenteront probablement un fort %.
Nous tomberons dans la déchéance.
D'autres avant nous, les Amérindiens, ont été forcés de suivre cette malheureuse voie. Et ils ont lamentablement échoué.
Sommes-nous meilleurs que les Amérindiens en réserve?
Non, nous sommes également humains.

Mais il semble que peu d'entre nous ont appris des erreurs du passé.

Oui il y a de la fraude autochtone. Le fédéral le sait. Et il saura en profiter allègrement car la stratégie politique et politico-militaire anglaise puis fédérale des 300 dernières années s'appuie sur 1 concept fondamental: diviser les Autochtones pour régner.
Ne jamais accepter la facilité et la résignation
MarcoDavi
Membre
 
Messages: 24
Inscrit le: 2013-05-20, 11:14

Re: Carte Métis

Messagepar Saguingoira » 2013-06-09, 15:03

Bonjour Marco,

Sylvie, de quelles attaques personnelles parlez-vous? Mais propos ne concernent que le sujet, et non le messager. Si vous avez interprété quoique ce soit comme étant une attaque personnelle, merci de me signifier quel bout de phrase, et si c'est le cas je m'excuserai.

Sylvie, sérieusement, quelle organisation ou gouvernement peut montrer patte blanche?
Il n'y en a pas, car dans toute organisation humaine s'infiltrent malheureusement des gens qui manquent d'intégrité ou qui ont une avidité qui n'a rien à voir avec le bien commun.
Votre jugement accusateur, dénigrant et réducteur envers les Métis et leur cause, devrait alors s'appliquer à toutes les autres organisations et institutions gouvernementales. Et selon les critères que vous utilisez pour juger TOUS les Métis comme vous le faites, il n'existerait aucune organisation ou institution gouvernementale qui soit légitime.


Vous l'avez pourtant fait. Je n'accuse, juge, dénigre ou réduis pas les Métis. Car je n'en ai nullement besoin les faits sont dès plus réel, de plus, je ne parle pas des Métis mais bien des présumés communauté métisse et leurs membres présumé.
Je vous ai demandé laquelle selon vous était différente des autres et n'avez pas répondu...

Concernant votre dernier message, je dirais toute suite comme cela qu'il semble beaucoup banalisé comme si c'était l'état d'une normalité légitime. Mais bon… Allons'y point par point.

Concernant les membres présent uniquement que pour les présumés privilèges comme pas payer de taxe etc., vous répondez;
C'est effectivement un problème majeur, problème qui aussi peut miner notre crédibilité. Et oui, plusieurs organisations et communautés métisses sont responsables, en cela qu'elles encouragent ces personnes et ces comportements, au lieu de les empêcher.


Je ne sais pas de quelle présumé communauté vous êtes membre, mais chose certain, la situation n'est pas nouvelle, elle ne peut donc pas éventuellement miner la crédibilité car à ce point les présumés communauté métisse n'ont jamais eu de crédibilité depuis leurs tout début.

De plus, vous dites et je vous cite ; Et oui, plusieurs organisations et communautés métisses sont responsables, en cela qu'elles encouragent ces personnes et ces comportements, au lieu de les empêcher.

Marco, comme dis précédemment je ne sais vraiment pas de quel présumé communauté vous êtes, mais ce n'est pas plusieurs mais la grande majorité si ce n'est pas toutes des présumés communauté qui véhicule des faussetés tant en gain de $ mais aussi qu'en fraude spécifiquement généalogique. Et ce malgré qu'une d'entre elle, on m'avait pourtant juré il y a environs trois ans, qu'elle avait corrigé le tire et que maintenant il ni avait que des descendants de couple mixte qui en fessait parti, mais en décembre dernier sur ce forum même, la preuve du contraire nous à bien été prouvé.

J'observe souvent le peu de discussions sur ce forum, et trop souvent ce ne sont que des gens qui en sont à un premier et dernier passage, parfois sans même dire bonjour, et qui demandent de l'aide pour retracer ou confirmer un quelconque ancêtre autochtone.
Souvent aussi, la même question revient: est-ce que je peux avoir droit à ceci, à cela, etc.
Mais en première ligne ceux et celles qui disent faire de la généalogie, vous ne semblez pas éduquer les gens quant à leurs comportements. Je pense qu'il faut ignorer ces gens.


Oh la la, pour faire court, d'abord je ne crois pas que ce point soit vraiment adressé à la bonne personne en ce qui me concerne personnellement, ou vous n'êtes vraiment pas au faits, je crois qu'il vous manque un sacré bout pour ne pas dire des briques de lecture à rattrapé.

