SANTÉ et Plantes, document présenté par Françoise Charel

Recettes, livres, aliments naturels, habitudes alimentaires.

SANTÉ et Plantes, document présenté par Françoise Charel

Messagepar Raymond Cyr » 2006-05-19, 09:16

Claude Gardet


La santé par les plantes faciles à trouver



A ma grand-mère

INTRODUCTION


Les plantes, aussi loin que l'on remonte dans l'histoire de l'Humanité, ont toujours été dotées de vertus curatives. Dans l'Antiquité, les Egyptiens, les Grecs, les Romains, les Hébreux connaissaient les propriétés de l'ail, de l'oignon, de la sauge, du thym, du basilic, du pin, de la bardane, de l'achillée mille-feuille, etc. En ce temps-là, Cicéron disait: « Tout ce qui est produit par la Nature, il faut le compter au nombre de nos biens».
Au cours des siècles, l'usage des bonnes herbes s'est encore accentué. Mais au début du XXe siècle, les découvertes de la chimie les ont fait quelque peu tomber en désuétude. Aujourd'hui, elles reprennent leurs lettres de noblesse, et leurs adeptes sont de plus en plus nombreux.
Il n'est plus à démontrer qu'un grand nombre de plantes, d'herbes aromatiques, d'épices, de fruits et de légumes sont susceptibles de remédier aux petits problèmes de santé et de beauté quotidiens.
Employés judicieusement, ils s'avèrent efficaces pour traiter les affec¬tions bénignes et peuvent, en outre, devenir les auxiliaires précieux du médecin pour compléter sa thérapeutique. Entreprises à bon escient, en respectant scrupuleusement les doses indiquées, les cures végétales ne présentent généralement pas de contre-indications majeures et ne peuvent faire de tort au malade. Elles peuvent quelquefois rester sans effet, mais lorsqu'elles apportent un soulagement c'est sans provoquer sur l'organisme d'effets secondaires.

Infusions, décoctions, macérations, onguents, cataplasmes sont les piliers de ce livre, qui a pour but de permettre à tous ceux qui ont foi en ces }des naturels de disposer sur l'heure d'une foule de petits conseils 'es à réaliser.
Cet ouvrage comporte quatre parties:
_ D'abord: les affections les plus courantes classées par ordre alphabétique et les recettes de santé s'y rapportant, à base de plantes de nos rées, mais aussi d'aromates, de légumes et de fruits. Petites ou grandes misères, il y a toujours quelque chose à tenter soi-même par des moyens îles et économiques.
— La deuxième partie: encore des recettes de santé, insolites cette empruntées aux traditions populaires, remèdes de «bonne-femme», nous ont légués nos grands-parents.
— La troisième partie a trait aux recettes de beauté: des masques, huiles, des lotions à réaliser avec ce que nous offre la nature.
— Enfin, une quatrième partie où la maîtresse de maison pourra utiliser des petits « trucs» culinaires et ménagers, qui lui seront d'un bon secours dans bien des occasions de la vie quotidienne.


« Vos aliments seront vos remèdes et vos remèdes seront vos aliments». HIPPOCRATE




PROPRIETES DES LEGUMES

Les légumes constituent la base même de l'alimentation et contien¬nent les sources de vitamines, sels minéraux, oligo-éléments naturels, dont notre organisme a besoin, à longueur d'année, pour assurer un bon fonctionnement. En voici quelques-uns, tout particulièrement bénéfi¬ques pour la santé.
— L'artichaut est un cholagogue et un dépuratif sanguin.
— L'asperge rend de grands services en cas de maladies de l'appa¬reil urinaire.
— L'aubergine est anti-anémique, laxative et stimulante du foie et du pancréas.
— L'avocat est un équilibrant nerveux, indiqué en cas de surme¬nage, convalescence, nervosisme; en période de grossesse; de crois¬sance. Il est très digeste et convient aux personnes souffrant d'affection gastrique, hépatique et intestinale.
— La carotte utilisée en jus frais est un excellent fortifiant, conseil¬lée dans les maladies du foie et chez les enfants en croissance.
— Le céleri facilite les digestions difficiles et calme les sujets ner¬veux et surmenés.
— Les champignons combattent l'anémie, la déminéralisation, la fatigue générale.
— La chicorée est laxative et fébrifuge.
— Le chou est antiscorbutique, désinfectant et cicatrisant des muqueuses intestinales, énergétique, revitalisant, reminéralisant, recons¬tituant général et rééquilibrant du système nerveux.
— La citrouille est riche en vitamine A ; elle est laxative, calmante, diurétique, émolliente, pectorale et anti-diabétique; ses graines sont vermifuges.
— La courge: ses graines décortiquées, constituent un excellent vermifuge (contre le taenia).
— Le cresson est reminéralisant, tonique, stomachique et anti¬diabétique.
— L'épinard est un draineur des voies digestives et un tonicardiaque.
— Le fenouil est apéritif, tonique, diurétique et carminatif.
— Les haricots en grains sont nutritifs, reconstituants ; leurs cosses sont anti-diabétiques.
— Les haricots verts sont reconstituants, dépuratifs, toniques hépatiques et anti-infectieux.
— La laitue est sédative et hypoglycémiante.
— Le navet est émollient et pectoral.
— Le poireau est laxatif, antiseptique des voies urinaires et un excellent diurétique dans le cas d'obésité.
— Le poivron est anti-dyspeptique.
— La tomate est anti-infectieuse, alcanisante et dissout les cristaux d'acide urique.









PROPRIETES DES FRUITS



Les fruits contiennent des agents minéralisants, qui sont les prin¬cipes vitalisants, indispensables au bon fonctionnement de tous les organes. Ce sont des matériaux de tout premier ordre, qui servent à la construction et à la réparation des tissus et cellules.
Les fruits sont riches en fer, un régénérateur des globules rouges ; en chaux, qui nourrit le système osseux ; en phosphore, substance primor¬diale pour le cerveau; en magnésium, qui améliore les phénomènes digestifs et intestinaux et calme les spasmes nerveux; en potassium, qui est un tonique cardiaque et un diurétique ; en soufre, qui est un dépuratif et, de ce fait, évite et combat les maladies de peau ; en silice, qui consolide les artères et les os ; en iode, qui agit bénéfiquement sur les glandes et, plus particulièrement, sur la thyroïde. Les fruits renferment aussi du sucre, aliment énergétique dont les muscles ont tant besoin, mais un sucre pur, naturel, fait de glucose et de lévulose directement assimilables par l'organisme, qui n'a rien de commun avec le sucre industriel, dont les vitamines ont été en partie détruites par les opérations de raffinage qu'on lui a fait subir.
Ce sont, en outre, des remèdes naturels et efficaces qui peuvent éviter bon nombre de petits ennuis de santé.
— L'abricot prolonge la vie des cellules.
— L'amande est énergétique, reminéralisante ; en outre, elle est recommandée en cas de maladies de peau.
— L’ ananas est désintoxicant et nutritif.
— La banane est très nutritive ; et l'intérieur de sa peau, infusée, est recommandée dans les affections de la gorge.
— Le cassis est efficace contre l'arthrite et les complications hépato-intestinales.
— La cerise est conseillée comme dépuratif, anti-rhumatismal; elle est très diurétique et recommandée en cas de problèmes urinaires.
— Le citron est antiseptique, anti-scorbutique, fortifiant, anti¬rhumatismal...
— Le coing est astringent, il combat les diarrhées.
— La fîgue est très nutritive, laxative.
— La fraise est fortifiante, elle est bonne pour les reins et la vésicule biliaire.
— La framboise est tonique, diurétique, conseillée en cas de goutte.
— La myrtille est astringente ; elle améliore la vision nocturne.
— La noix est très nutritive ; c'est le fruit qui contient le plus de calories.
— L'orange est nutritive et digeste, conseillée l'hiver par sa haute teneur en vitamines.
— La pêche est le fruit par excellence des soins de beauté ; en outre, elle est stomachique et diurétique.
— La pomme est anti-rhumatismale, laxative, digestive, et c'est un stimulant du système musculaire et nerveux.
— La prune et le pruneau sont des fruits très énergétiques ; tous deux sont des régulateurs des fonctions intestinales.
— Le raisin est conseillé en cas de surmenage, d'arthritisme et de constipation.











PROPRIETES DES EPICES ET AROMATES


A travers les siècles, les propriétés curatives des épices et des aromates ont été parfaitement mises en évidence. De plus, utilisés en cuisine, avec modération, ils rendent les plats plus digestes et en rehaus¬sent le goût.
— L’ail est hypotenseur, antiseptique intestinal et pulmonaire, un stimulant des organes digestifs, un vermifuge et un carminatif.
— Le basilic est tonique, conseillé en cas de surmenage physique et intellectuel, il calme les spasmes nerveux, facilite les digestions difficiles et a une action désinfectante sur les crudités.
— La cannelle augmente les pulsations cardiaques, relève le tonus des personnes épuisées intellectuellement, physiquement et sexuelle¬ment, ou encore atteintes d'affection grippale. Elle est stomachique et antispasmodique.
— La cardamome est indiqué dans tous les cas de fatigue. Elle a des vertus carminatives très marquées et permet de remédier aux crises d'aérophagie, aux flatulences et aux coliques.
— Le carvi: ses graines ajoutées aux plats copieux et lourds, les rendent plus digestes.
— Le cerfeuil est apéritif, stimulant et diurétique.
— La ciboulette est antiputride et digestive.
— Le clou de girofle est un stimulant cérébral, il est en outre analgésique, antispasmodique, fébrifuge et carminatif.
— La coriandre est un stimulant physique et intellectuel, elle faci¬lite les digestions difficiles.
— Le cumin permet une meilleure digestion de certains fromages fermentes.
— L''estragon est un tonique de l'appareil digestif. Il peut rempla¬cer le sel dans certains régimes hyposodés pour en rehausser le goût.
— Le fenouil active la digestion des plats copieux et des féculents.
— Le genièvre excite les sécrétions digestives. Il est stomachique et tonique du système nerveux.
— Le laurier sauce a un pouvoir bactéricide et antiseptique important.
— La moutarde est apéritive, stimulante et digestive.
— L'oignon et l'échalote sont des stimulants généraux, ils aident à la digestion des farineux.
— L’origan a des vertus antiseptiques et stimulantes des voies digestives. Il ouvre l'appétit et combat l'aérophagie et les ballonnements.
— Le persil est un tonique général et un anti-infectieux.
— Le piment ouvre l'appétit.
— Le poivre, dont l'abus est à condamner, est un puissant stimu¬lant des sécrétions de toutes les glandes digestives.
— Le raifort est un tonique général, un diurétique, en outre il possède des vertus pectorales.
— Le romarin est un tonique général, il combat les toxines provo¬quées par la putréfaction intestinale.
— La sarriette est stomachique, stimulante et aide à l'assimilation des farineux (haricots blancs, petits pois, etc.).
— La sauge est un tonique général, stimulant et désinfectant des voies digestives.
— Le thym est un tonique général, antiseptique; il combat les ballonnements et permet l'assimilation des plats en sauce.
— La vanille est excitante, tonique et antiseptique.






PROPRIETES DU MIEL


Les recherches entreprises par les savants du monde entier ont permis de mettre en évidence les remarquables propriétés thérapeuti¬ques du miel, cet aliment naturel si simple d'emploi.
Le miel est constitué principalement de glucose et de lévulose: sucres facilement assimilables par l'organisme, qui passent directement dans le sang sans subir de transformation intermédiaire. Il renferme en petites quantités des oligo-éléments, des vitamines A-B-C-D-E-K, et des enzymes.
D'après le docteur Jarvis, «le miel est d'assimilation rapide et facile, c'est un stimulant énergétique de premier ordre: c'est le charbon du muscle. De tous les sucres, le miel est celui que les reins supportent le
mieux».
Le miel est l'aliment du sportif, il permet d'accroître la résistance en cas d'efforts physiques prolongés; et par ailleurs, il sera recommandé en période de convalescence, de croissance et de vieillesse, étant un excel¬lent stimulant. Le miel est indiqué en cas d'anorexie de l'enfant et de l'adulte; de constipation car il est légèrement laxatif, il n'irrite pas l'intestin d'où son emploi prolongé sans effets secondaires. Par son action sur le foie, on lui reconnaît, entre autres un pouvoir désintoxicant en cas d'alcoolisme. Au niveau des reins, il augmente la diurèse, c'est-à-dire: la quantité d'urine émise dans la journée. C'est aussi un régulateur cardiaque et un sédatif du système nerveux, il sera bénéfique en cas d'insomnies. Le miel est aussi largement employé comme antiseptique pour aider l'organisme à lutter contre les agressions microbiennes. Parmi toutes ses propriétés, les plus connues sont sans conteste celles sur les voies respiratoires, en particulier pour enrayer: les laryngites, les toux d'irritation, spasmodiques et les angines.
En usage externe le miel calme les brûlures, désinfecte les plaies purulentes et améliore leur cicatrisation.
Parmi tous les miels existants, en voici quelques-uns et leurs indica¬tions à des fins thérapeutiques:
— Le miel de bruyère est reconstituant, diurétique ; il est conseillé en cas de fatigue et d'anémie; et surtout en cas de maladie des voies urinaires.
— Le miel de lavande est considéré comme antiseptique pulmo¬naire; il est conseillé en cas d'asthme, de bronchite, de grippe et dans un autre domaine contre la dysenterie.
— Le miel de romarin est cholagogue (facilite l'élimination de la bile) il est conseillé en cas de maladies hépatiques et gastriques.
— Le miel de sapin est un antiseptique pulmonaire et un reconsti¬tuant ; il est conseillé en cas d'asthme, de bronchite, de toux et d'anémie.
— Le miel de tilleul est considéré comme calmant, il est conseillé comme sédatif du système nerveux.
— Le miel d'acacia est considéré comme laxatif et il est conseillé en cas de constipation.


PROPRIETES DU POLLEN


Poudre d'or que les abeilles vont recueillir dans la corolle des fleurs, le pollen est un aliment de construction vivant, absolument complet. Il contient de nombreuses vitamines: Bl, B2, B3, B5, B6, C; des acides aminés, qui augmentent les facultés intellectuelles; des protéines, des oligo-éléments, du calcium, du phosphore, qui ont tous une très grande valeur pour notre métabolisme. Les savants et chercheurs du monde entier sont unanimes à reconnaître ses exceptionnelles vertus. La richesse de ses sels minéraux en fait un excellent équilibrant du système nerveux. Il apporte, très vite, une amélioration à l'état général, combat l'anémie, la neurasthénie; repousse les limites de la fatigue physique, redonnant ainsi calme et détente aux sujets anxieux et déprimés. Ses pouvoirs biologiques en font un matériau de premier ordre pour consoli¬der les os fragiles des personnes âgées et retarder le processus de vieillis¬sement de leurs cellules. Il joue un rôle protecteur au niveau des artères, des veines et du cœur. Il régularise le transit intestinal et de ce fait, est utilisé avec succès pour lutter contre les colites, les diarrhées et la constipation. Il donne de bons résultats dans les traitements des mala¬dies de peau ; les épidermes flétris et altérés par les éruptions cutanées retrouvant, grâce au pollen, un nouvel éclat.
Le pollen, par ses propriétés stimulantes et régénératrices, apporte à l'organisme tous les éléments indispensables à son bon fonctionne¬ment, à son entretien et à son rajeunissement.

MODE DE PRÉPARATION D'UN CATAPLASME D'ARGILE

L'argile ne doit jamais être en contact avec des objets métalliques.
Pour préparer un cataplasme, utiliser un récipient en verre, en porcelaine ou en faïence. Prendre l'argile avec une spatule ou une cuiller de bois. Utiliser l'eau de robinet, si elle n'est pas trop fortement chlorée, ou de l'eau minérale non gazeuse.
Mettre la quantité désirée d'argile dans le récipient, ajouter ensuite l'eau jusqu'à ce qu'elle recouvre complètement l'argile ; laisser reposer sans remuer le tout pendant quelques heures, au soleil si possible, en prenant soin de poser une gaze sur le dessus du récipient. La pâte obtenue doit être bien onctueuse, sans grumeaux, ni trop épaisse ni trop fluide. Si elle est trop liquide, rajouter un peu de poudre d'argile; si elle est trop compacte, rajouter un peu d'eau.
Pour préparer le cataplasme : placer sur une table un morceau de toile, plié en deux et beaucoup plus grand que la surface à traiter. Avec la cuillère ou la spatule de bois étaler une couche d'argile de deux centimè¬tres environ d'épaisseur sur le tissu. Appliquer ce cataplasme à même la peau, en appuyant légèrement pour le faire adhérer; sauf s'il s'agit d'un endroit velu, dans ce dernier cas: intercaler entre la peau et l'argile un morceau de gaze. Recouvrir le cataplasme d'un linge et maintenir le tout au moyen d'une bande de crêpe élastique ou d'une ceinture de flanelle peu serrée.
Conserver le cataplasme durant une heure minimum, plus long¬temps si nécessaire. Si le cataplasme est appliqué sur le foie, l'estomac, les reins, le conserver pendant trois ou quatre heures. L'argile doit être appliquée froide sur les endroits enflammés, congestionnés ou sur le bas-ventre; quelques minutes après la mise en place du cataplasme, celui-ci doit être tiède, s'il demeure froid, interrompre l'application. Dès que le cataplasme devient chaud, le changer sans attendre. Ne jamais réutiliser l'argile qui a servi à l'application d'un cataplasme.
En cas d'urgence, par exemple: brûlure, ce cataplasme peut être préparé juste avant de l'utiliser.


CONSEIL D'UTILISATION DES PLANTES MÉDICINALES

Avant d'entreprendre une cure végétale, vous devez tenir compte de quelques règles élémentaires qui vous permettront d'obtenir le maxi¬mum d'efficacité de ces traitements par les plantes.
Sachez que celles-ci doivent être de première qualité ; il est donc indispensable de se les procurer dans les herboristeries ou dans les pharmacies ayant un rayon de phytothérapie. Evitez de les acquérir sur les marchés forains et dans les magasins n'offrant pas toutes les garan¬ties où elles sont présentées, bien souvent dans des sachets en plastique (matière anti-hygiénique), et dont la provenance est bien souvent incon¬nue, la fraîcheur douteuse et la posologie non précisée.
N'achetez que la quantité nécessaire pour la durée de votre cure ; les plantes s'éventent en vieillissant et de ce fait, perdent leurs vertus thérapeutiques.
Conservez-les dans des bocaux de verre ou de terre, dans des boîtes de bois ou dans des sacs en papier opaque, sur lesquels vous inscrirez leurs noms et la date de leur achat.




MODE DE PREPARATION DES RECETTES



Pour préparer vos tisanes, utilisez une eau pure — eau de source minérale non gazeuse —, l'eau de robinet contenant une grande quantité de chlore et de calcaire, substances qui dénaturent les principes actifs des «bonnes herbes».
Employez des casseroles émaillées, car aux dires des diététiciens et des phytothérapeutes, les ustensiles en aluminium et en fer modifient et altèrent les propriétés curatives des plantes.
L'INFUSION est réservée aux fleurs fragiles et aux plantes à odeur aromatique. Elle se prépare en plongeant les plantes dans l'eau bouil¬lante et en les laissant bouillir de quelques secondes à trois minutes, suivant les recettes, et infuser de cinq à dix minutes, un couvercle recouvrant la casserole.
La DÉCOCTION est employée pour les feuilles, les écorces, tiges et racines. Elle se prépare en mettant les plantes dans l'eau froide que l'on amène ensuite à ébullition et qu'on laisse bouillir pendant un temps plus ou moins long: de deux à trente minutes; puis infuser de dix à trente minutes, un couvercle recouvrant la casserole.

La MACÉRATION consiste à faire séjourner les plantes dans un liquide: eau, alcool, huile, pendant plusieurs heures si l'on utilise de l'eau, ou pendant plusieurs jours si l'on utilise de l'huile ou de l'alcool.

Les infusions, décoctions, macérations, à part celles faites à l'huile ou à l'alcool, s'oxydent très rapidement. Il est donc formellement décon¬seillé de les préparer plus de 24 heures à l'avance. Sachez, en outre, que les proportions et les doses des tisanes se calculent par tasse, de la valeur d'une tasse à thé.
Quelques petits conseils de dosage des plantes et herbes:
— 1 cuillerée à café pleine et bien tassée représente: 5 grammes.
— 1 cuillerée à soupe représente: 10 grammes.
— 1 bonne poignée représente: 35 grammes.




















RECETTES DE SANTÉ

ABCÈS :
Cataplasme: FARINE DE LIN:
Pour calmer l'inflammation et les douleurs provoquées par les abcès et les faire mûrir, délayer de la FARINE DE LIN très fraîche avec de l'eau afin d'obtenir une pâte assez fluide, faire chauffer pour épaissir ce mélange. Verser la pâte dans sur une bande de toile fine; ce cata¬plasme doit avoir une épaisseur de deux centimètres environ. L'appli¬quer sur l'endroit douloureux. Le conserver pendant deux heures. Refaire deux à trois cataplasmes dans la journée.
Cataplasme: à la PULPE DE CAROTTES:
Faire des cataplasmes de CAROTTES râpées sur l'abcès deux à trois fois par jour.
Cataplasme: feuilles de LAITUE et HUILE d'OLIVE:
Faire cuire pendant dix minutes dans deux cuillerées à soupe d'HUILE D'OLIVE une grosse poignée de feuilles de LAITUE. Appli¬quer ces feuilles en cataplasmes sur l'endroit douloureux et faire deux à trois applications par jour.

ABCÈS DENTAIRES:
Cataplasme: ARGILE VERTE SURFINE:
Délayer une cuillerée à soupe d'ARGILE VERTE SURFINE avec un peu d'eau froide afin d'obtenir une pâte assez compacte. Appliquer en cataplasme sur la joue, à l'endroit précis de la douleur. Conserver ce cataplasme pendant une heure. Faire trois à quatre cataplasmes en cours de journée.
Bains de bouche: RECETTE COMPOSÉE:
Mettre une cuillerée à café de feuilles de THYM, une cuillerée à café de feuilles de SAUGE et une cuillerée à café de feuilles de PLANTAIN dans une casserole émaillée, contenant la valeur d'un demi-litre d'eau froide. Laisser bouillir trois minutes et infuser pendant dix minutes. Ajouter ensuite, une fois le liquide filtré, une cuillerée à café de GROS SEL marin.
Utiliser en bains de bouche trois fois par jour.
Inhalation: fleurs de SUREAU:
Mettre une poignée de fleurs de SUREAU dans le fond d'un bol, et verser par-dessus de l'eau bouillante. La tête recouverte d'une serviette, respirer à fond, la bouche ouverte, la vapeur ainsi dégagée. Recommen¬cer l'opération toutes les dix minutes. La vapeur de l'infusion ramollit la peau de l'abcès et le fait mûrir. Lorsqu'il perce, se rincer longuement la bouche avec l'eau salée bouillie.

ACIDE URIQUE (en complément d'un traitement médical):
Décoction: feuilles d'ARTICHAUT (ce sont les grandes feuilles de la tige qui sont utilisées):
Mettre deux cuillerées à café de feuilles d'ARTICHAUT dans une casserole émaillée contenant la valeur de deux tasses à thé d'eau froide. Laisser bouillir trois minutes et infuser dix minutes. Filtrer. Boire une tasse de cette décoction avant les deux principaux repas.
Faire cette cure pendant trois semaines. La recommencer tous les trois mois.
Boisson:
Tous les matins à jeun, boire un verre de CIDRE de pomme dans lequel on aura ajouté une cuillerée à café de MIEL de BRUYÈRE. Faire cette cure pendant trois semaines.

ACIDITÉ GASTRIQUE:
Décoction: semences d'ANGÉLIQUE:
Mettre une cuillerée à soupe de semences d'ANGÉLIQUE dans une casserole émaillée contenant la valeur d'une tasse à thé d'eau froide. Laisser bouillir deux minutes et infuser dix minutes. Ensuite filtrer avec soin. Boire une tasse de cette décoction après les repas.
Faire cette cure pendant trois semaines.
Décoction: RECETTE COMPOSÉE:
Faire préparer par votre herboriste le mélange suivant:
— 30 grammes de fleurs de MATRICAIRE,
— 30 grammes de feuilles de MARJOLAINE,
— 30 grammes de feuilles de MÉLISSE,
— 30 grammes de plante et fleurs de MAUVE,
— 30 grammes de semences d'ANIS VERT.
Mettre trois cuillerées à soupe du mélange dans une casserole émaillée contenant la valeur de trois tasses à thé d'eau froide. Laisser bouillir trois minutes et infuser dix minutes. Filtrer. Boire une tasse de cette décoction après les trois repas.
Faire cette cure pendant trois semaines.

AÉROPHAGIE :
Infusion: feuilles d'ESTRAGON:
Mettre trois cuillerées à soupe de feuilles d'ESTRAGON dans une casserole émaillée contenant la valeur d'un litre d'eau bouillante. Laisser infuser quinze minutes. Filtrer. Boire une tasse de cette infusion après les repas ou en cas de crise.
Décoction: graines de CUMIN:
Mettre une cuillerée à café de graines de CUMIN dans une casse¬role émaillée contenant la valeur d'une tasse à thé d'eau froide. Laisser bouillir trois minutes et infuser dix minutes. Filtrer. Boire une tasse de cette décoction une à deux heures après les principaux repas.
Faire cette cure pendant quatre jours minimum.

Décoction: graines de CORIANDRE:
Mettre une cuillerée à café de graines de CORIANDRE dans une casserole émaillée contenant la valeur d'une tasse à thé d'eau froide. Amener doucement à ébullition. Laisser bouillir deux minutes et infuser pendant dix minutes. Boire une tasse de cette décoction après les princi¬paux repas.
Faire cette cure pendant quatre jours minimum.

AFFECTIONS FÉBRILES :
Décoction: feuilles de MÉNYANTHE:
Mettre trois cuillerées à soupe de feuilles de MÉNYANTHE dans une casserole émaillée contenant la valeur de trois tasses à thé d'eau froide. Laisser bouillir deux minutes et infuser dix minutes. Filtrer. Boire une tasse de cette décoction matin, midi et soir jusqu'à ce que la température revienne à la normale.


AIGREURS D'ESTOMAC :
Infusion: fleurs de CAMOMILLE ROMAINE:
Mettre six fleurs de CAMOMILLE ROMAINE dans une casserole émaillée contenant la valeur d'une tasse à thé d'eau bouillante. Laisser infuser dix minutes. Filtrer. Boire une tasse de cette infusion une demi-heure avant les repas.
Faire cette cure pendant trois semaines. Boisson: JUS DE POMMES DE TERRE:
Boire un verre par jour de jus de POMMES de TERRE (passées à la centrifugeuse), additionné d'une cuillerée à soupe de MIEL.
Faire cette cure pendant trois semaines.





ALBUMINURIE (en complément d'un traitement médical): Décoction: cosses séchées de HARICOTS:
Mettre vingt grammes de cosses séchées de HARICOTS dans une casserole émaillée contenant la valeur d'un demi-litre d'eau froide. Laisser bouillir cinq minutes et infuser dix minutes. Filtrer. Boire trois verres par jour de cette décoction.
Faire cette cure pendant trois semaines.

AMPOULES:
Bain: pour hâter la cicatrisation des ampoules:
Faire des bains de pieds ou de mains avec cette décoction:
Mettre deux poignées de feuilles et de fleurs de GUIMAUVE dans une casserole émaillée contenant la valeur de deux litres d'eau froide. Amener à ébullition et laisser bouillir dix minutes. Filtrer et utiliser en bains lorsque la température est supportable. Ensuite, appliquer sur l'ampoule lorsqu'elle est crevée une demi-feuille de CHOU VERT cuite dans un peu de lait. Recouvrir cet emplâtre d'un petit pansement.

ANAPHRODISIAQUE («calme les ardeurs sexuelles»):
Infusion: racines de NÉNUPHAR:
Mettre une cuillerée à café de racines de NÉNUPHAR dans une casserole émaillée contenant la valeur d'une tasse à thé d'eau bouillante. Laisser bouillir deux minutes et infuser dix minutes. Filtrer. Boire trois tasses par jour de cette infusion, dont une au coucher.

ANÉMIE : (en complément d'un traitement médical):
Décoction: racines de GENTIANE:
Mettre deux cuillerées à café de racines de GENTIANE dans une casserole émaillée contenant la valeur de deux tasses à thé d'eau froide. Amener à ébullition, laisser bouillir cinq minutes et infuser pendant dix minutes. Filtrer. Boire une tasse de cette décoction après le petit déjeu¬ner, l'autre tasse après le repas de midi.
Faire cette cure pendant trois mois.

ANGINES :
Décoction: feuilles de THYM:
Mettre une cuillerée à soupe de feuilles de THYM dans une casse rôle émaillée contenant la valeur d'une tasse à thé d'eau froide. Laisser) bouillir une minute et infuser pendant dix minutes. Filtrer. Boire trois! tasses de cette décoction par jour, sucrées si possible avec du MIEL. ^
Faire cette cure pendant huit jours.

Décoction: RECETTE COMPOSÉE:
Faire préparer par votre herboriste le mélange suivant:
— 30 grammes de feuilles de BUIS,
— 30 grammes de fleurs de SUREAU,
— 30 grammes de feuilles de RONCE,
— 30 grammes de feuilles de THYM,
— 30 grammes de feuilles d'ARTICHAUT.
Mettre deux cuillerées à soupe du mélange dans une casserole émaillée contenant la valeur de deux tasses à thé d'eau froide. Laisser bouillir deux minutes et infuser dix minutes. Filtrer. Boire une tasse de cette décoction avant les deux principaux repas.
Faire cette cure pendant trois semaines.
Badigeon: jus de CITRON:
Se badigeonner la gorge avec le jus d'un demi-citron non traité.
Gargarisme: eau ARGILEUSE SALÉE:
Mettre une cuillerée à café d'ARGILE VERTE SURFINE dans un verre d'eau tiède ; ajouter une grosse pincée de SEL GRIS et mélanger. Faire trois gargarismes par jour.

Gargarisme: blanc de POIREAUX :
Bien laver trois gros POIREAUX, ne conserver que le blanc, les couper en fines rondelles. Les faire bouillir pendant quinze minutes dans un litre d'eau. Filtrer. Faire trois gargarismes par jour avec ce bouillon de poireaux tiède.
Bien égoutter ces blancs de poireaux, les saupoudrer de POIVRE BLANC et les appliquer en cataplasmes sur la gorge. Faire deux cata¬plasmes par jour.

ANGOISSE:
Infusion: RECETTE COMPOSÉE (voir à DÉPRESSION NERVEUSE).
Infusion: plante d'ASPÉRULE ODORANTE:
Mettre une cuillerée à soupe de plante d'ASPÉRULE ODO¬RANTE dans une tasse à thé d'eau bouillante. Laisser infuser, pendant dix minutes. Boire une tasse de cette infusion après les principaux repas.
Faire cette cure pendant trois semaines.

ANOREXIE : (en complément d'un traitement médical):
Infusion: fleurs de CAMOMILLE ROMAINE et POLLEN:
Mettre six fleurs de CAMOMILLE ROMAINE dans une casserole émaillée contenant la valeur d'une tasse à thé d'eau bouillante. Laisser infuser dix minutes. Filtrer. Ajouter ensuite dix gouttes de JUS de CITRON non traité et une cuillerée à soupe de POLLEN. Boire une tasse de ce mélange tous les matins à jeun.
Faire cette cure pendant trois semaines.

APHRODISIAQUE :
Infusion: sommités fleuries de SARRIETTE:
Mettre une cuillerée à café de sommités fleuries de SARRIETTE dans une casserole émaillée contenant la valeur d'une tasse à thé d'eau bouillante. Laisser bouillir deux minutes et infuser dix minutes. Filtrer. Boire une tasse de cette infusion avant les trois repas.
Décoction: RECETTE COMPOSÉE:
Mettre une cuillerée à soupe de feuilles de ROMARIN, une cuille¬rée à café de graines de CARDAMOME, une grosse pincée de CAN¬NELLE, six clous de GIROFLE dans une casserole émaillée contenant la valeur d'un bol d'eau froide. Laisser bouillir cinq minutes et infuser jusqu'à total refroidissement. Filtrer. Boire un bol de cette décoction au repas de midi et un autre bol au repas du soir.
Boisson: jus d'ANANAS:
Boire le soir au coucher un grand verre de JUS d'ANANAS frais.

APHTES :
Décoction: racines de GUIMAUVE:
Mettre une cuillerée à soupe de racines de GUIMAUVE dans une casserole émaillée contenant la valeur d'une tasse à thé d'eau froide. Laisser bouillir cinq minutes et infuser quinze minutes. Filtrer.
Faire deux à trois bains de bouche par jour avec cette décoction.
En même temps, faire une infusion de fleurs de matricaire.
Infusion: fleurs de MATRICAIRE:
Mettre une cuillerée à café de fleurs de MATRICAIRE dans une tasse à thé d'eau bouillante. Laisser infuser dix minutes. Filtrer. Boire une tasse de cette infusion après chaque repas.

APPÉTIT (Manque d'):
Infusion: plante de PETITE CENTAURÉE:
Mettre une cuillerée à soupe de plante de PETITE CENTAURÉE dans une casserole émaillée contenant la valeur d'une tasse à thé d'eau bouillante. Laisser bouillir une minute et infuser pendant dix minutes. Filtrer. Boire une tasse de cette infusion avant chacun des trois repas, sucrée si possible avec du MIEL.
Faire cette cure pendant trois semaines.

ARTERITE (en complément d'un traitement médical):
Infusion: plante de MILLEPERTUIS:
Mettre deux cuillerées à soupe de plante de MILLEPERTUIS dans une casserole émaillée contenant la valeur d'un demi-litre d'eau bouil¬lante. Laisser bouillir deux minutes et infuser dix minutes. Filtrer. Boire cette infusion en quatre fois dans la journée.
Faire cette cure pendant trois semaines.

ARTÉRIOSCLÉROSE (en complément d'un traitement médical):
Infusion: feuilles d'ARTICHAUT (ce sont les grandes feuilles de la tige qu'il faut utiliser):
Mettre trois cuillerées à café de feuilles d'ARTICHAUT dans une casserole émaillée contenant la valeur de trois tasses à thé d'eau bouil¬lante. Laisser bouillir deux minutes et infuser dix minutes. Filtrer. Boire une tasse de cette infusion avant les trois repas. Cette infusion a un goût très amer.
Faire cette cure pendant trois semaines.

ARTHRITE:
Macération: queues de CERISES et POMMES REINETTES:
Mettre une grosse poignée de QUEUES de CERISES à macérer toute la nuit dans un litre d'eau froide.
Le lendemain matin, faire bouillir le tout dans une casserole émail¬lée pendant dix minutes, ensuite verser dans cette macération 250 grammes de POMMES REINETTES coupées en dés (non épluchées et de culture biologique). Laisser infuser pendant trente minutes. Filtrer.
Boire ce litre de macération tout au long de la journée. Faire cette cure pendant trois semaines.
Boisson: jus d'AN AN AS:
Boire trois verres de JUS d'ANANAS frais par jour.
Décoction: baies de GENÉVRIER (voir à GOUTTE).

ARTHRITE DES GENCIVES :
Bains de bouche: Mettre deux cuillerées à soupe d'EAU OXYGÉNÉE, une cuillerée à soupe de JUS de CITRON et une demi-cuillerée à café de BICARBO¬NATE de SOUDE dans un verre.
Bien mélanger le tout et faire deux fois par jour des bains de bouche avec ce mélange.

ARTHROSE :
Décoction: plante de PRÊLE:
Mettre 30 grammes de plante de PRÊLE dans une casserole émail¬lée contenant la valeur d'un demi-litre d'eau froide. Laisser bouillir vingt minutes et infuser vingt minutes. Filtrer. Boire une tasse de cette décoc¬tion avant les trois repas.
Faire cette cure pendant trois semaines. Ensuite, faire une cure d'infusion de fleurs de reine des prés.
Infusion: fleurs de REINE DES PRÉS:
Mettre une cuillerée à café de fleurs de REINE DES PRÉS dans une casserole émaillée contenant la valeur d'une tasse à thé d'eau à la température de 80°, et laisser infuser dix minutes. Filtrer. Boire une tasse de cette infusion avant les deux principaux repas.
Faire cette cure pendant trois semaines.
« Confiture»: fleur de SOUFRE (soufre lavé en vente en pharmacie): Dans une cuillerée à café de confiture, mélanger la grosseur d'un
haricot sec de fleur de SOUFRE.
La première semaine de la cure: prendre une cuillerée du mélange
avant les trois repas; la deuxième semaine: prendre une cuillerée du
mélange avant les deux principaux repas; enfin, la troisième semaine:
prendre une cuillerée du mélange à jeun.

ARTHROSE DES GENOUX :
Cataplasme: ARGILE VERTE SURFINE (voir MODE DE PRÉPA¬RATION DE CATAPLASME D'ARGILE):
L'appliquer sur les genoux et recouvrir d'une gaze et d'un morceau de flanelle. Conserver ce cataplasme aussi longtemps que possible.
Faire deux cataplasmes par jour. Continuer ces applications pen¬dant trois jours au minimum.

ASTHME : (en complément d'un traitement médical):
Infusion: sommités fleuries de SARRIETTE :
Mettre trois cuillerées à café de sommités fleuries de SARRIETTE dans une casserole émaillée contenant la valeur de trois tasses à thé d'eau bouillante. Laisser bouillir trente secondes et infuser dix minutes. Fil¬trer. Boire une tasse de cette infusion après les trois repas.
Faire cette cure pendant trois semaines.
Infusion: fleurs de LAVANDE:
Mettre trois cuillerées à soupe de fleurs de LAVANDE pour trois tasses à thé d'eau bouillante. Laisser infuser dix minutes. Filtrer. Boire une tasse de cette infusion le matin à jeun, l'autre tasse dans l'après-midi et enfin une tasse au coucher.
Faire cette cure pendant trois semaines.

BALLONNEMENTS :
Décoction: RECETTE COMPOSÉE:
Faire préparer par votre herboriste le mélange suivant:
— 30 grammes de semences d'ANIS VERT,
— 30 grammes de semences de FENOUIL,
— 30 grammes de semences de CORIANDRE,
— 30 grammes de semences de CARVI.
Mettre une cuillerée à café du mélange dans une casserole émaillé* contenant la valeur d'une tasse à thé d'eau froide. Laisser bouillir trois minutes et infuser dix minutes. Filtrer. Boire une tasse de cette décoction une heure après chaque repas.
Faire cette cure pendant trois semaines.
Manger trois tranches d'AN AN AS cru, en dessert à chaque repas Infusion: feuilles d'ESTRAGON (voir à AÉROPHAGIE). Décoction: graines de CUMIN (voir à AÉROPHAGIE). Décoction: graines de CORIANDRE (voir à AÉROPHAGIE).

BOUFFÉES DE CHALEUR :
Infusion: feuilles de SAUGE:
Mettre dix grammes de feuilles de SAUGE dans une casserai émaillée contenant la valeur d'un demi-litre d'eau bouillante. Laisse bouillir à feu doux pendant dix minutes et infuser dix minutes. Filtrer Boire une tasse de cette infusion après chacun des trois repas.
Faire cette cure pendant trois semaines. A recommencer de temps en temps.
Infusion: RECETTE COMPOSÉE:
Faire préparer par votre herboriste le mélange suivant:
— 30 grammes de sommités fleuries d'AUBÉPINE,
— 30 grammes de feuilles de SAUGE,
— 30 grammes de fleurs d'HAMAMELIS,
— 30 grammes de fleurs de MATRICAIRE,
— 30 grammes de fleurs de LAMIER BLANC.
Mettre deux cuillerées à soupe du mélange dans une casserai émaillée contenant la valeur de deux tasses à thé d'eau bouillante Laisser bouillir trois minutes et infuser dix minutes. Filtrer. Boire un tasse de cette infusion après les deux principaux repas.
Faire cette cure pendant trois semaines.

BRONCHITE :
Infusion: jus de CRESSON et LAIT:
Mélanger 120 grammes de JUS DE CRESSON (extrait à la centri¬fugeuse) à 120 grammes de LAIT bouillant. Boire cette infusion en trois fois dans la journée, en la sucrant si possible avec du MIEL DE LAVANDE ou de SAPIN.
Sirop: aux NAVETS (voir à TOUX).
Sirop: aux CAROTTES et au MIEL DE LAVANDE:
Mettre la valeur d'un grand verre de JUS DE CAROTTES dans un flacon de verre
hermétique, y ajouter deux grands verres d'EAU et deux cuillerées à soupe de MIEL DE LAVANDE. Agiter le tout et boire ce sirop tout au long de la journée.
Infusion: feuilles de LAURIER et écorce d'ORANGE:
Mettre une cuillerée à café de feuilles de LAURIER SAUCE émiettées et une cuillerée à soupe d'écorce séchée d'ORANGE dans une casserole émaillée contenant la valeur d'un demi-litre d'eau bouillante. Laisser bouillir trente secondes et infuser pendant vingt minutes. Filtrer. Boire cette infusion bien chaude, sucrée si possible avec du MIEL DE LAVANDE ou de SAPIN en trois fois dans la journée.
Faire cette cure pendant dix jours.


BRULURES : (au premier degré):
Cataplasme: au MIEL:
Recouvrir la brûlure d'une couche de MIEL. Recommencer ces applications plusieurs fois par jour.
Cataplasme: ARGILE VERTE SURFINE (voir MODE DE PRÉPA¬RATION D'UN CATAPLASME D'ARGILE):
Poser un morceau de gaze sur la brûlure et mettre par dessus un épais cataplasme d'ARGILE froide. Conserver pendant une heure, ensuite enlever l'argile et laisser le morceau de gaze sur la plaie, pendant une journée; ensuite, décoller la gaze à l'eau bouillie tiède.

Cataplasme: farine de BLÉ:
Diluer une cuillerée à soupe de FARINE de BLÉ avec suffisam¬ment d'eau bouillie froide. Appliquer cette pâte onctueuse, mais assez ferme sur la brûlure. Recommencer l'opération une demi-heure plus tard... ainsi de suite.

CARIES DENTAIRES: pour prévenir les caries:
Pendant quinze jours chaque mois, prendre le matin à jeun: une cuillerée à soupe d'HUILE de pépins de COURGE.
Se masser les dents et les laver avec une brosse à dents trempée dans de la POUDRE DE PRÊLE (en vente en pharmacies et herboristeries).

CHOLESTÉROL (en complément d'un traitement médical):
Décoction: feuilles et racines de PISSENLIT:
Faire tremper pendant trois heures dans un litre d'eau froide : 25 grammes de feuilles séchées et 20 grammes de racines de PISSENLIT. Ensuite, porter doucement à ébullition et éteindre le feu dès le premier bouillon. Laisser infuser trente minutes. Filtrer. Boire une tasse de cette décoction quinze minutes avant chaque repas.
Décoction: feuilles d'ARTICHAUT (ce sont les grandes feuilles de la tige qui sont employées):
Mettre une cuillerée à soupe de feuilles d'ARTICHAUT dans une casserole émaillée contenant la valeur d'une tasse à thé d'eau froide. Laisser bouillir deux minutes et infuser dix minutes. Filtrer. Boire une tasse de cette décoction avant chacun des principaux repas.
Faire cette cure pendant trois semaines. A recommencer tous les trois mois.

COLITE (en complément d'un traitement médical):
Décoction: plante de MÉLISSE:
Mettre une cuillerée à soupe de plante de MÉLISSE dans une casserole émaillée contenant la valeur d'une tasse à thé d'eau froide. Laisser bouillir trois minutes et infuser dix minutes. Filtrer. Boire une tasse de cette décoction après les trois repas.
Faire cette cure pendant trois semaines.
Cure de POLLEN : prendre trois fois par jour, loin des repas, une cuillerée à soupe de POLLEN toutes fleurs.
Faire cette cure pendant deux mois ; on peut l'associer avec une cure d'infusion de feuilles de MÉLISSE.
Infusion: feuilles de SARRIETTE:
Mettre une cuillerée à café de feuilles de SARRIETTE dans une casserole émaillée contenant la valeur d'une tasse à thé d'eau bouillante. Laisser bouillir une minute et infuser dix minutes. Filtrer. Boire une tasse de cette infusion après les trois repas.
Faire cette cure pendant trois semaines.

CONGESTION HÉPATIQUE (en complément d'un traitement médical) :
Décoction: racines de CHICORÉE:
Mettre trois cuillerées à soupe de racines de CHICORÉE dans une casserole émaillée contenant la valeur de trois tasses à thé d'eau froide. Laisser bouillir cinq minutes et infuser quinze minutes. Filtrer. Boire une tasse de cette décoction avant les trois repas.
Faire cette cure pendant trois semaines.

CONJONCTIVITE :
Bains d'yeux: fleurs de SUREAU:
Mettre une cuillerée à café de fleurs de SUREAU dans une tasse à thé d'eau bouillante. Laisser infuser dix minutes. Filtrer soigneusement. Faire des bains d'yeux trois fois par jour avec cette infusion.

CONSTIPATION :
POLLEN: Contre la constipation: prendre une grosse cuillerée à café de POLLEN le matin à jeun, une autre cuillerée avant les repas de midi et du soir.
Décoction: racines de CHICORÉE:
Mettre trois cuillerées à café de racines de CHICORÉE dans une casserole émaillée contenant la valeur d'un demi-litre d'eau froide. Laisser bouillir cinq minutes et infuser quinze minutes. Filtrer. Boire une tasse de cette décoction avant les trois repas.
Macération: PRUNEAUX D'AGEN:
Bien laver une poignée de PRUNEAUX D'AGEN, les recouvrir d'eau et les mettre à cuire le soir pendant trente minutes. Le matin, les faire tiédir et rajouter deux cuillerées à café de MIEL DE BRUYÈRE ; à jeun manger ces PRUNEAUX et boire leur JUS.
Faire cette cure pendant plusieurs matins à jeun.
Décoction: feuilles de LAITUE:
Mettre deux poignées de feuilles de LAITUE dans une casserole émaillée contenant la valeur d'un litre d'eau froide. Laisser bouillir à feu doux pendant trente minutes. Filtrer. Boire trois verres de cette décoc¬tion par jour, dont un verre le matin à jeun.
Faire cette cure pendant plusieurs jours.
CONSTIPATION OPINIÂTRE:
Le matin, avant le lever du soleil: boire une cuillerée à soupe d'HUILE D'OLIVE VIERGE dans laquelle on aura ajouté cinq gouttes de JUS DE CITRON.
Faire cette cure pendant plusieurs matins d'affilée.

CONVALESCENCE:
Décoction: feuilles de LAURIER:
Mettre cinq feuilles de LAURIER dans une casserole émaillée contenant la valeur d'une tasse à thé d'eau froide. Laisser bouillir deux minutes et infuser dix minutes. Filtrer. Boire une tasse de cette décoction après les deux principaux repas.
Faire cette cure pendant deux semaines.

«CRAMPES» D'ESTOMAC:
Infusion: feuilles de BASILIC:
Mettre une cuillerée à soupe de feuilles de BASILIC dans une tasse à thé d'eau bouillante. Laisser infuser dix minutes. Filtrer. Boire une tasse de cette infusion après les trois repas.
Faire cette cure pendant trois semaines.

CRAMPES MUSCULAIRES :
Cataplasme: VINAIGRE DE CIDRE:
Appliquer sur l'endroit douloureux une compresse de toile imbibée d'un mélange préparé avec: trois cuillerées à soupe de VINAIGRE DE CIDRE et trois cuillerées à soupe d' EAU froide. Conserver cette com¬presse pendant deux heures.

CREVASSES :
Massage: HUILE D'OLIVE et GLYCÉRINE:
Mélanger une cuillerée à café de pure HUILE D'OLIVE à une cuillerée à café de GLYCÉRINE. Se masser deux à trois fois par jour les endroits crevassés avec cette préparation.
.

«CRISES DE FOIE»:
Décoction: feuilles de THYM:
Mettre une cuillerée à soupe de feuilles de THYM dans une casse¬role émaillée contenant la valeur d'une tasse à thé d'eau froide. Laisser bouillir deux minutes et infuser dix minutes. Filtrer. Boire cette décoc¬tion dans laquelle on aura ajouté quelques gouttes de JUS DE CITRON dès le début des malaises. En boire une deuxième tasse une heure plus tard.

CYSTITE : (en complément d'un traitement médical):
Infusion: stigmates de MAIS:
Mettre une poignée de stigmates de MAIS dans une casserole émaillée contenant la valeur d'un litre d'eau bouillante. Laisser bouillir trois minutes et infuser dix minutes. Filtrer. Boire cinq tasses de cette infusion par jour en dehors des repas.
Faire cette cure pendant trois semaines.

DÉCALCIFICATION (en complément d'un traitement médical):
«RECETTE DU NAZARÉEN»:
Le matin à jeun: manger 3 AMANDES, 4 DATTES, 5 NOI¬SETTES, 6 NOIX DE CAJOU, 6 PISTACHES, une cuillerée à soupe de RAISINS SECS et de graines de COURGE. Boire ensuite un grand verre de JUS d'ABRICOT ou de CYNORRHODON.
Faire cette cure pendant quatre semaines au début du printemps et de l'automne ; cette cure est bénéfique pour les enfants en période de croissance.


DEMANGEAISONS :
Décoction: plante de PENSÉE SAUVAGE:
Mettre deux cuillerées à soupe de plante de PENSÉE SAUVAGE dans une casserole émaillée contenant la valeur de deux tasses à thé d'eau froide. Amener à ébullition et laisser bouillir trois minutes et infuser dix minutes. Filtrer. Boire une tasse de cette décoction le matin à jeun, l'autre tasse avant le repas du soir.
Faire cette cure pendant trois semaines.
Lotion: racines d'AUNÉE:
Mettre une poignée de racines d'AUNÉE dans une casserole émail¬lée contenant la valeur d'un litre d'eau froide. Laisser bouillir cinq minutes et infuser quinze minutes. Filtrer avec soin. Utiliser en lotions plusieurs fois par jour.
Bains : à l’ AMIDON:
Délayer un kilogramme d' AMIDON dans trois litres d'eau. Verser ensuite ce mélange dans la baignoire remplie d'eau à 37°. Rester dix minutes dans le bain. Faire trois bains par semaine.

DÉPRESSION NERVEUSE:
Le soir au coucher faire un cataplasme d' ARGILE VERTE SUR¬FINE sur la région du foie (voir préparation d'un cataplasme d'argile) et boire un verre de VIN DE RAIFORT avant les repas:
Vin: de RAIFORT:
Faire macérer pendant huit jours une poignée de racines de RAI-FORT dans un litre de bon VIN ROUGE. Agiter tous les jours le flacon de verre hermétique. Filtrer.
Infusion: RECETTE COMPOSÉE:
Dans un bol d'eau bouillante faire infuser pendant quinze minutes:
— une pincée de BOUTONS D'ORANGER,
— une pincée de feuilles de MARJOLAINE,
— une pincée de fleurs d'AUBÉPINE,
— une pincée de racines de VALÉRIANE.
Filtrer. Boire un bol de cette infusion le soir au coucher. Faire cette cure pendant trois semaines.
Décoction: RECETTE COMPOSÉE:
Faire préparer par votre herboriste le mélange suivant:
— 20 grammes de feuilles de MENTHE POIVRÉE,
— 20 grammes de racines d'ANGÉLIQUE,
— 20 grammes de feuilles de MÉLISSE,
— 20 grammes de feuilles d'ARMOISE,
— 20 grammes de feuilles de SAUGE.
Mettre deux cuillerées à soupe du mélange dans une casserole émaillée contenant la valeur de deux tasses à thé d'eau froide. Laisser bouillir trois minutes et infuser dix minutes. Filtrer. Boire une tasse de cette décoction avant le petit déjeuner et une autre tasse au repas de midi.
Faire cette cure pendant trois semaines.
Décoction: RECETTE COMPOSÉE:
Mettre dans une casserole émaillée contenant la valeur d'un litre d'eau froide:
— une cuillerée à café de CARVI,
— une cuillerée à café de BASILIC,
— une cuillerée à café de GINGEMBRE,
— une cuillerée à café de CARDAMOME,
— une cuillerée à café de CLOUS DE GIROFLE,
— une cuillerée à café de feuilles de MARJOLAINE,
— une cuillerée à café de feuilles de MÉLISSE.
Laisser bouillir trois minutes et infuser quinze minutes. Filtrer. Boire ce litre de décoction en cours de journée.
Faire cette cure pendant trois semaines.

DEPURATIF :
Décoction: RECETTE COMPOSÉE:
Faire préparer par votre herboriste le mélange suivant:
— 20 grammes de plante de SAPONAIRE,
— 20 grammes de racines de CHIENDENT,
— 20 grammes de racines de PATIENCE,
— 30 grammes de feuilles de CASSIS,
— 30 grammes de feuilles de PISSENLIT,
— 40 grammes de plante de PENSÉE SAUVAGE,
— 40 grammes de feuilles et de racines de BARDANE.
Mettre deux cuillerées à soupe du mélange dans une casserole émaillée contenant la valeur de deux tasses à thé d'eau froide. Laisser bouillir trois minutes et infuser dix minutes. Filtrer. Boire une tasse de cette décoction le matin à jeun, l'autre tasse au dîner.
Faire cette cure pendant trois semaines, à chaque changement de saison.


DIABÈTE (en complément d'un traitement médical): Infusion: feuilles de NOYER:
Mettre une poignée de feuilles de NOYER dans une casserole émaillée contenant la valeur d'un litre d'eau bouillante. Laisser bouillir deux minutes et infuser dix minutes. Filtrer. Boire quatre tasses à thé de cette infusion en cours de journée.
Faire cette cure pendant un mois. Ensuite refaire des examens de laboratoire.
Recommencer la cure un mois plus tard.
Décoction: RECETTE COMPOSÉE:
Faire préparer par votre herboriste le mélange suivant:
— 50 grammes de feuilles de MYRTILLE,
— 50 grammes de plante de GÉRANIUM ROBERT,
— 50 grammes de racines de PISSENLIT.
Mettre trois cuillerées à soupe du mélange dans une casserole émaillée contenant la valeur de trois tasses à thé d'eau froide. Laisser bouillir trois minutes et infuser dix minutes. Filtrer. Boire trois tasses de cette décoction par jour; une tasse avant chaque repas.
Faire cette cure pendant trois semaines.
Macération: OIGNON, PERSIL et VIN BLANC:
Faire macérer pendant trois semaines dans un litre de bon VIN BLANC SEC un gros OIGNON coupé menu et un bouquet de PER¬SIL. Agiter tous les jours la bouteille. Filtrer. Boire tous les matins à jeun un verre à liqueur de ce vin et boire le soir: une cuillerée à café de JUS DE MYRTILLE (en vente dans les maisons de régime et herboristeries).
Faire cette cure pendant trois semaines.


DIARRHÉES :
Infusion: feuilles de SARRIETTE:
Mettre une cuillerée à café de feuilles de SARRIETTE dans une tasse à thé d'eau bouillante. Laisser infuser dix minutes. Filtrer. Boire une tasse de cette infusion après les trois repas.
Faire cette cure pendant trois semaines.
Boisson: EAU DE RIZ:
Mettre trois cuillerées à soupe de RIZ dans un litre d'eau froide. Laisser bouillir quinze minutes et infuser dix minutes. Filtrer. Boire ce liquide à volonté tout au long de la journée.
Décoction: racines de CONSOUDE:
Mettre 20 grammes de racines de CONSOUDE dans une casserole émaillée contenant la valeur d'un litre d'eau froide. Laisser bouillir cinq minutes et infuser deux heures. Filtrer. Boire ce litre de décoction dans la journée et poursuivre la cure pendant 48 heures.
Contre la diarrhée: prendre tout de suite une cuillerée à café de POLLEN; deux heures plus tard une autre cuillerée à café et une troisième cuillerée un moment après si cela s'avère encore nécessaire.

DIGESTIONS DIFFICILES:
Infusion: semences de CORIANDRE:
Mettre une cuillerée à café de semences de CORIANDRE dans une casserole émaillée contenant la valeur d'une tasse à thé d'eau bouillante. Laisser bouillir trois minutes et infuser dix minutes. Filtrer. Boire une tasse de cette infusion après les repas de midi et du soir.
Faire cette cure pendant quinze jours.
Décoction: RECETTE COMPOSÉE:
Mettre dans une casserole émaillée contenant la valeur d'une tasse à thé d'eau froide:
— une pincée de semences de CARVI,
— une pincée de feuilles d'ESTRAGON,
— une pincée de feuilles émiettées de LAURIER SAUCE,
— une pincée de semences d'ANIS VERT. Laisser bouillir trois minutes et infuser dix minutes. Filtrer. Boire une tasse de cette décoction après chacun des trois repas. Faire cette cure pendant quinze jours.
Décoction: RECETTE COMPOSÉE:
Mettre dans une casserole émaillée contenant la valeur d'une tasse à thé d'eau froide:
— deux grains de CARDAMOME,
— une cuillerée à café de semences d'ANIS VERT. Laisser bouillir trois minutes et infuser dix minutes. Filtrer. Boire une tasse après les trois repas.
Infusion: pour bien digérer les féculents:
Faire infuser pendant dix minutes dans une grande tasse d'eau bouillante:
— une pincée de NOIX MUSCADE râpée, — une cuillerée à café de feuilles de MELISSE. Filtrer. Boire une tasse de cette infusion après les repas.

DOULEURS RHUMATISMALES:
Onguent: à l'AIL:
Ecraser avec les dents d'une fourchette trois gousses d'AIL; les mettre ensuite dans un pot contenant trois cuillerées à soupe de pure HUILE d'OLIVE VIERGE. Se frictionner trois fois par jour les endroits douloureux avec cet onguent.
«Beurre»: à la MARJOLAINE:
Faire fondre au bain-marié 500 grammes de BEURRE FRAIS. Lorsqu'il est fondu, y ajouter 100 grammes de plante de MARJO¬LAINE. Laisser mijoter au bain-marié pendant une heure, en remuant à la spatule de bois fréquemment. Filtrer la pommade à travers une gaze. Conserver cette préparation dans un pot hermétique. Frictionner les endroits douloureux avec cette pommade.
Cataplasme: ARGILE VERTE SURFINE (voir à MODE DE PRÉPARATION D'UN CATAPLASME D'ARGILE).

ECCHYMOSES:
Compresse: feuilles de THYM:
Mettre une poignée de feuilles de THYM dans une casserole émaillée contenant la valeur d'un litre d'eau froide. Laisser bouillir quinze minutes et infuser trente minutes. Filtrer. Utiliser cette décoction en frictions et en compresses sur les endroits douloureux.

ECZÉMA:
Lotions: feuilles de SAUGE:
Mettre une poignée de feuilles de SAUGE dans une casserole émaillée contenant la valeur d'un demi-litre d'eau bouillante. Laisser bouillir trois minutes et infuser dix minutes. Filtrer. Se lotionner les parties atteintes d'eczéma avec cette infusion.
Lotions: pour calmer les démangeaisons:
Mettre une grosse cuillerée à soupe de fleurs de CAMOMILLE ROMAINE et une cuillerée à café de BICARBONATE de SOUDE dans un récipient contenant la valeur d'un litre d'eau bouillante. Laisser infuser quinze minutes. Filtrer. Se lotionner les endroits atteints d'ec¬zéma avec ce mélange trois fois par jour.
Cataplasme: à l'HUILE d'OLIVE VIERGE et à l'ARGILE VERTE SURFINE:
Mettre dans un bol deux cuillerées à soupe de pure HUILE D'OLIVE VIERGE et une cuillerée à soupe d'EAU. Bien mélanger ces liquides et y ajouter ensuite une grosse cuillerée à soupe d'ARGILE VERTE SURFINE. Enduire les parties eczémateuses avec cette pâte onctueuse et recouvrir le tout avec un morceau de gaze. Conserver ce cataplasme toute la nuit.
Décoction: plante de PENSÉE SAUVAGE (voir à DÉMANGEAISONS).
Bains: RECETTE COMPOSÉE:
Mettre dans une casserole émaillée contenant la valeur de trois litres d'eau froide:
— une poignée de feuilles de BUIS,
— une poignée de feuilles de NOYER,
— une poignée de plante de PETITE CENTAURÉE.
Laisser bouillir dix minutes et infuser trente minutes. Filtrer. Ajou¬ter cette décoction à l'eau du bain à température de 37°.
Prendre une fois par jour un bain complet préparé avec cette décoction.
Macération: plante de MARRUBE BLANC:
Plonger dans un demi-litre d'eau bouillante vingt grammes de plante de MARRUBE BLANC hachée. Laisser macérer couvercle mis sur la casserole émaillée pendant huit heures. Filtrer. Boire en trois fois cette macération: un verre au lever, un verre dans l'après-midi et un verre au coucher.
Faire cette cure pendant deux semaines. : CURE D'ENTRETIEN:
Boire un verre de cette macération tous les matins à jeun pendant neuf jours d'affilée au printemps et à l'automne.

ENGORGEMENT DU FOIE:
Tous les matins à jeun: boire un verre d'EAU de VICHY chaude dans laquelle on aura ajouté un JUS DE CITRON frais et non traité et une cuillerée à soupe de MIEL de ROMARIN.
Faire cette cure pendant quinze jours.
Décoction: RECETTE COMPOSÉE:
Faire préparer par votre herboriste le mélange suivant:
— 50 grammes de feuilles de ROMARIN,
— 50 grammes de racines de PISSENLIT,
— 25 grammes de fleurs de CAMOMILLE ROMAINE.
Mettre une cuillerée à soupe du mélange dans une casserole émail¬lée contenant la valeur d'une tasse à thé d'eau froide. Laisser bouillir trois minutes et infuser dix minutes. Filtrer. Boire une tasse de cette décoction avant chacun des trois repas.
Faire cette cure pendant trois semaines.

ENROUEMENT:
« Sirop » : aux POIREAUX et au MIEL DE LAVANDE ou de SAPIN :
Mettre 500 grammes de POIREAUX bien lavés et coupés en morceaux dans un demi-litre d'eau. Les laisser cuire jusqu'à ce qu'ils deviennent une marmelade; y ajouter alors deux grosses cuillerées à soupe de MIEL de LAVANDE ou de SAPIN.
Prendre une cuillerée à soupe de ce «sirop» matin et soir.
Infusion: plante d'ERYSIMUM:
Mettre une cuillerée à café de plante d'ERYSIMUM dans une tasse à thé d'eau bouillante. Laisser infuser vingt minutes. Filtrer. Boire trois à quatre tasses de cette infusion par jour, sucrée si possible avec du MIEL de LAVANDE ou de SAPIN.
On peut également faire des gargarismes avec cette infusion.
ENTÉRITE:
Potion: au COING:
Bien laver sans l'éplucher un gros COING, le couper en fines lamelles et le faire cuire dans un litre d'eau jusqu'à ce qu'il ne reste plus qu'un demi-litre de liquide. Passer le COING au mixer, ajouter ensuite cinq cuillerées à soupe de SUCRE de CANNE ROUX en poudre. Boire cette potion tout au long de la journée.
Faire cette cure pendant trois à quatre jours.

ENTORSES :
Décoction: feuilles de THYM (voir à ECCHYMOSES).
.
Cataplasme: ARGILE VERTE SURFINE:
Délayer cinq cuillerées à soupe d'ARGILE VERTE SURFINE avec suffisamment d'eau afin d'obtenir une pâte assez compacte. L'ap¬pliquer en cataplasme d'une épaisseur de deux centimètres sur l'entorse, en ayant pris soin, auparavant, de placer un morceau de gaze sur la peau. Faire tenir le tout au moyen d'une bande de crêpe élastique, peu serrée.
Faire trois cataplasmes par jour.

ÉTATS INFECTIEUX :
Décoction: feuilles de THYM:
Mettre une cuillerée à soupe de feuilles de THYM dans une casse¬role émaillée contenant la valeur d'une tasse à thé d'eau froide. Laisser bouillir trois minutes et infuser dix minutes. Filtrer. Boire trois à quatre tasses par jour de cette décoction, sucrée avec du MIEL de LAVANDE ou de BRUYÈRE et dans laquelle on aura ajouté quelques gouttes de JUS de CITRON frais et non traité.
Faire cette cure pendant trois semaines.

FATIGUE des ENFANTS et des ADOLESCENTS :
Décoction: RECETTE COMPOSÉE:
Faire bouillir pendant dix minutes dans une casserole émaillée contenant la valeur d'un demi-litre d'eau froide:
— 5 FIGUES SÈCHES coupées en petits morceaux,
— 5 ABRICOTS SECS coupés en petits morceaux,
— 10 CLOUS de GIROFLE,
— 1/2 POMME de culture biologique,
— 3 centimètres d'écorce de CANNELLE,
— 1 petit morceau de racine de RÉGLISSE,
— 2 petits morceaux de racines de GENTIANE,
— 1 cuillerée à café de graines de CARVI.
Laisser infuser trente minutes. Filtrer. Boire Je matin à jeun cette décoction tiède, sucrée avec du MIEL de BRUYÈRE.
Faire cette cure une fois par semaine, pendant un mois. «RECETTE DU NAZARÉEN»: (voir à DÉCALCIFICATION)

FATIGUE OCULAIRE :
Décoction: baies de MYRTILLES:
Mettre une cuillerée à soupe de baies séchées de MYRTILLES dans une casserole émaillée contenant la valeur d'une tasse à thé d'eau froide.
Amener à ébullition et laisser bouillir dix minutes. Ensuite passer à travers une gaze pour bien exprimer le JUS de MYRTILLES. Prendre chaque jour deux à trois tasses de cette décoction.
Faire cette cure pendant trois semaines.
Jus: de CAROTTES:
Passer au mixer: 500 grammes de CAROTTES, si possible de culture biologique. Boire chaque jour deux grands verres de ce jus fraîchement exprimé.
Faire cette cure pendant trois semaines. Manger à chaque repas des CAROTTES râpées.

Jus: de MYRTILLES:
Boire tous les jours un petit verre de JUS de MYRTILLES (en vente dans les maisons de régime et les herboristeries). Faire cette cure pendant trois semaines.

FATIGUE PHYSIQUE et INTELLECTUELLE :
Vin: racines de PISSENLIT, gousse de VANILLE, etc:
Faire macérer pendant huit jours dans un litre de bon VIN ROUGE:
— 20 grammes de racines de PISSENLIT,
— une gousse de VANILLE,
— cinq fleurs de CAMOMILLE ROMAINE,
— cinq centimètres d'écorce de CANNELLE,
— un zeste d'ORANGE non traitée.
Agiter tous les jours le flacon. Filtrer. Ensuite, ajouter dix mor¬ceaux de SUCRE de CANNE. Boire un petit verre de ce vin avant les deux principaux repas.
Faire une cure de deux bouteilles.

FATIGUE SEXUELLE :
Décoction: RECETTE COMPOSÉE:
Mettre dans une casserole émaillée contenant la valeur d'un bol d'eau froide:
— une cuillerée à café de graines de CORIANDRE,
— une cuillerée à café de graines de CARDAMOME,
— deux centimètres d'écorce de CANNELLE
— sept CLOUS DE GIROFLE,
— une cuillerée à café de feuilles de ROMARIN.
Laisser bouillir trois minutes et infuser dix minutes. Filtrer. Boire deux à trois bols par jour de cette décoction.
Faire cette cure pendant huit jours.

FERMENTATIONS INTESTINALES :
Infusion: CLOUS DE GIROFLE:
Faire infuser pendant dix minutes treize CLOUS DE GIROFLE dans une tasse à thé d'eau bouillante. Filtrer. Boire une tasse de cette infusion après chacun des deux principaux repas.
Faire cette cure pendant dix à quinze jours.
Infusion: feuilles de SARRIETTE:
Mettre deux cuillerées à café de feuilles de SARRIETTE dans une casserole émaillée contenant la valeur de deux tasses à thé d'eau bouil¬lante. Laisser bouillir une minute et infuser dix minutes. Filtrer. Boire une tasse de cette infusion après les deux principaux repas.
Faire cette cure pendant quinze jours.
Décoction: RECETTE COMPOSÉE (voir à DIGESTIONS DIFFICILES).

FIÈVRE :
Infusion: fleurs de SUREAU:
Pour faire baisser la fièvre:
Mettre une cuillerée à café de fleurs de SUREAU dans une tasse à thé d'eau bouillante. Laisser infuser pendant dix minutes. Filtrer. Boire trois tasses de cette infusion par jour en les sucrant si possible avec du MIEL de LAVANDE ou de BRUYÈRE.
Poursuivre cette cure pendant deux à trois jours.
Vin: à la CAMOMILLE ROMAINE, CITRON,...:
Verser la valeur d'un bol de bon VIN ROUGE dans une casserole émaillée. Faire chauffer jusqu'à ébullition. Ajouter ensuite:
— une pincée d'écorce de CANNELLE,
— quatre fleurs de CAMOMILLE ROMAINE,
— un demi-zeste de CITRON non traité,
— une demi-gousse de VANILLE.
Laisser infuser dix minutes. Filtrer. Boire ce bol de vin très chaud le soir avant de se mettre au lit.

FISSURES ANALES (en complément d'un traitement médical):
Compresses: racines de CONSOLIDE:
Mettre 100 grammes de racines de CONSOLIDE dans une casse¬role émaillée contenant la valeur d'un litre d'eau froide. Laisser bouillir quinze minutes et infuser trente minutes. Filtrer. Faire trois applications de compresses par jour.
Le soir au coucher introduire dans l'anus un petit cube de glace et appliquer sur la fissure un cataplasme d'ARGILE VERTE SURFINE d'une épaisseur de deux à trois centimètres. Faire tenir ce cataplasme au moyen d'une gaze.

FLATULENCES :
Décoction: RECETTE COMPOSÉE (voir à BALLONNEMENTS).

FURONCLES :
Cataplasme: FARINE, MIEL, etc.
Mélanger une cuillerée à soupe de FARINE avec une cuillerée à soupe de bon MIEL, y incorporer ensuite un JAUNE D'ŒUF frais et une cuillerée à soupe d'HUILE d'OLIVE vierge. Appliquer la pâte obtenue sur les furoncles. Poser par-dessus cette pâte une couche d'ouate et faire tenir le tout au moyen d'une bande peu serrée. Conserver ce cataplasme pendant douze heures et en refaire ensuite un nouveau.

GASTRITE (en complément d'un traitement médical):
Infusion: feuilles de BASILIC:
Mettre une cuillerée à soupe de feuilles de BASILIC dans une casserole émaillée contenant la valeur d'une tasse à thé d'eau bouillante. Laisser bouillir une minute et infuser dix minutes. Filtrer. Boire cinq tasses par jour de cette infusion.
Faire cette cure pendant trois semaines.

GOUTTE (en complément d'un traitement médical):
Infusion: stigmates de MAIS:
Mettre trois cuillerées à soupe de stigmates de MAIS dans une casserole émaillée contenant la valeur d'un litre d'eau bouillante. Laisser bouillir trois minutes et infuser dix minutes. Filtrer. Boire cinq tasses par jour de cette infusion.
Faire cette cure pendant trois semaines.
Décoction: baies de GENÉVRIER:
Mettre une cuillerée à café de baies de GENÉVRIER dans une casserole émaillée contenant la valeur d'une tasse à thé d'eau froide. Laisser bouillir trois minutes et infuser dix minutes. Filtrer. Boire une
Raymond Cyr
Membre
 
Messages: 3950
Inscrit le: 2005-03-23, 10:09

Messagepar Raymond Cyr » 2006-05-19, 09:22

Bonjour,

J'ai trouvé ce document si intéressant que je l'ai publié ici, en respectant son lien de provenance.

Merci

Raymond Cyr
Métis
Raymond Cyr
Membre
 
Messages: 3950
Inscrit le: 2005-03-23, 10:09

Messagepar franbicha » 2006-05-19, 11:32

Bonjour Raymond,

Le document n'est pas complet il est probablement trop lourd pour juste un message c'est pour cette raison que j'ai dû le faire en 2 messages

Mais, je propose a ceux qui en veulent une copie de m'écrire a [url]franbicha@videotron.ca[/url] avec nom et votre adresse de courriel
ça me fera plaisir de vous faire parvenir le document par courriel.

Françoise Charel
représente de la région 03
franbicha
Membre
 
Messages: 384
Inscrit le: 2005-03-23, 10:09


Retour vers Mets et Aliments

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit and 3 invités