- Un, oui, comme vous le dite, ceux qui disent faire de la généalogie.
- Deux, non, en première ligne se sont les gens des présumés communauté et leurs lavage de cerveau et fabriquer de généalogie.
- Trois, éduquer les gens quant à leurs comportements. Il faudrait d'abord qu'ils soient en état de réception honnête et d'acceptation non faussé et frustré d'avance par les présumé.

viewtopic.php?f=17&t=8750

je chèche les preuve de Pierre Huard et de Catherine Caplan ou de Marguerite Caplan sa mère, des preuve qui sont vraiment autochtone comme le contrat de mariage ou état civile,malgré que le p.d.r.h. et les pionnier le mentionne que oui elle le sont .
il y a une organisme au Québec qui fait du trouble au autochtone qui refuse les famille :Huard,Caplan,Larocque et Mallet
malgré qu'il y a une épisode a la TV qui on parler des Huard et Caplan, L'organisme en question refuse toujours de croire ci vous avez le registre ou autre preuve légal je suis acheteur.

Merci a toute ceux qui mon répondue a mon annonce
je vais essayer de répondre a vous tous en une seul fois, pour la personne qui ma mentionner la ligner de Mallet je suis au courant pour lui , il ce trouve que ses mon cousin,pour ceux qui se pause la question pour les Caplan j'ai toute les registre de mariage en main sauf pour Marguerite Caplan ma généalogie est fait par un maitre généalogiste MGA avec un seau en bas a droite et j'ai le teste ADN de Marguerite Caplan plus un document des pionnier et plus les quatre chercher de Jean joli-cœur qui le mentionne aussi qu’ils le sont des autochtone et le document du gouvernement pour la plaque de memoration de Pierre Huard dans le parc de Pabos. Malgré toute mon dossier en béton cette organiste en question refuse toujours mon admission et vous vous demandez quelle est cette organisme bien attache votre tuque ces pas vraiment l’ A.A.Q mes la généalogiste don je nommerais pas sont nom

Cet individu a écrit que deux messages. Je crois qu'il n'est pas nécessaire de faire le tour des messages point par point. Marco, tentez juste une tout petite fraction de seconde de me faire croire que ce gorlo n'est pauvre que dans le portefeuille. Alors que dans le premier il dit chercher des preuves et accuse une organisation de faire du trouble au Autochtone. Dans le deuxième il dit avoir un dossier en béton, et que non ce n'est pas une organisation mais bien une généalogiste qui refuse son dossier, etc.

Alors que la vérité est qu'il n'existe aucun document de preuve concernant la famille au patronyme mentionné. Ceci dit, pour avoir en ma possession un de ces dossiers, je sais de quel professionnel il s'agit et qu'entre autres ce dossiers est maintenant environs depuis trois ans refuser à l'A.A.Q. Mais selon ce que dit l'individu ce n'est pas à cet endroit qu'il veut être membre. Et pour ma part ce dossier ne devrait jamais être accepté non plus.

Du côté de certaines organisations et communautés, il est possible que celles-ci accueillent ces gens afin de "booster" leur membership et donc ainsi augmenter leur importance et leur crédibilité. Et je suis d'accord avec vous qu'à long terme ils se tirent dans le pied.


Désolé, mais ce n'est pas que certaine et il n'est pas seulement que possible.
Mais un autre faits bien réel et oui, je dirais pour la grande majorité sinon tous.

Si vous parlez avec les prétendus leaders des différentes organisations et communautés, le premier thème qu'ils abordent, voire l'unique, est la question de privilèges spéciaux: subventions, impôts, taxes etc....ce qui attire les petits vautours de ce monde. Même dans la communauté des chasseurs blancs du Québec, la question des Métis fait du chemin, et plusieurs y voient une éventuelle opportunité d'élargir leurs droits de chasse purement sportive. Du coup, même les chasseurs se mettent à chercher dans leur généalogie s'il n'y aurait pas un ancêtre amérindien.


S.V.P. Marco, mais pauvre p'tit chéri, voulez vous bien me dire c'est la lecture de quelle planète vous lisez?
Même dans la communauté des chasseurs blancs du Québec, la question des Métis fait du chemin. Marco, ca ne fait pas du chemin ou en train d'en faire. C'est à la basse même du mouvement des présumés métis et de leurs tout aussi présumés communauté, tout est parti de là, chasseurs et pêcheurs poursuivit en justice pour pratique illégal etc. de là l'emprunt malhonnête du titre Métis laissé en sonne grise en cette province et ce bien avant la ponde de l'Arrêt Powley qui ne les a pas vraiment secouru ici au Québec. Vous n'avez pas lu un message précédent.

Mais il semble que peu d'entre nous ont appris des erreurs du passé.

Pour avoir travaillé pour eux en généalogie et avec leurs exigeances demander, moi je peux vous dire que les Autochtones ont apprit.

Oui il y a de la fraude autochtone.

Non, pas Autochtone, présumé métis alias Canadien-Français, par emprunt malhonnête.


Bonne fin journée !
:)
Saguingoira
Membre
 
Messages: 1760
Inscrit le: 2007-06-02, 23:27

Suivant

Retour vers Droits

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité